Est-il permis à des femmes d’enseigner la Parole de Dieu à des hommes?

Cette question touche un débat millénaire dans l’église et on n’a pas fini d’en parler…

Il existe de nos jours plusieurs excellentes enseignantes chrétiennes qui édifient TOUT le peuple de Dieu (Audrey Mack, Joyce Meyer, etc.) Il y a une onction évidente sur leur vie et cela ne devrait pas nous surprendre car pour nous qui avons revêtus la nouvelle nature en Jésus-Christ, le genre et la nationalité n’a plus d’importance. C’est la Bible qui le dit. 

Galates 3:27 vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. 28  Il n’y a plus ni Juif ni non-Juif, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ.

Donc, si on a bien compris ce passage, s’il n’y a plus ni homme ni femme une fois qu’on est né de nouveau, C’EST QU’IL N’Y A PLUS DE DIFFÉRENCE ENTRE UN HOMME ET UNE FEMME POUR DIEU SUR LE PLAN SPIRITUEL,  la différence évidente restant sur le plan physique. Alors le fait de distinguer entre un juif et quelqu’un d’une autre nationalité, entre des personnes de rangs sociaux différents, entre un homme et une femme APPARTIENT À L’ANCIENNE CRÉATION DONT NOUS NE FAISONS PLUS PARTIE.

Écoutons Paul parlant de l’unité entre le juif et le païen qui croient en Jésus.

Éphésiens 2:11 C’est pourquoi, souvenez-vous qu’autrefois vous étiez identifiés comme non juifs dans votre corps, appelés incirconcis par ceux qui se disent circoncis et qui le sont dans leur corps, par la main de l’homme. 12  Souvenez-vous qu’à ce moment-là vous étiez sans Messie, exclus du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. 13  Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui autrefois étiez loin, vous êtes devenus proches par le sang de Christ. 14   En effet, il est notre paix, lui qui des deux groupes n’en a fait qu’un et qui a renversé le mur qui les séparait, la haine. 15  Par sa mort, il a rendu sans effet la loi avec ses commandements et leurs règles, afin de créer en lui-même un seul homme nouveau à partir des deux, établissant ainsi la paix. 16  Il a voulu les réconcilier l’un et l’autre avec Dieu en les réunissant dans un seul corps au moyen de la croix, en détruisant par elle la haine. 17  Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin et à ceux qui étaient près. 18  A travers lui, en effet, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père par le même Esprit.

Ce qui est vrai maintenant entre le juif et le païen, entre l’esclave et l’homme libre, l’est aussi entre l’homme et la femme.

2Corinthiens 5:16 Ainsi, désormais, nous ne percevons plus personne de manière humaine; et si nous avons connu Christ de manière purement humaine, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. 17  Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Pour le Saint-Esprit qui règne dans cette nouvelle création, le fait d’inspirer un juif ou un païen, un pauvre ou un riche, un homme ou une femme n’a AUCUNE IMPORTANCE. Il va chercher des gens disposés à le servir pour glorifier Dieu le Père et son Fils Jésus. Et la gloire de la nouvelle création se manifeste dans la soumission et l’unité.

Jean 17:20  Je ne prie pas pour eux seulement, mais encore pour ceux qui croiront en moi à travers leur parole, 21  afin que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous pour que le monde croie que tu m’as envoyé. 22  Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée afin qu’ils soient un comme nous sommes un 23  – moi en eux et toi en moi -, afin qu’ils soient parfaitement un et qu’ainsi le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

A PROPOS DE LA SOUMISSION

L’idée derrière la soumission, c’est pour garder l’ordre et l’unité. Dieu est un Dieu d’ordre et il est un. Sans soumission, l’unité est impossible car chacun va faire comme bon lui semble, comme au temps des Juges.

Juges 21:25  A cette époque-là, il n’y avait pas de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon.

Philippiens 2:1  S’il y a donc de l’encouragement en Christ, s’il y a de la consolation dans l’amour, s’il y a une communion de l’Esprit, s’il y a de la tendresse et de la compassion, 2  rendez ma joie parfaite en vivant en plein accord. Ayez un même amour, un même coeur, une unité de pensée. 3  Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir d’une gloire sans valeur, mais avec humilité considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes. 4  Que chacun de vous, au lieu de regarder à ses propres intérêts, regarde aussi à ceux des autres. 5  Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ:

Il est important de faire remarquer que l’unité est possible seulement quand il y a une hiérarchie, on le voit dans 1Corinthiens 11.

1Corinthiens 11:3 Je veux cependant que vous sachiez ceci: Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, et Dieu est le chef de Christ.

Pourquoi Paul veut-il qu’on sache cela ? Pour garder l’unité. Dieu est le chef de Christ, Christ ne fait pas ce qu’il veut, il obéit à son Chef, cela ressort clairement au jardin de Gethsémani. 

Luc 22:41  Puis il s’éloigna d’eux à la distance d’environ un jet de pierre, et, s’étant mis à genoux, il pria, 42  disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. 43  Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.

De même pour garder l’unité spirituelle, Christ est le chef de l’homme, c’est Jésus qui doit dire à l’homme comment se comporter.  Et pour garder l’unité dans le couple, c’est encore le même principe, Dieu a donné la responsabilité à l’homme d’être le chef de son épouse et d’être le leader dans le couple. La responsabilité de l’homme, c’est d’aimer son épouse comme Jésus l’aime. Cela est détaillé dans Éphésiens 5.  

Éphésiens 5:22  Femmes, soumettez-vous à votre mari comme au Seigneur, 

  La soumission de la femme à son mari manifeste sa soumission au Seigneur ! Donc la femme qui refuse de se soumettre à son mari ne fait pas ce que le Seigneur Jésus ordonne et donc devrait cesser d’appeler Jésus son Seigneur. Dans le passage suivant, Jésus prophétise que la ruine de la maison qui lui désobéit sera grande. L’expérience le confirme avec le nombre de foyers brisés.

Luc 6:46  Pourquoi m’appelez-vous ‘Seigneur, Seigneur!’ et ne faites-vous pas ce que je dis? 47  Je vais vous montrer à qui ressemble tout homme qui vient à moi, entend mes paroles et les met en pratique: 48  il ressemble à un homme qui, pour construire une maison, a creusé, creusé profondément et a posé les fondations sur le rocher. Une inondation est venue, le torrent s’est jeté contre cette maison sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était fondée sur le rocher. 49  Mais celui qui entend et ne met pas en pratique est semblable à un homme qui a construit une maison sur la terre, sans fondations. Le torrent s’est jeté contre elle et aussitôt elle s’est écroulée; la ruine de cette maison a été grande. Paul donne ensuite la raison pour laquelle la femme doit être soumise à son mari, c’est parce que c’est lui le chef.  

Éphésiens 5:23  car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24  Mais tout comme l’Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari.

On pourrait dire jusqu’ici que les maris ont le beau jeu, mais il faut rappeler que Christ a donné sa vie pour son Église, c’est ce qui a encouragé l’église à se soumettre à Jésus et alors l’homme doit faire pareil avec sa femme pour l’encourager à se soumettre à lui. Chacun a sa part à faire !  

Éphésiens 5:25  Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l’Eglise. Il s’est donné lui-même pour elle 26  afin de la conduire à la sainteté après l’avoir purifiée et lavée par l’eau de la parole, 27  pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. 28  C’est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. 29  En effet, jamais personne n’a détesté son propre corps. Au contraire, il le nourrit et en prend soin, tout comme le Seigneur le fait pour l’Eglise 30  parce que nous sommes les membres de son corps, formés de sa chair et de ses os. 31  C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. 32  Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise. 33  Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari.

Malheureusement, comme plusieurs hommes n’aiment pas leur femme comme Jésus les aime et comme plusieurs femmes ne sont pas soumises à leur mari comme Sara avec Abraham, on a les problèmes qu’on retrouve dans notre société, mais la solution divine reste la mienne et la bénédiction vient sur ceux qui l’appliquent.  

1Pierre 3:1 Vous de même, femmes, soumettez-vous à votre mari. Ainsi, ceux qui refusent de croire à la parole pourront être gagnés sans parole par la conduite de leur femme, 2  en observant votre manière de vivre pure et respectueuse: 3  que votre parure ne soit pas une parure extérieure – cheveux tressés, ornements d’or ou vêtements élégants -!! 4  mais plutôt celle intérieure et cachée du coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’une grande valeur devant Dieu. 5  C’est ainsi que les femmes saintes qui espéraient en Dieu se paraient autrefois. Elles se soumettaient à leur mari 6  comme Sara, qui a obéi à Abraham en l’appelant son seigneur. Vous êtes devenues ses filles en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte. 7  Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate; montrez-lui de l’estime, car elle doit hériter avec vous de la grâce de la vie. Agissez ainsi afin que rien ne fasse obstacle à vos prières. 8   Enfin, ayez tous les mêmes pensées et les mêmes sentiments, soyez pleins d’amour fraternel, de compassion, de bienveillance.

Le résultat de la soumission même envers les maris non croyants (à moins qu’ils ne demandent de commettre le mal évidemment), c’est encore une fois d’avoir les mêmes pensées et les mêmes sentiments remplis d’amour et ainsi de les gagner à Christ. Il faut que la femme devenue chrétienne soit une meilleure personne qu’avant sa conversion pour que la Bonne Nouvelle soit pertinente aux yeux de son mari décontenancé de la voir changer et ne plus reconnaître celle qu’il avait mariée !

En tenant compte de ce que Paul enseigne ailleurs, quand Paul dit à Timothée se trouvant à Éphèse qu’il ordonne à la femme d’être dans une parfaite soumission, cela se manifeste par une femme qui  ne cherche pas à enseigner son mari pour le dominer, c’est qu’il devait y avoir des problèmes très spécifiques avec des femmes qui faisaient du trouble en enseignant des fausses doctrines comme la prophétesse Jézabel que nous allons voir plus bas. 

1Timothée 2:11-12 Que la femme s’instruise paisiblement, dans une entière soumission. Je ne lui permets pas d’enseigner et de dominer sur l’homme, mais je lui demande de garder une attitude paisible.   

    Remarquons que Paul dit d’enseigner ET dominer, en contraste s’instruire ET se soumettre. 

Les femmes peuvent être dans la soumission sans être en train de s’instruire. Elles peuvent aussi s’instruire sans être dans une situation où elles doivent se soumettre. Les femmes peuvent aussi enseigner sans chercher à dominer, comme il est possible aussi de dominer sans enseigner. L’un peut aller sans l’autre. Paul dit que ce n’est pas à la femme de diriger le foyer (ou l’église) en dictant à son mari quoi faire et ne pas faire. C’est le piège dans lequel Eve était tombée et les femmes qui suivent les traces d’Eve s’exposent aussi à être séduites par le diable parce qu’elles prennent un rôle d’enseignante pour dominer qui ne leur appartient pas.

Puisque Paul enseigne ailleurs que la femme peut prophétiser en ayant sur elle une marque d’autorité pour montrer qu’elle ne cherche pas à dominer, cela prouve qu’elle peut enseigner. La marque d’autorité, c’est le voile OU les cheveux LONGS, pas les cheveux courts, comme on va le voir plus bas.

1Corinthiens 11:5  Toute femme, en revanche, qui prie ou qui prophétise la tête non couverte déshonore son chef à elle. En effet, c’est exactement comme si elle était rasée.

Car voici comment Paul décrit la prophétie :

1Corinthiens 14:3  Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les encourage, les réconforte.

Pour édifier les hommes, comment fait-on … ? on leur enseigne la Parole de Dieu !
Pour encourager les hommes , comment fait-on … ?  on leur enseigne la Parole de Dieu,
Et pour réconforter les hommes , comment fait-on … ?  on leur enseigne la Parole de Dieu !

Comment pourrait-on édifier, encourager et réconforter les hommes sans les enseigner ? Jude et Silas étaient des prophètes qui sont allés enseigner les chrétiens à Antioche ce que les apôtres à Jérusalem avaient décidé de leur donner comme directives. Jude et Silas les ont exhortés et fortifiés par plusieurs discours. Les femmes qui prophétisent doivent faire la même chose en faisant des discours.

Actes 15:27  Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous annonceront de leur bouche les mêmes choses.

Actes 15:32  Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, les exhortèrent et les fortifièrent par plusieurs discours.

Qu’on me montre une femme en train de prophétiser qui n’édifie pas, m’encourage pas et ne réconforte pas et je vous montrerai une fausse prophétesse comme Jézabel qui ENSEIGNAIT. 

Apocalypse 2:20  Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.

Le problème de Jézabel n’était pas qu’elle enseignait en tant que tel, Jésus ne la blâme pas parce qu’elle enseigne dans l’église de Thyatire ! Jésus ne reproche pas aux chrétiens de Thyatire de laisser une femme enseigner dans leur église ! Jésus blâme cette femme plutôt parce qu’elle enseignait les chrétiens à fréquenter les temples païens et participer à l’impudicité qui s’y pratiquait avec les prostituées sacrées. C’est ce que Paul avait reproché aussi à plusieurs Corinthiens dans l’église.

juillet 25, 2020

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.