Pourquoi le Saint-Esprit a-t-il conduit Jésus au désert avant qu’il commence sa mission ?

Si le Saint-Esprit a conduit Jésus au désert ce n’est pas pour qu’il y soit tenté. Dieu ne tente pas personne.

Jacques 1:13 Heureux l’homme qui tient bon face à la tentation car, après avoir fait ses preuves, il recevra la couronne de la vie que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. 13 Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: «C’est Dieu qui me tente», car Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne. 14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et entraîné par ses propres désirs.

Jésus a enseigné de prier le Père afin de ne pas être induit en tentation (Matthieu 6:13) ce qui aurait été exactement le cas s’il avait été conduit dans le désert pour être tenté par le diable.

Mathieu 4:1 Puis Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert pour être tenté par le diable. (Segond21)

« Pour être tenté » donne l’impression que c’était le but de son séjour au désert. Mais l’usage de l’infinitif en grec (peirasthènai) du verbe tenter (peirazô) dans Matthieu 4:1 est plutôt informatif, explicatif, il ne donne pas la raison pour laquelle le Saint-Esprit a conduit Jésus dans le désert, il nous informe seulement que le diable a profité de cette occasion pour aller tenter Jesus mais ce n’était pas le but de son séjour dans le désert. D’ailleurs c’est le même verbe utilisé (peirazô) au participe passé (peirasmenos) par Luc pour décrire le même fait.

Luc 4:1 Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain. Il fut conduit par l’Esprit dans le désert 2 où il fut tenté par le diable pendant 40 jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là et, quand cette période fut passée, il eut faim.(Segond 21).

Marc présente aussi le séjour de Jésus au désert comme je viens de l’expliquer avec le verbe tenté au participe passé (peirasmenos).

Marc 1:12 Aussitôt, l’Esprit poussa Jésus dans le désert 13 où il passa 40 jours, tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages et les anges le servaient. (Segond 21).

Je traduirais donc plutôt Matthieu 4:1 Puis Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert où il fut tenté par le diable

On peut faire un parallèle avec Moïse qui était allé jeûner 40 jours sur la montagne, son but c’était pour rencontrer Dieu, pas pour être tenté par le diable, Moïse était allé sur la montagne pour être enseigné sur la loi qu’il allait présenter au peuple, il y allait pour se préparer pour sa mission.

Même chose pour Jésus, le Saint-Esprit l’avait conduit au désert où il allait pouvoir passer 40 jours avec Dieu sans distraction pour le préparer pour sa mission. Satan a essayé de le faire dérailler de sa mission sans succès et les bons anges sont venus le servir parmi toutes sortes de bêtes qui l’entouraient comme Adam au jardin d’Eden.

Jésus, le second Adam a réussi là où le premier Adam avait échoué, il n’a pas succombé aux tentations qui étaient venues l’assaillir. Il n’a pas eu la curiosité de se jeter en bas du temple pour voir si les anges qui le servaient aller le porter sur leurs mains, il n’a pas été curieux comme Adam qui voulait savoir ce que ça ferait de connaître le bien et le mal. Jésus n’a connu que le bien et n’a jamais rien fait de mal, comme l’avait reconnu l’un des deux bandits sur la croix (Luc 23:41).

septembre 1, 2020

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.