Comment distinguer un apôtre, un prophète, un évangéliste et un pasteur ?

1Corinthiens 14:3 Celui qui PROPHÉTISE parle aux hommes, les édifie, les encourage, les réconforte.

– Le pasteur est celui qui ENSEIGNE aussi parle aux hommes, les édifie, les encourage, les réconforte.

– L’évangéliste est celui qui ÉVANGÉLISE aussi parle aux hommes, les édifie, les encourage, les réconforte.

– L’apôtre est celui qui EST ENVOYÉ pour parler aux hommes, les édifier, les encourager, les réconforter.

Alors quelle est la différence ?

L’apôtre

En tant qu’apôtre, Pierre était un évangéliste, un prophète et un pasteur, trois ministères sous celui d’apôtre dans Éphésiens 4:11-12. Il manifeste les deux premiers ministères dans le passage suivant, évangéliste au verset 19 et prophète au verset 20. Il édifie, encourage et réconforte.

Actes 3:19 Changez donc d’attitude et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés!
20 Alors, des temps de rafraîchissement viendront de la part du Seigneur et il enverra le Messie qui vous était destiné, Jésus.

Pierre accomplissait aussi beaucoup de miracles de guérison et de résurrection pour appuyer son témoignage (Hébreux 2:3-4).

Le prophète

– Celui qui PROPHÉTISE édifie, encourage et réconforte en révélant des choses qui ne sont pas perceptibles par les sens.

Le prophète est au-dessus de l’évangéliste, alors il peut évangéliser et apporter des prophéties en même temps, comme le démontre le verset suivant.

1Corinthiens 14:24 si tous prophétisent et qu’un non-croyant ou un simple auditeur entre, il est convaincu de péché par tous, il est jugé par tous;
25 ainsi les secrets de son coeur sont dévoilés, et il tombera alors le visage contre terre pour adorer Dieu en déclarant que Dieu est réellement au milieu de vous.

Par exemple, Agabus avait prédit une famine prochaine (Actes 11:28) et l’arrestation de l’apôtre Paul en une autre occasion (Actes 21:10-11). Le prophète va aussi accomplir des miracles,

Apocalypse 11:3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.
4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.
5 Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière.
6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront.

L’évangéliste

– Celui qui ÉVANGÉLISE édifie, encourage et réconforte en parlant à ceux qui ne sont pas chrétiens et leur montrant ce qui les attend s’ils donnent leur vie au Seigneur Jésus. C’est ainsi qu’il va chercher la brebis perdue en laissant le pasteur s’occuper des 99 autres. L’évangéliste présente la Bonne Nouvelle quand l’occasion se présente, favorable ou non, son ministère est accompagné par des miracles pour appuyer son message.

Actes 8:6 Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les signes miraculeux qu’il accomplissait.

Par exemple, Philippe a été évangélisé la Samarie, puis il est allé rencontrer l’eunuque dans un endroit inhabité et l’a baptisé après sa conversion, après il allait évangéliser toutes les villes par lesquelles il passait dans Actes 8:5-40.

Le pasteur

– C’est celui qui enseigne, c’est ainsi qu’il édifie, encourage et réconforte, qu’il prend soin des brebis comme Jésus lui a demandé dans Jean 21.

Jean 21:16 «Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu?» Pierre lui répondit: «Oui, Seigneur, tu sais que j’ai de l’amour pour toi.» Jésus lui dit: «Prends soin de mes brebis.»

Luc 22:32 quand tu seras revenu à moi, affermis tes frères.»

En conclusion

Chaque ministère est appelé à édifier, encourager et réconforter mais chacun à sa manière, le plus élevé dans la hiérarchie possède les attributs des ministères sous lui.

Paul qui prêche que Christ est la fin de loi et Silas qui vient de Jérusalem où tous les chrétiens étaient zélés pour la loi de Moïse.

Quand c’est Dieu qui unit, c’est glorieux car cela aurait été impossible humainement parlant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.