Quelle est la puissance qui réside dans la croix de Jésus ?

Aurore à Cowansville

Le Saint-Esprit a inspiré à l’apôtre Paul une déclaration ayant un grand impact dans notre vie :

1Corinthiens 1:18 En effet, le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, il est la puissance de Dieu.

Examinons ensemble en quoi cela consiste en détail avec toutes ses ramifications.

Pour la majorité des gens incrédules, la prédication de la croix restera un scandale pour les juifs ou une folie pour les païens, or elle est une puissance surnaturelle, divine qui sauve le croyant et le fait croître dans l’amour et la vérité à l’image de Jésus-Christ.

Jésus nous a tracés le chemin, Il s’est humilié dans l’abandon de soi qui L’a mené jusqu’à la mort sur la croix et Dieu L’a ensuite élevé cf. Ph.2:1-10. Voilà l’essence du message de l’apôtre Paul (1Co.1:18, Ep.4:12-15) rappelé plus tard par l’apôtre Jacques qui résume ainsi le plan de Dieu pour nous:

Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera» Ja.4:10.

La Trinité est à l’oeuvre par la puissance qui émane de la croix. Dieu le Père pardonne, Jésus donne la victoire sur le péché et Ils nous consolent par leur Saint-Esprit.

Consolation et miséricorde à la croix

Nous avons donc besoin de venir humblement à la croix chaque fois que nous sommes offensés par le péché des autres pour recevoir la consolation du Saint-Esprit et Sa guérison.

2Corinthiens 1:3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père plein de compassion et le Dieu de tout réconfort! 4 Il nous réconforte dans toutes nos détresses afin que nous puissions réconforter ceux qui se trouvent dans la détresse, grâce à l’encouragement que nous recevons nous-mêmes de la part de Dieu. 5 En effet, de même que les souffrances de Christ abondent pour nous, de même aussi, c’est par Christ que notre réconfort abonde.

Jn 14:26 Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

2Th 2:16 Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, 17 consolent vos coeurs, et vous affermissent en toute bonne oeuvre et en toute bonne parole!

Pardon et réconciliation à la croix

Nous avons donc besoin de venir humblement à la croix aussi chaque fois que nous avons offensé les autres par notre péché pour recevoir le pardon et la réconciliation.

1Jean 1:7 Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus-Christ son Fils nous purifie de tout péché.
8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous.
9 Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal.

Hébreux 10:15 C’est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit:
16 Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute:
17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités.
18 Or, là où il y a pardon des péchés, il n’y a plus d’offrande pour le péché.
19 Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire
20 par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair,
21 et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,
22 approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure.

Victoire sur le péché à la croix

Nous avons aussi besoin de venir à la croix et y monter chaque fois que nous sommes tentés par les convoitises et les passions de notre chair. La victoire sur le péché ne vient pas suite à nos performances spirituelles (prière, jeûne, méditation des Écritures, lecture et visionnement d’enseignement spirituel). Toutes ces choses sont bonnes en soi, mais ce serait alors une sanctification par les oeuvres après avoir été sauvés par la foi, ce sera un non-sens. Tout est grâce, par le moyen de la foi ; tant le salut que la sanctification ; la victoire vient quand on s’associe à Jésus sur le croix. Paul déclare:

«Ceux qui sont unis à Jésus-Christ crucifient le vieil homme… qui est la chair avec ses passions et ses désirs».

Être unis à Jésus-Christ, c’est s’unir à lui sur la croix dans sa souffrance, sa mort et sa résurrection. Paul explique aux Philippiens que cette union était le but de sa vie, qu’il voulait expérimenter dans son union avec Jésus ses souffrances et sa puissance de résurrection Ph.3:10.

Quand Paul dit qu’il a été crucifié avec Christ, il ne parle pas seulement de son vieil homme, de sa chair avec ses désirs et ses passions, il parle de son être entier, avec ses émotions, ses désirs, sa volonté aussi, c’est Jésus qu’il invite à venir vivre en lui, il pense comme lui, cf. Ph.2:5, il souffre des mêmes choses que lui, il se réjouit aussi des mêmes choses que lui, il veut les mêmes choses que lui, ce n’est plus lui qui vit mais Christ qui vit en lui, il est mort et sa vie est cachée en Christ, il ne vit plus pour lui-même mais pour celui qui est ressuscité d’entre les morts, l’amour de Christ le presse, cf. Ga.2:20 et 2Co.5:16. Voilà la «croixsens» spirituelle; alors que le «moi» diminue, Jésus prend de plus en plus de place en nous, cf. Jn.3:31.

L’obéissance de renoncer à soi et s’abandonner à Dieu ne vient pas sans souffrance Hé.5:8, c’est pénible de mourir mais la nouvelle vie qui en résulte apporte une joie céleste de ressuscité; le fruit de l’Esprit qui fait qu’il est possible en tout temps de se réjouir dans le Seigneur même au milieu des souffrances, comme Paul le faisait en prison avec Silas.

Dans cette perspective, la croix n’est pas juste la porte d’entrée mais reste au centre de la vie chrétienne, c’est pourquoi Paul disait aux chrétiens de Corinthe et de Galatie:

1Corinthiens 2:2 J’ai décidé parmi vous de ne rien savoir d’autre chose que de Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié

Galates 6:14 Pour ma part, jamais je ne vais me vanter de quoi que ce soit, si ce n’est que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ par qui le monde est crucifié pour moi comme je le suis pour le monde.

Que le Seigneur nous donne à tous l’intelligence et la capacité divine pour notre croissance spirituelle alors la croix prendra de plus en plus son sens dans nos vies.

Voici maintenant un extrait paraphrasé d’un message du Pasteur Joël Spinks. Il élabore mon dernier point sur la victoire sur le péché par la croix. C’est un message que que vous pouvez visionner sur EMCI.TV : http://www.enseignemoi.com/video/predication/lapotre-paul-2.html

L’apôtre Paul a reçu la révélation de la croix. La majorité des chrétiens ne comprennent que la partie du pardon des péchés dans la révélation de la croix. Ils n’ont pas compris comment vivre victorieusement à chaque jour de leur vie par la puissance de la croix.

1Corinthiens 1:18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.

La prédication de la croix est une puissance de Dieu ! Si vous placez votre foi dans l’oeuvre de la croix et vous dites « Il y a 2000 ans, le Seigneur a non seulement payé pour la dette du péché pour que je sois pardonné mais en même temps il a payé pour que je marche dans la victoire sur le péché. » C’est alors que vous recevrez l’intervention du Saint-Esprit qui vous donnera la capacité de marcher dans la victoire. C’est seulement à ce moment-là que la victoire nous appartient.

Si vous dites « Oui j’ai été pardonné de mes péchés mais si je prie, je vais avoir la victoire sur le péché, si je lis ma Bible, je vais avoir la victoire sur le péché, si je vais à l’église, je vais avoir la victoire sur le péché… »

Toutes ces bonnes choses que le Seigneur nous demande de faire sont rendues de mauvaises choses lorsque nous plaçons notre foi dans la performance de ces choses là. Voilà la révélation que l’apôtre Paul a reçu. Il a réalisé que la loi était passée, qu’on était dans une dimension de la grâce. Il a compris que ce n’est pas par la pratique de bonnes choses qu’il peut obtenir la victoire, c’est plutôt en mettant sa foi sur ce que Jésus a fait il y a 2000 ans quand il a tout accompli sur la croix.

C’est alors que le Saint-Esprit vient me donner la capacité de marcher dans la victoire, cela ne vient pas de ma chair. Et là, le combat n’est plus contre le péché, c’est le combat de la foi ; c’est notre seul combat ! L’ennemi essaie toujours de nous faire détourner les yeux de la croix pour les fixer sur d’autres choses mais je suis gagnant dans le combat de la foi si je reviens toujours à la croix et me dis « Jésus a payé il y a 2000 ans pour mes péchés, je ne lutterai pas contre le péché, je lutte dans la foi et je garde ma foi dans l’oeuvre de la croix, je ne placerai pas ma foi ailleurs que dans ce que Jésus a fait pour moi, je ne placerai pas ma foi dans mes pratiques spirituelles pour avoir la victoire sur le péché. »

1Co.2:2 Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.

Ga.6:14 Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde !

Paul avait reçu du Seigneur Jésus que la croix était la connexion pour notre puissance dans la vie chrétienne :

Col.1:15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

Jésus a triomphé des démons à la croix, tout est là, et c’est ce que l’apôtre Paul a reçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *