Le Royaume de Dieu ce n’est pas le manger ni le boire, mais la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit. Romains 14:17. Selon ce passage, quelle enseignement en tirer ?

Le contexte du chapitre 14 de Romains traite de la nourriture qui a une grande importance dans les cultes juifs et païens.

Romains 14:2 L’un a la conviction de pouvoir manger de tout; l’autre, qui est faible dans la foi, ne mange que des légumes.
3 Que celui qui mange de tout ne méprise pas celui qui ne le fait pas, et que celui qui ne mange pas de tout ne juge pas celui qui le fait, car Dieu l’a accueilli.
6 Celui qui mange de tout, c’est pour le Seigneur qu’il le fait, puisqu’il exprime sa reconnaissance à Dieu. Celui qui ne mange pas de tout le fait aussi pour le Seigneur, et il est reconnaissant envers Dieu.
17 En effet, le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.
18 Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
19 Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à entretenir la paix et à nous faire grandir mutuellement dans la foi.
20 Pour de la nourriture, ne détruis pas l’oeuvre de Dieu. Certes, tout est pur, mais il est mal de manger quelque chose si cela représente un obstacle pour quelqu’un.
21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin et de t’abstenir de ce qui peut être pour ton frère un obstacle, un piège ou une source de faiblesse.

Nous ne sommes pas impactés par le Royaume de Dieu par la nourriture qui entre dans notre corps – même si une alimentation saine est une bonne manière de prendre soin de notre corps qui est le temple du Saint-Esprit (1Co.3:16-17).

Le royaume de Dieu se manifeste dans nos vies par ce qui entre dans notre esprit. Le Saint-Esprit est un esprit alors on communique avec lui par notre esprit et la nourriture de notre esprit c’est de faire la volonté de Dieu.

Jean 4:31 Pendant ce temps, les disciples priaient Jésus de manger: Maître, mange quelque chose! disaient-ils.
32 Mais il leur répondit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.
33 Les disciples se demandèrent alors les uns aux autres: Quelqu’un lui a-t-il apporté à manger?
34 Jésus leur dit: Ma nourriture, c’est d’obéir à la volonté de celui qui m’a envoyé et d’achever le travail qu’il m’a confié.

mai 18, 2018

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.