Réception honorable des ouvriers de Dieu

La réception honorable des ouvriers de Dieu ouvre les canaux de transmission pour la manifestation terrestre de la puissance du royaume céleste de Dieu.

Galates 4:14 Et mis à l’épreuve par mon corps, vous n’avez montré ni mépris ni dégoût; au contraire, vous m’avez accueilli comme un ange de Dieu, comme Jésus-Christ lui-même.

Honorons les hommes et les femmes qui consacrent leur vie au service de Dieu, sans regarder à l’apparence s’ils sont éprouvés dans leur corps comme Paul qui avait été affaibli physiquement par les coups, les flagellations, la lapidation, les naufrages et les privations de nourriture, cf. 2Corinthiens 11:23-28.

Paul qui guérissait les malades ne guérissait pas instantanément de ses blessures, le geôlier a dû le soigner (Actes 16:33), ensuite le bien apprécié médecin Luc l’entourait de ses bons soins (Colossiens 4:14).

Si vous voyez un homme ou une femme de Dieu diminué dans ses capacités physiques, ne pensez pas qu’il ne peut pas être le canal de votre bénédiction, de votre guérison, de votre délivrance, de votre percée financière. Au contraire, ce sont alors les instruments de prédilection pour vous communiquer une touche du royaume de Dieu car toute la gloire ne peut revenir qu’à Dieu. Comme le rappelait Paul c’est quand il était faible qu’il était fort (2Corinthiens 12:10), laissant ainsi libre cours à la manifestation de la puissance grâce de Dieu dans sa vie pour le bénéfice des autres.

1Corinthiens 1:26 Considérez, frères et soeurs, votre propre appel: il n’y a parmi vous ni beaucoup de sages selon les critères humains, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les fortes. 28 Dieu a choisi les choses basses et méprisées du monde, celles qui ne sont rien, pour réduire à néant celles qui sont, 29 afin que personne ne puisse faire le fier devant Dieu.

Honorons ceux que le monde méprise selon leurs standards biaisés, recevons-les comme si c’étaient des anges (mot original en hébreu et en grec qui signifie « envoyés porter un message ») comme si c’était Jésus lui-même qui a dit dans Jean 13:20 que celui qui reçoit celui que j’ai envoyé, me reçoit moi-même. Donc c’est le Seigneur Jésus-Christ que vous aimez et honorez en la personne de ceux qu’il vous a envoyés pour vous bénir. Honorer signifie non seulement se comporter avec lui avec déférence mais aussi pourvoir à ses besoins.

Quand vous recevez un homme ou une femme de Dieu avec honneur, vous engagez Dieu à vous bénir, non pas à cause de la personne envoyée vers vous mais à cause de qui elle représente en tant qu’ambassadrice de Jésus-Christ. Quand des politicens reçoivent avec grand honneur l’ambasadeur d’un autre pays, ils disposent naturellement cet autre pays qui leur a envoyé son réprensentant à les bénir en retour.

Donc en ayant des égards pour les apôtres, évangélistes, prophètes, enseignants et docteurs envoyés par le royaume de Dieu, vous vous exposez à recevoir aussi les bénédictions gratifiantes appartenant à ce royaume ; guérison, santé, délivrance, prospérité.

Méditez les passages suivants.

Romains 1:10 Constamment je lui demande d’avoir enfin, dans le cadre de sa volonté, le bonheur d’aller chez vous. 11 Je désire en effet vous voir pour vous communiquer un don spirituel afin que vous soyez affermis

1Timothée 5:17 Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’une double marque d’honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement. 18 En effet, l’Ecriture dit: Tu ne mettras pas de muselière au boeuf quand il foule le grain et: «L’ouvrier mérite son salaire.»

3Jean 4 Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité. 5 Bien-aimé, tu agis avec fidélité dans ce que tu fais pour les frères, notamment pour des frères étrangers. 6 Ils ont du reste rendu témoignage à ton amour devant l’Eglise. Tu feras bien de les aider d’une manière digne de Dieu dans leur voyage, 7 car c’est pour le nom de Jésus-Christ qu’ils sont partis, sans rien recevoir des non-croyants. 8 Nous devons donc accueillir de tels hommes afin de travailler avec eux pour la vérité.

Philippiens 4:10 J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez enfin pu renouveler l’expression de votre intérêt pour moi. Vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait. 11 Ce n’est pas à cause de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être satisfait de ma situation. 12 Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. Partout et en toutes circonstances j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans le besoin. 13 Je peux tout par celui qui me fortifie, Christ. 14 Cependant vous avez bien fait de prendre part à ma détresse. 15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au début de la prédication de l’Evangile, lorsque j’ai quitté la Macédoine, aucune Eglise n’a pris part avec moi à un tel échange de contributions. Vous avez été les seuls à le faire: 16 à Thessalonique déjà, et à plus d’une reprise, vous m’avez envoyé de quoi pourvoir à mes besoins. 17 Ce n’est pas que je recherche les dons, mais je désire qu’un fruit abondant soit porté sur votre compte. 18 J’ai tout reçu et je suis dans l’abondance. J’ai été comblé en recevant d’Epaphrodite ce que vous m’avez envoyé comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte et qui lui est agréable. 19 Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins conformément à sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. 20 A notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

octobre 25, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.