Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d’elle constamment ?

Notre autorité spirituelle contre les esprits méchants est bonne pour nous-mêmes et les personnes sous notre responsabilité, par exemple, on peut déclarer la protection sur nos enfants. Mais notre autorité spirituelle ne va pas manipuler contre leur gré les gens pour qui on prie, ce serait de la sorcellerie. Si on chasse les esprits d’une personne mais que celle-ci continue à les inviter par des paroles de mort, cela ne donnera rien de bon.

Proverbes 18:20 C’est grâce au fruit de sa bouche que l’homme rassasie son ventre, c’est du produit de ses lèvres qu’il se rassasie. 21 La langue a pouvoir de vie et de mort; ceux qui aiment parler en goûteront les fruits.

Luc 11:24 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va dans des lieux arides, pour chercher du repos. N’en trouvant point, il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; 25 et, quand il arrive, il la trouve balayée et ornée.

Il y a un monde invisible autour de nous qui rend malade et qui guérit. Quand on prie pour des personnes, le Seigneur envoie ses anges pour leur rendre ministère selon leurs besoins (Psaumes 103:20, Daniel 10:11, Hébreux 1:14). Par contre, quand ces mêmes personnes parlent constamment de LEUR maladie, pour qu’on les prenne en pitié, par exemple, elles invitent les démons à les garder malades et cela entrave et même annule souvent les prières qui sont adressées en leur faveur.

Même Jésus était diminué dans sa capacité de guérir les gens incrédules qui se demandaient comment le petit garçon qu’ils avaient vu grandir pouvait tout à coup à l’âge de 30 ans se prendre pour le Messie !

Matthieu 13:58 Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.

Dans le passage suivant, on voit que la foi de la personne handicapée ou malade la positionne pour recevoir une guérison..

Actes 14:8 A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n’avait jamais marché. 9 Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu’il avait la foi pour être guéri, 10 dit d’une voix forte: Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d’un bond et marcha.

Alors priez pour que l’esprit de révélation vienne sur les gens malades et infirmes et qu’ainsi leur entendement spirituel soit renouvelé afin de se positionner pour expérimenter la guérison que Jésus leur a acquise sur la croix il y a déjà 2000 ans. Encouragez-leur à écouter la série d’enseignements disponibles sur youtube parlant de l’autorité du croyant par le pateur Joël Spinks.



mars 27, 2022

Étiquettes : , , ,
  • Je dirais qu il faut faire attention de ne pas généralisé c est faux de dire qu à chaque foi la guérison dépend la foi du malade ou du patient . Dans plusieurs des cas dans les évangiles et les épîtres c est la prière de Jesus ou des apôtres qui ont été la le déclencheur. Souvent les malades n ont plus la force eux mêmes.
    C est facile de mettre la responsabilité de la guérison sur la personne. Il y a un grand danger que la personne se sentent coupable .

  • Jamais on ne va dire que c’est un manque de foi qui retarde la guérison. Nous ne sommes pas mandatés à évaluer la qualité ou le niveau de foi des gens qui luttent contre la maladie depuis longtemps, ils ont notre sympathie, c’est déjà assez difficile pour eux sans ajouter un sentiment de culpabilité par dessus le tas. On ne juge jamais quelqu’un aux prises avec une maladie ou une infirmité,

    Jésus a quand même guéri des incrédules dans Matthieu 13:58 que j’ai cité. Le boiteux guéri par Pierre à la porte du temple pensait avoir de l’argent, il ne pensait pas du tout à sa guérison.

    Ce que je dis, c’est que nous sommes incités à avoir la foi pour la guérison.

    J’encourage les gens de parler À leur maladie au lieu DE leur maladie, ils feront ainsi comme Jésus qui menaçait la maladie de la fièvre, Jésus est notre modèle. La maladie, comme la mort, est une ennemie, elle n’est pas MA maladie mais LA maladie qui vient m’attaquer et à laquelle je suis appelée à résister en combattant le bon combat de la foi en déclarant les promesses de Dieu.

    Je n’ai pas écrit que la guérison dépend de la foi du malade ou du patient. J’ai écrit que les paroles d’incrédulité peuvent être un frein à la guérison. L’ange Gabriel a rendu Zacharie muet pour ne pas qu’il nuise à la réalisation de la prophétie que sa femme allait accoucher. D’ailleurs, l’incrédulité est un frein spirituel dans n’importe quel exaucement de prière.

    Jacques 1:6 ‭‭Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre.‭
    7 ‭‭Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur:‭
    8 ‭‭c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies.‭

    Marc 11:24 ‭‭C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.‭

    Soyons dans la foi, ça plait à Dieu !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.