Que signifie « aller en eau profonde » et comment faire pour accéder en profondeur ?

Luc 5:1 Un jour, Jésus se trouvait au bord du lac de Génésareth et la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu.
2 Il vit au bord du lac deux barques; les pêcheurs en étaient descendus pour laver leurs filets.
3 Il monta dans l’une de ces barques, qui appartenait à Simon, et il le pria de s’éloigner un peu du rivage. Puis il s’assit, et de la barque il enseignait la foule.
4 Quand il eut fini de parler, il dit à Simon: «Avance là où l’eau est profonde et jetez vos filets pour pêcher.»
5 Simon lui répondit: «Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais sur ta parole, je jetterai les filets.»
6 Ils les jetèrent et prirent une grande quantité de poissons, et leurs filets se déchiraient.
7 Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ils vinrent et remplirent les deux barques, au point qu’elles s’enfonçaient.
8 Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus et dit: «Seigneur, éloigne-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.»
9 En effet, lui et tous ceux qui étaient avec lui étaient remplis de frayeur à cause de la pêche qu’ils avaient faite.
10 Il en allait de même pour Jacques et Jean, les fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon: «N’aie pas peur, désormais tu seras pêcheur d’hommes.»
11 Alors ils ramenèrent les barques à terre, laissèrent tout et le suivirent.

Notons d’abord que c’était un commandement de Jésus et non une suggestion de sa part.

Aller en eau profonde, c’est obéir à la voix du Pêcheur d’hommes (Luc 5:4).

Pourquoi Jésus a-t-il demandé d’aller en eau profonde ? Parce qu’il savait des choses que ses disciples ignoraient. Il savait où se trouvait le poisson. En tant que pêcheurs d’homme, Jésus veut nous diriger dans les eaux profondes où se trouvent les personnes disposées.

Aller en eau profonde, c’est aussi sortir de notre zone de confort parce qu’on ne voit plus de fond.

La provision ne se trouve pas où nos sens peuvent la percevoir. En eaux profondes, les sens sont inutiles, l’obéissance de la foi devient une nécessité. La provision se trouve seulement où notre foi se positionne sur la parole de Dieu (« sur ta parole » Luc 5:5). La provision découlant de la foi est bien plus importante (Luc 5:6) que celle provenant de nos efforts personnels (Luc 5:5).

Aller en eau profonde, c’est agir sur la Parole révélée à nos coeurs et les résultats seront glorieux (Luc 5:7).

septembre 18, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.