Ton feu ne s’éteindra point !

Si vous n’êtes pas certain que l’Ancien Testament vous concerne, lisez l’appendice.

Nous allons méditer principalement dans le livre d’Ésaïe une puissante section qui s’applique très bien aux prières pour le Réveil.

Le passage clé pour nous stimuler à passer des nuits dans la prière, se trouve aux versets 6-7 de Ésaïe 62

Ésaïe 62:6 Sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des gardes qui ne resteront jamais silencieux, de jour comme de nuit. Vous qui êtes chargés de la rappeler à l’Eternel, ne vous accordez aucun répit!
7 Ne lui laissez aucun répit jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et fasse d’elle un sujet de louange sur la terre !

Quand on passe ensemble une nuit à prier, c’est exactement cela qu’on est en train de faire, on ne laisse aucun répit au Seigneur, de jour comme de nuit, et il aime cela !!!

Mais avant de s’y attarder un peu, nous allons regarder son contexte. La division des chapitres est arbitraire, le propos de ce passage concernant le Réveil commence en fait au chapitre 60. On va lire et méditer tranquillement des promesses dans Ésaïe 60 à 62 qui ont déjà commencé à s’accomplir, comme nous allons le constater ensemble.

Lisons les trois premiers versets de Ésaïe 60.

Ésaïe 60:1 LÈVE-TOI, brille, car TA LUMIÈRE ARRIVE et la gloire de l’Eternel se lève sur toi.
2 Certes, LES TÉNÈBRES recouvrent la terre et L’OBSCURITÉ PROFONDE enveloppe les peuples, mais sur toi l’Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra.
3 Des nations marcheront à TA LUMIÈRE, et des rois À LA CLARTÉ DE TON AURORE.

C’est vraiment une belle image du Réveil. Quand on nous demande de se lever quand il fait noir, c’est signe qu’on était couché en train de dormir, il n’y a rien d’autre à faire dans la noirceur totale !

On voit l’acte de foi dans ce passage, on ne voit rien du tout, on ne peut pas marcher par la vue, on doit se lever AVANT que la lumière arrive, on doit se lever PARCE QUE la lumière est sur le point d’arriver.

Au verset 1 on lit bien que la lumière, c’est la gloire de Dieu qui vient dans notre vie, la manifestation de la présence glorieuse de Dieu, la manifestation de la puissance de son royaume, comme quand Jésus avait ressuscité Lazare, il avait dit juste avant à Marthe : si tu crois, tu verras la gloire de Dieu (Jean 11:40).

Remarquez aussi comment cela s’adresse à la personne qui écoute en particulier, Lève-TOI, TA lumière, sur TOI, TA lumière encore, TON aurore. Cela souligne le caractère personnel, cela s’adresse à chacun de nous, je suis visé, TU es visé aussi, pas de distinction, TOI c’est toi !

On lit aussi dans l’évangile que nous SOMMES la lumière du monde parce que nous AVONS la lumière de la vie en nous.

Matthieu 5:14 C’est vous qui êtes la lumière du monde.

Jean 8:12 Jésus adressa de nouveau la parole à la foule et dit: Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit aura la lumière de la vie et ne marchera plus jamais dans l’obscurité.

Et quel est l’élément essentiel que ça prenait pour qu’il y est la lumière à cette époque ?

LE FEU ! TON FEU NE S’ÉTEINDRA POINT !

Encore une question … qu’est-ce que ça prenait pour que le feu sorte de la lampe et éclaire ?

L’HUILE, comme dans la parabole des 10 vierges, les sages avaient de l’huile.

Et comment on fait pour avoir de l’huile ?

Il faut passer les olives au pressoir.

Savez-vous ce que signifie Gethsémané ? Cela signifie « pressoir à huile »

Jésus est passé au pressoir à l’huile quand il a cédé sa volonté et décidé de faire celle de son Père, coûte que coûte. C’est la repentance et la conversion au Seigneur Jésus, quand on prend la décision de faire de Jésus notre Seigneur, on soumet notre volonté à la sienne. On l’a fait à notre conversion et c’est bon qu’on s’examine de temps en temps pour s’assurer qu’on continue à le faire au quotidien.

Ainsi quand nous subissons la pression de l’épreuve, nous produisons l’huile qui permet à nos lampes d’éclairer, comme les olives écrasées dans le pressoir à huile. C’est ainsi que certains expliquent la raison pour laquelle les 5 vierges sages ne pouvaient prêter d’huile aux 5 folles, car l’huile se devait de provenir de leur expérience personnelle de soumission à Dieu. C’est possible. Jésus fait dire simplement aux vierges sages qu’elles n’auraient pas assez d’huile pour aller à la rencontre de l’époux si elles en passaient aux vierges folles, elles n’auraient pas été capables de trouver leur chemin vers lui ou de montrer à l’époux où elles sont rendues, par leurs lampes allumées.

Quoi qu’il en soit, quand on se soumet à la volonté de Dieu, nous sommes certains de ne jamais manquer d’huile et nous pourrons éclairer partout où nous serons et nous expérimenterons le verset 3 de Ésaïe 60:3 :

Des nations marcheront à TA LUMIÈRE, et des rois À LA CLARTÉ DE TON AURORE.

Savez-vous quand c’est l’aurore ?

L’aurore succède à l’aube et correspond au bref moment où le haut du globe solaire pointe à l’horizon, juste avant le lever du soleil.

Cela s’applique au temps où nous sommes présentement, le soleil du Réveil pointe à l’horizon, les gens commencent à prendre conscience que Dieu va faire des grandes chose parmi nous, on commence à recevoir des visiteurs d’un peu partout.

Ésaïe 60:4 Lève tes yeux et regarde autour de toi: ils se rassemblent tous, ils viennent vers toi; tes fils arrivent de loin et tes filles sont portées dans les bras.
5 En le voyant, tu rayonneras de joie, ton coeur bondira et se dilatera, car les richesses de la mer se tourneront vers toi, les ressources des nations viendront chez toi.

Pour la nation d’Israël, ces paroles auront leur pleine réalisation pendant le millénium, mais comme je vous l’ai dit dans l’introduction, cela ne veut pas dire pour autant que nous ne sommes pas concernés par elles, car c’est fréquent que les promesses dans les Écritures ont plusieurs niveaux de réalisation. C’est tellement évident avec les mêmes prophéties sur Jésus qui touchent ses deux venues sur terre séparées de milliers d’années. Gloire à Dieu ! Nous sommes donc en position de vivre déjà les prémices de ces paroles annonçant le temps du millénium. Elles sont en ligne directe avec les prophéties faites sur notre église déclarant que nous serons un puits de réveil vers lequel les gens de toutes les nations vont accourir pour être restaurés, éclairés, formés et relâchés.

Dans le verset 5, on a la promesse que Dieu va susciter des ressources venant de partout pour soutenir cette œuvre glorieuse. Ce sera pour nous évidemment un sujet de grande joie !

La preuve que ces promesses nous concernent forcément, c’est Jésus lui-même qui nous la donne en citant le début de Ésaïe 61.

Ésaïe 61:1 L’Esprit du Seigneur, de l’Eternel, est sur moi parce que l’Eternel m’a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux déportés la liberté et aux prisonniers la délivrance,
2 pour proclamer une année de grâce de l’Eternel et un jour de vengeance de notre Dieu, pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil,
3 pour mettre, pour donner aux habitants de Sion en deuil une belle parure au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un costume de louange au lieu d’un esprit abattu. On les appellera alors «térébinthes de la justice», «plantation de l’Eternel destinée à manifester sa splendeur».
4 Ils reconstruiront sur d’anciennes ruines, ils relèveront les décombres du passé, ils rénoveront des villes dévastées, des décombres vieux de plusieurs générations.
5 Des inconnus se présenteront et s’occuperont de vos troupeaux, des étrangers seront vos cultivateurs et vos vignerons.
6 Quant à vous, on vous appellera «prêtres de l’Eternel», on vous dira: «serviteurs de notre Dieu». Vous mangerez les ressources des nations et vous tirerez profit de leur gloire.
7 Au lieu de la honte, vous aurez une double part. Au lieu de connaître l’humiliation, ils crieront de joie en voyant leur héritage. C’est ainsi qu’ils posséderont le double dans leur pays, et leur joie sera éternelle.

Nous sommes maintenant effectivement des prêtres de l’Éternel, des sacrificateurs au service de notre Dieu et la promesse c’est que nous allons profiter des ressources des nations, au double.

1Pierre 2:5 Prenez place vous aussi, comme des pierres vivantes, dans la construction du temple spirituel. Vous y formerez un groupe de prêtres consacrés à Dieu, vous lui offrirez des sacrifices spirituels, qui lui seront agréables par Jésus-Christ.

Le Saint-Esprit nous encourage ensuite dans Ésaïe 62 à prier sans cesse, à persévérer dans la prière en rappelant à Dieu les promesses qu’on vient de lire avec des actions de grâces, jusqu’à ce que nos yeux en voient la manifestation.

Ésaïe 62:1 A cause de Sion (Granby, Québec, francophonie) je ne me tairai pas, à cause de Jérusalem je ne prendrai pas de repos jusqu’à ce que sa justice apparaisse comme l’aurore, et son salut comme un flambeau qui s’allume.
2 Alors les nations (les autres peuples) verront ta justice, et tous les rois ta gloire, et l’on t’appellera d’un nom nouveau, défini par l’Eternel lui-même.
3 Tu seras une couronne splendide dans la main de l’Eternel, un turban royal dans la main de ton Dieu.
4 On ne t’appellera plus «abandonnée», on ne dira plus à ta terre «dévastation», mais on t’appellera «mon plaisir est en elle» et l’on appellera ta terre «mariée», car l’Eternel prend plaisir en toi et ta terre aura un mari.
5 Tout comme un jeune homme épouse une jeune fille vierge, tes descendants deviendront pour toi pareils à des époux, et tout comme la fiancée fait la joie de son fiancé, tu feras la joie de ton Dieu.

L’église est l’épouse du Christ, alors Dieu nous dit ici qu’il ne nous abandonnera jamais, qu’il prend plaisir en nous, qu’il a fait de nous sa joie.

Ésaïe 62:6 Sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des gardes qui ne resteront jamais silencieux, de jour comme de nuit. Vous qui êtes chargés de la rappeler à l’Eternel, ne vous accordez aucun répit!
7 Ne lui laissez aucun répit jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et fasse d’elle un sujet de louange sur la terre !

J’ai placé des gardes, qui ça a placé des gardes ? Dieu ! Dans la Bible en Français courant, on les appelle des veilleurs, Avez-vous une autre manière qu’on pourrait appeler ces gardes qui veillent? – Des sentinelles, Sur Facebook, on a formé un groupe pour les nuits de prière à notre église et on a appelé cela la famille des sentinelles. Dieu nous a placés pour veiller et prier comme Jésus l’avait ordonné à ses disciples dans le jardin de Gethsémané.

Des fois, on pourrait penser qu’on fatigue Dieu à lui demander toujours les mêmes affaires, les mauvais esprits sont habiles à nous chuchoter des pensées du genre. Il y a même une parabole de Jésus qui pourrait aller dans ce sens. Dans les paraboles, tous les détails ne s’appliquent pas à Dieu, il faut faire attention à cela, il faut s’efforcer de saisir le but de la parabole. Le but de la parole dans Luc 18 est très clair, il est écrit avant de la prononcer, c’est de nous encourager à prier sans jamais se décourager.

Luc 18:1 Jésus leur dit ensuite cette parabole pour leur montrer qu’ils devaient toujours prier, sans jamais se décourager:
2 Il y avait dans une ville un juge qui ne se souciait pas de Dieu et n’avait d’égards pour personne.
3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait fréquemment le trouver pour obtenir justice: Rends-moi justice contre mon adversaire, disait-elle.
4 Pendant longtemps, le juge refusa, puis il se dit: Bien sûr, je ne me soucie pas de Dieu et je n’ai d’égards pour personne;
5 mais comme cette veuve me fatigue, je vais faire reconnaître ses droits, sinon, à force de venir, elle finira par m’exaspérer.
6 Puis le Seigneur ajouta: Écoutez ce que dit ce juge indigne!
7 Et Dieu, lui, ne ferait-il pas justice aux siens quand ils crient à lui jour et nuit? Tardera-t-il à les aider?
8 Je vous le déclare: il leur fera justice rapidement. Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?

Quel est le signe de la foi dans cette parabole ? C’est justement de prier sans relâche toujours la même affaire jusqu’à ce qu’on l’obtienne parce qu’on est convaincus que rien ni personne ne peut nous empêcher d’avoir ce qu’on demande, parce qu’on s’appuie sur la promesse que Dieu donne tout ce que demande ceux qui font de lui ses délices, Psaumes 37:4.

La foi t’amène à penser que le meilleur est à venir

L’incrédulité t’amène à penser que le meilleur est passé.

Cette parabole de Jésus ne nous décrit pas l’attitude de Dieu quand on le prie. Dieu n’est pas comme le juge inique dans Luc 18, il ne se lasse pas d’entendre toujours les mêmes requêtes. Au contraire, c’est lui-même dans ce passage d’Ésaïe 62 qui demande qu’on lui rappelle ses promesses !

Pourquoi ? Parce qu’il a peur de les oublier ?

Bien sûr que non, c’est plutôt parce qu’il désire que ses promesses occupent constamment nos pensées. C’est notre meilleure protection contre le doute et le découragement alors que tarde la manifestation. Et aussi parce que quand on prie, on fournit des paroles aux anges pour qu’ils combattent les démons et accomplissent la volonté de Dieu. C’est ce que l’ange Boldness (Audace) avait révélé au pasteur Joël, comparez Psaumes 103:20 :

Bénissez l’Eternel, vous ses anges, qui êtes puissants et forts et qui exécutez ses ordres en obéissant à sa parole!

Dans Apocalypse 19, on voit que Jésus sort combattre sur son cheval blanc avec la parole de Dieu comme épée dans sa bouche, et ses armées d’anges le suivent. Alors nos prières lui servent d’épée de l’Esprit (Éphésiens 6:16).

Ésaïe 62:8 L’Eternel l’a juré par sa main droite et par son bras puissant: «Je ne donnerai plus ton blé comme nourriture à tes ennemis et les étrangers ne boiront plus ton vin nouveau, fruit de ton travail,
9 mais ceux qui auront récolté le blé le mangeront et loueront l’Eternel, et ceux qui auront vendangé boiront du vin nouveau dans les parvis de mon sanctuaire.»

La promesse solennelle ici faite par Dieu est que nous allons jouir du fruit de notre travail. Nous pouvons l’appliquer à tous les niveaux. Bien sûr cela concerne le travail séculier, mais aussi tous les efforts que nous mettons pour entretenir des bonnes relations, tous les efforts que nous mettons pour faire avancer le royaume de Dieu.

Ésaïe 62:10 Franchissez, franchissez les portes! Dégagez le chemin du peuple! Préparez, préparez la route, enlevez les pierres! Dressez un étendard vers les peuples!

Franchissez les portes parle du fait qu’on va sortir d’ici pour aller ailleurs. Dégagez le chemin et enlevez les pierres parlent d’ôter les obstacles extérieurs qui nous empêcheraient d’avancer vers le prochain niveau comme les auorités civiles ou d’autres groupes religieux ou d’intérêt particulier ; des obstacles intérieurs aussi dans notre propre église comme la paresse, l’insouciance, l’égocentrisme, le doute et l’incrédulité.

Ésaïe 62:11 Voici ce que l’Eternel annonce aux extrémités de la terre: «Dites à la fille de Sion: ‘Ton salut arrive. Il a son salaire avec lui et sa récompense (2Ch.15:7 salaire pour ses œuvres) est devant lui.’

Le Seigneur lui-même va faire notre promotion, il va l’annoncer jusqu’au bout du monde qu’il a décrété de nous payer notre salaire (salaire et récompense sont synonymes dans ce passage) parce qu’on cherche son royaume en premier, il promet que rien ne va nous manquer pour vivre le Réveil glorieux, Mt.6:33.

Ésaïe 62:12 On les appellera «peuple saint», «rachetés de l’Eternel», et toi, on t’appellera «recherchée», «ville non abandonnée».

C’est ce que nous sommes et nous le savons, mais ce passage nous révèle que les gens du dehors vont reconnaître aussi qu’on est saints, c’est-à-dire qu’on a été mis à part, qu’on est différents des autres non pas parce qu’on est meilleurs mais parce que Dieu nous a faits grâce en nous rachetant et qu’on est appelé à devenir une église nombreuse, une église recherchée par des gens de toutes les nations qui vont venir s’y ressourcer.

Alléluia, gloire à Dieu, Dieu va nous faire la grâce de voir cela de nos yeux, quel privilège, merci Seigneur !

————-

Établissons clairement notre position face aux promesses de la Parole de Dieu.

C’est important de se la rappeler avant de l’aborder car le calomniateur est rusé pour venir nous suggérer que nous ne sommes pas concernés par ce qu’on va y lire, que ça l’avait été écrit seulement pour les juifs, ou pour les pasteurs ou pour les spirituels, peu importe la raison, il a de l’imagination pour tenter de toujours nous disqualifier des serments et des promesses divines.

2Timothée 3 :14 Quant à toi, demeure ferme dans ce que tu as appris et accueilli avec une entière conviction. Tu sais de quels maîtres tu l’as appris.
15 Depuis ton enfance, en effet, tu connais les Saintes Écritures; elles peuvent te donner la sagesse qui conduit au salut par la foi en Jésus-Christ.
16 Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité, réfuter l’erreur, corriger les fautes et former à une juste manière de vivre,
17 afin que l’homme de Dieu soit parfaitement préparé et équipé pour faire toute action bonne.

Les Saintes Écritures dont Paul parlait ici, c’est ce qu’on appelle l’Ancien Testament. Même s’il y a maintenant un Nouveau Testament, tous les serments et toutes les promesses divines faites aux descendants d’Abraham continuent à nous concerner parce que nous sommes devenus aussi des fils d’Abraham par la foi en Jésus. Nous avons juste besoin de rhema de Dieu pour comprendre comment elles s’appliquent dans notre circonstances particulières.

Romains 11:17 Israël est comme un olivier auquel Dieu a coupé quelques branches; à leur place, il t’a greffé, toi qui n’es pas juif, comme une branche d’olivier sauvage: TU PROFITES MAINTENANT AUSSI de la sève montant de la racine de l’olivier.

Nous profitons de la sève provenant de la racine qui est Abraham, parce que nous nous sommes connectés sur le tronc, sur le cep. Ce cep qui est sorti de la racine, c’est Jésus et nous sommes les branches, voir Jean 15.

Nous sommes donc en plein droit de nous approprier les promesses qui sont oui et amen et nous les appliquer à notre contexte de vie particulier, car le tronc qui est Jésus nous donne accès à la sève qui monte de la racine et communique la bénédiction.

Sinon à quoi cela servirait de lire la Bible si cela n’était bon juste pour les autres !!!

août 5, 2018

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.