Quel est le sens spirituel des actions posées par Jésus-Christ dans le temple de Jérusalem? Selon Marc 11:15-19

Marc 11:15 Et ils s’en viennent à Jérusalem. Et, entrant au temple, il se mit à chasser dehors ceux qui vendaient et ceux qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs et les sièges de ceux qui vendaient les colombes ; 16 et il ne permettait pas que personne portât aucun vase par le temple. 17 Et il les enseignait en disant : N’est-il pas écrit : » Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations  » ? mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

Selon toute évidence, Jésus veut que nous adorions Dieu au lieu de Mamon dans le temple de notre coeur, car là où est notre trésor, là aussi sera notre coeur (Luc 12:34) et Jésus veut notre coeur puisqu’il nous a déjà donné le sien.

Luc 16:13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres ; car ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre : vous ne pouvez servir Dieu et les richesses. 14 Et les pharisiens aussi, qui étaient avares, entendirent toutes ces choses, et il se moquèrent de lui. 15 Et il leur dit : Vous êtes ceux qui se justifient eux-mêmes devant les hommes ; mais Dieu connaît vos coeurs : car ce qui est haut estimé parmi les hommes est une abomination devant Dieu.

Étant très avares à l’époque de Jésus, les religieux tiraient une part des profits réalisés par la vente à prix élevé des bêtes offertes en sacrifice au temple. Jésus détestait ce genre de commerce pour plumer les gens qui cherchaient à s’attirer la faveur de Dieu avec des sacrifices d’animaux prescrits par la loi.

Jésus est prêt à chasser tout autre idole de nos coeurs où il a choisi de faire son temple, cf. 1Corintiens 3:16 et Jean 14:21. Nous avons été créés pour entrer en relation avec Dieu par la prière en privé et dans l’église, nous n’avons pas été créés pour y exploiter et nous enrichir aux dépens de notre prochain sous le couvert d’un vernis religieux. C’est notre Père qui est glorifié quand nous nous adressons à lui pour rencontrer nos besoins tandis que c’est Mamon qui est glorifié quand nous agissons mal pour accumuler des richesses.

L’action vigoureuse de Jésus montre aussi que le diable n’obéit pas à la méthode douce, c’est le fouet de notre foi qui le chassera. N’essayons donc pas d’être plus rusé que le diable avec ses milliers d’années d’expérience, il va rire de nous. Résistons-lui avec la puissance du Saint-Esprit relâchée par notre foi et il fuira loin de nous, cf. Jacques 4:7, comme les animaux fouettés dans le temple.

décembre 12, 2018

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.