Recommander, réprimer, réprimander, censurer et menacer traduisent le même mot en grec !

Marc 1:24 «Ah! Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth? Es-tu venu pour nous perdre? Je sais qui tu es: le Saint de Dieu.» 25 Jésus le menaça (epitimaô) en disant: «Tais-toi et sors de cet homme.»

On voit que Jésus était très sérieux dans son interdiction aux démons (et à ses disciples aussi dans Marc 8:30) qui le connaissaient de révéler son identité jusqu’au moment opportun qui se présenta quand il fit son entrée à Jérusalem.

Luc 19:37 Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus. 38 Ils disaient: Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts! 39 Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: Maître, reprends (epitimaô) tes disciples. 40 Et il répondit: Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront!

Quand on regarde le verbe grec employé, «epitimaô» c’est le même qui traduit le verbe «menacer», dans ce passage et par «recommander très sévèrement» dans le passage suivant avec l’adverbe «poly» qui signifie beaucoup.

Marc 3:11 Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui et s’écriaient: «Tu es le Fils de Dieu.» 12 Mais il leur recommandait très sévèrement de ne pas le faire connaître. – Segond21»

Marc 3:12 Mais il leur défendait absolument de faire savoir qui il était. – Semeur

Marc 3:12 Mais il les rabrouait avec sévérité pour qu’ils ne parlent pas de lui. – Nouvelle Bible Segond

Marc 3:12 Et il leur ordonna scrupuleusement de ne pas le faire connaître. – King James en français

Marc 3:12 Et il leur enjoignait avec force de ne pas le faire connaître. – Jérusalem

Marc 3:12 Et il leur défendait très expressément de le faire connaître. – Darby

On utilise «epitimaô» aussi en rapport avec la maladie, le vent et la mer, les humains.

Matthieu 8:26 Il leur dit: Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça (epitimaô) les vents et la mer, et il y eut un grand calme.

Matthieu 17:18 Jésus parla sévèrement (epitimaô) au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même.

C’est étonnamment aussi le verbe employé dans les réparties entre Pierre et Jésus ! Matthieu n’attribue l’usage de ce verbe à Pierre, mais Marc l’utilise aussi pour Jésus qui répond alors à Pierre sur le même ton ! Pierre a été traité comme il l’avait fait avec Jésus.

Matthieu 16:22 Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre (epitimaô), et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas. 23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

Marc 8:32 Il leur disait ces choses ouvertement. Et Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre (epitimaô). 33 Mais Jésus, se retournant et regardant ses disciples, réprimanda (epitimaô) Pierre, et dit: Arrière de moi, Satan! car tu ne conçois pas les choses de Dieu, tu n’as que des pensées humaines.

C’est désolant de voir que les disciples menaçaient ceux qui amenaient des enfants à Jésus pour les bénir. Jésus fut évidemment indigné de voir une telle attitude scandaleuse de la part de ses disciples et les a contredit en public et en prenant ensuite les enfants dans ses bras, et en les bénissant tout en leur imposant les mains.

Marc 10:13 On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent (epitimaô) ceux qui les amenaient. 14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. 16 Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.

Recherchons la plénitude du Saint-Esprit, si on se fait réprimander par les religieux comme on l’a lu, on se fera louanger par les spirituels et surtout par le Seigneur qui nous donnera la louange qui nous sera due (1Corinthiens 4:5).



avril 9, 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *