Pourquoi la patience est-elle mentionnée en premier dans la description de l’amour ?

Dans son célèbre passage de 1Corinthiens 13 où il parle de l’amour, l’apôtre Paul mentionne la patience en premier quand il le décrit aux chrétiens de Corinthe.

Pourquoi les Corinthiens avaient besoin de patience ? Sans la patience, aucune relation ne peut tenir. Pierre avait demandé à Jésus combien de fois devait-il pardonner à son frère, signe qu’il en avait ras le bol et était prêt à couper définitivement le contact avec son frère. Parlait-il d’André, son frère de sang ? Ce serait étonnant car nous n’avons aucun indice d’une relation difficile entre les deux. Parlait-il au sens plus large de son frère dans la foi en Jésus, alors là ce serait plus plausible qu’il pensait à Jean avec qui il se sentait en compétition pour savoir qui était le plus grand parmi les disciples. En tous cas, c’était quelqu’un qu’il côtoyait régulièrement pour avoir eu à lui pardonner déjà à maintes reprises. Ce qui est certain, c’est que c’était rendu au point où Pierre avait épuisé sa patience envers ce frère qui l’offensait à répétition.

L’amour humain possède une patience qui a ses limites, l’amour divin possède une patience à toute épreuve. Il pardonne tout, il croit tout, il espère tout et il supporte tout. Ce genre de patience dans l’amour ne peut pas cesser, il ne meurt jamais, révèle Paul dans 1Corinthiens 13:7-8. Et c’est cette patience qui provient du coeur du Seigneur qui fait que nous pouvons être sauvés. Cette patience était mal comprise par certains qui en étaient rendus à se demander si Jésus allait vraiment revenir comme il l’a promis. L’apôtre Pierre répond à ces personnes impatientes.

2Pierre 3:3 Sachez avant tout que dans les derniers jours viendront des moqueurs pleins de raillerie. Ces hommes vivront en suivant leurs propres désirs 4 et diront: «Où est la promesse de son retour? En effet, depuis que nos ancêtres sont morts, tout reste dans le même état qu’au début de la création.»

2Pierre 3:8 Mais s’il y a une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas oublier, c’est qu’aux yeux du Seigneur un jour est comme 1000 ans et 1000 ans sont comme un jour. 9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme certains le pensent; au contraire, il fait preuve de patience envers nous, voulant qu’aucun ne périsse mais que tous parviennent à la repentance.

2Pierre 3:15 Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut.

Remplis d’amour par le Saint-Esprit, nous serons patients avec nos frères, patients quand nous subissons la persécution et patients en attendant le retour de Jésus où nous serons transformés à son image. Que cette dernière pensée nous donne la juste perspective de la temporalité de tout ce qu’on peut vivre d’adversité présentement, mettant plutôt l’accent, comme Jésus, sur toutes les bénédictions que Dieu désire déverser sur nous qui croyons en ses promesses.

août 19, 2023

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *