Les coopérations improbables

Les gens se regroupent par affinités.

Pierre pêchait dans le même bateau que son grand frère André. Jean faisait de même avec Jacques. Ces deux frères se voyaient assis de chaque côté du trône de Jésus, offusquant Pierre et les neuf autres apôtres.

Matthieu 20:20 Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande.
21 Il lui dit: Que veux-tu? Ordonne, lui dit-elle, que mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche.
22 Jésus répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, dirent-ils.
23 Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d’être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui mon Père l’a réservé.
24 Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères.

Les coopérations improbables

Pierre et Jean

Quand Pierre avait demandé à Jésus combien de fois devait-il pardonner à son frère, il avait probablement son frère spirituel Jean en tête plutôt que son frère de sang André. Jésus lui a répondu qu’il va devoir lui pardonner plus de fois qu’il va être capable de compter, il ne lui a pas dit la raison parce que Pierre n’était pas prêt à l’entendre, c’est que Jean allait être son partenaire de prière et d’évangélisation après la Pentecôte !

Toujours en compétition pour savoir qui était le plus grand. Après la Pentecôte, c’est ensemble qu’ils vont prier et évangéliser.

Le Saint-Esprit fait de nouveaux regroupements qui ne sont plus selon la chair mais selon l’esprit.

Pierre et André se voyaient faire du ministère ensemble, Jacques et Jean se voyaient faire du ministère ensemble, cependant le lien de l’esprit a été plus fort que le lien du sang.

C’est avec Jean encore que Pierre allait au temple pour prier d’un commun accord (Actes 3:1). C’est avec Jean que l’église a envoyé Pierre visiter les Samaritains (Actes 8:14) même si André était celui qui l’a amené au Seigneur (Jean 1:41-42), même si André avait été disciple de Jean-Baptiste auparavant avec Jean (Jean 1:37,40). À la Pentecôte, André était passé de la deuxième position, le deuxième disciple appelé par Jésus (Marc 1:16), à la quatrième position dans la liste apostolique (Matthieu 10:2 versus Actes 1:13).

Jacques était mentionné avant Jean (Marc 1:29, 9.2, 10:35, 10:41, 14:33) mais le plus vieux a été supplanté par le plus jeune, comme Jacob avait supplanté Ésaü (Genèse 25:34, 27:36), comme David avait supplanté Éliab (1Samuel 16:6-13). La course spirituelle de Jacques s’est rapidement terminée vers 43 après JC (Actes 12:2) tandis que celle de son petit frère Jean a duré tout le premier siècle.

Paul et Silas

Paul prêche que Christ est la fin de loi de Moïse (Romains 10:4) et que ceux qui veulent continuer à l’observer sont déchus de la grâce (Galates 5:4), tandis que Silas vient de Jérusalem où tous les chrétiens étaient zélés pour la loi de Moïse (Actes 21:20) et où on enseigne que le péché c’est désobéir à la loi de Moïse et celui qui pèche ne connaît pas Jésus (1Jean 3:4-6). Alors que Paul ait décidé de prendre Silas avec lui pour remplacer Barnabas a de quoi surprendre (Actes 15:40), ils ont dû avoir de bonnes discussions autour du feu ensemble !!!

Galates 5:4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce.

Romains 10:4 car Christ est la fin de la loi pour que tous ceux qui croient reçoivent la justice.

Actes 21:20 Après l’avoir entendu, ils se sont mis à célébrer la gloire du Seigneur. Puis ils lui ont dit: «Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs on compte parmi les croyants, et tous sont zélés pour la loi.

1Jean 3:4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi.
5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui.
6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu.

Quand c’est Dieu qui unit, c’est glorieux car cela aurait été impossible humainement parlant.

Celui avec qui tu avais le plus de difficulté à t’entendre selon la chair pourrait devenir ton meilleur allié quand vous serez tous les deux remplis du Saint-Esprit !

janvier 4, 2019

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.