Femme, voilà ton fils

Jean 19:26 Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. 27 Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.

Pourquoi Jésus avait-il demandé à Jean de prendre Marie chez lui alors que les 4 garçons de Marie allaient être présents aussi à la Pentecôte ?

Par là, Jésus voulait-il soustraire sa mère de la mauvaise influence des fils de Marie parce qu’il ne savait pas que ses frères d’abord incrédules allaient finalement se convertir à lui après sa résurrection ?

C’est possible aussi qu’il désirait que l’humble Marie ait une bonne influence sur Jean qui s’était fait monter la tête par son ambitieuse mère qui le voyait à la droite de Jésus sur un trône dans son royaume.

– Fils voici ta mère = prends-la chez toi et pourvois à ses besoins
– Femme, voici ton fils = revois son éducation, travaille son caractère

On sait juste que Jean l’a amené habiter chez lui. Comme Jean venait d’une famille riche et influente, on peut imaginer qu’il avait une plus belle maison que celle des frères de Jésus, même s’ils avaient été des charpentiers comme lui. Ce n’était pas un métier valorisé et payant à l’époque puisque Joseph n’avait pu offrir que le sacrifice des pauvres à la naissance de Jésus.

Au début, Jean n’était pas encore très raffiné, prêt qu’il était à foudroyer les samaritains. Peut-être que devant la croix, son coeur avait commencé à s’adoucir. Après la Pentecôte, Jean avait été encourager les Samaritains dans la foi en Jésus.

De toute façon, Jésus avait évalué que ce serait meilleur pour Jean et Marie d’habiter ensemble plutôt que de laisser les frères et soeurs de Jésus s’en occuper après son départ terrestre.

novembre 10, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.