Est-ce que Dieu rend les gens malades?

Comme Keith Moore l’a dit dans un de ses enseignements : La vérité peut tenir face à l’observation la plus intense, elle peut tenir face à la plus grande pression possible. Si cela ne tient pas, ce n’était pas la vérité, il faut abandonner l’idée. Toute Écriture doit être comprise à la lumière des autres Écritures. La Bible ne se contredit pas, ceux qui trouvent que la Bible se contredit sont ignorants. Il n’y a rien de mauvais par rapport à la Bible, c’est notre ignorance le problème. On connaît si peu de choses comparé à Dieu qui sait toutes choses. Il y a des choses qu’on ne comprendrait pas même si Dieu nous l’expliquerait parce qu’on n’a pas la capacité intellectuelle suffisante, comme un petit enfant qui entend un adulte lui parler. Dieu est votre guérisseur, il n’est pas votre problème.

Alors, il ne faut pas se le cacher, la Bible dit parle effectivement à plusieurs endroits que Dieu rend les gens malades et pas seulement dans l’Ancien Testament ! Quand cela concerne des gens rebelles envers qui Dieu a éprouvé une grande patience avant de les punir, cela se comprend facilement.

Deutéronome 28:27 Le Seigneur vous enverra des furoncles, comme aux Égyptiens, il vous fera souffrir d’hémorroïdes, de gale, de pustules inguérissables. 28 Il vous frappera de folie, d’aveuglement et de délire. (Français courant)

Deutéronome 28:61 Et même, l’Eternel fera venir sur toi, jusqu’à ce que tu sois détruit, toutes sortes de maladies et de fléaux qui ne sont pas mentionnés dans le livre de cette loi. (Segond21)

Michée 6:13 moi aussi, je te rendrai malade en te frappant, je te rendrai désolée à cause de tes péchés. (Darby)

1Samuel 25:38 Environ dix jours après, l’Eternel frappa Nabal, et il mourut.

On lit aussi que Dieu frappe un roi qui s’était bien comporté mais qui était devenu orgueilleux et désobéissant après avoir obtenu de grands succès. C’est sévère, mais on peut comprendre cela aussi.

2Rois 15:5 L’Eternel frappa le roi, et il fut lépreux jusqu’au jour de sa mort.

Où cela devient plus difficile à comprendre d’un point de vue humain, c’est quand des personnes meurent à cause du péché des autres, comme le premier enfant adultérin de David avec Batchéba. Leur deuxième enfant devint le roi Salomon.

2Samuel 12:15 Puis Nathan retourna chez lui. Le Seigneur frappa d’une maladie l’enfant que Batchéba, la veuve d’Urie, avait donné à David. (Français Courant)

Peut-être que les disciples de Jean avait pensé à ce précédent quand ils avaient demandé à Jésus en parlant d’un aveugle-né si c’était lui ou ses parents qui avaient péché pour qu’il naisse aveugle (Jean 9:1-2).

Certains font une distinction entre le Dieu de l’Ancien Testament qu’ils estiment sévère, voire méchant et le Dieu du Nouveau Testament, tout doux, compatissant et tolérant. Même dans le Nouveau Testament, cela se produit encore, avec Hérode qui périt rongé par les vers ou encore avec Élymas le magicien devenu aveugle pour un temps.

Actes 12:23 Un ange du Seigneur le frappa immédiatement parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Il mourut rongé par des vers.

Actes 13:8 Mais Elymas, le magicien, car c’est ce que signifie son nom, leur faisait opposition, cherchant à détourner de la foi le proconsul. 9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui, 10 13-9 et dit: 13-10 Homme plein de toute espèce de ruse et de fraude, fils du diable, ennemi de toute justice, ne cesseras-tu point de pervertir les voies droites du Seigneur? 11 Maintenant voici, la main du Seigneur est sur toi, tu seras aveugle, et pour un temps tu ne verras pas le soleil. Aussitôt l’obscurité et les ténèbres tombèrent sur lui, et il cherchait, en tâtonnant, des personnes pour le guider. 12 Alors le proconsul, voyant ce qui était arrivé, crut, étant frappé de la doctrine du Seigneur.

Et si vous pensez que Jésus ne mange pas de ce pain là, lisez ce qu’il dit dans le passage suivant à l’Église de Thyatire.

Apocalypse 2:21 Je lui ai donné du temps pour changer d’attitude, mais elle ne veut pas se détourner de son immoralité. 22 Voici, je vais la jeter sur un lit et envoyer un grand tourment à ceux qui commettent l’adultère avec elle, s’ils ne se repentent pas de leurs oeuvres. 23 Je frapperai de mort ses enfants, et toutes les Eglises reconnaîtront que je suis celui qui examine les reins et les coeurs, et je traiterai chacun de vous conformément à ses oeuvres.

Je frapperai de mort ses enfants, c’est celui qui est doux comme un agneau qui parle ainsi, celui que plusieurs perçoivent encore comme un petit bébé sympathique dans une crèche. Le Seigneur Jésus est aussi le lion de Judah autour duquel les séraphins proclament la sainteté. Comme son Père dont il est l’image visible, Jésus est très lent à la colère mais sa patience a des limites quand il voit que les chrétiens sont déterminés à persister dans le péché et que rien ne les feront changer d’idée ! Ananias et Saphira l’ont su à leur dépens dans Actes 5, plusieurs chrétiens à Corinthe également, selon 1Corinthiens 11. Jésus les a traités selon leurs oeuvres, comme il avait dit aux chrétiens de Thyatire.

Dieu ne traite pas ses enfants de la même manière que ses ennemis. Dieu traite ses enfants pour les corriger ou les enlever du monde quand il sait que leur lumière ne brillera plus, c’est pour cette raison que plusieurs partent avant leur temps. Ce qui devrait nous surprendre n’est pas que ces chrétiens soient décédés avant leur temps, c’est d’être étonnés devant la grande miséricorde et la grâce de Dieu que nous soyons encore vivants parce que le salaire du péché c’est la mort (Romains 6:23).

Romains 6:23 Car le salaire que paie le péché, c’est la mort; mais le don que Dieu accorde gratuitement, c’est la vie éternelle dans l’union avec Jésus-Christ notre Seigneur.

Et ce n’est que justice rendu quand un être humain meurt. Beaucoup pensent autrement et disent : «c’est un si bonne personne, comment un Dieu si bon peut-il la laisser souffrir ainsi !» Personne n’a le droit d’exiger de Dieu la guérison, la santé et la vie, c’est une grâce quand il l’accorde et que nous pouvons encore respirer sur cette terre. N’oublions jamais que c’est par grâce que nous sommes sauvés, jamais parce qu’on aurait pu le mériter. Alors quand on demande pourquoi des malheurs arrivent à des bonnes personnes, on sort de la grâce pour tomber dans le mérite et ça ne passe pas à la lumière de la vérité, Il faut plutôt se demander pourquoi des personnes qui méritent d’être punis ne le sont pas, et la réponse, c’est la grâce de Dieu qui ne veut pas qu’aucun périsse mais que tous parviennent à la repentance et la connaissance de la vérité (2Pierre 3:9).

Dieu sait toutes choses, il sait quand il doit mettre un terme à sa patience pour se faire respecter.

Ésaïe 66:14 Oui, vous connaîtrez ce moment-là, votre coeur sera dans la joie, et vos vieux os reprendront vie comme l’herbe au printemps. Le Seigneur fera éprouver son pouvoir à ses fidèles, mais sa colère à ses ennemis. (Français Courant)

Ésaïe 66:14 Lorsque vous verrez cela, votre coeur sera dans la joie et vos os retrouveront de la vigueur comme le fait l’herbe. L’Eternel manifestera sa puissance à ses serviteurs, et il fera sentir sa colère à ses ennemis. (Segond21)

Dans Deutéronome 28, Dieu commence par la bénédiction, pas par la malédiction. Ceux qui obéissent à la parole de Dieu ne sont pas maudits. Même si on croit que Dieu rend les gens malades, Deutéronome 28 ne peut s’appliquer à ceux qui aiment le Seigneur, la malédiction est réservée seulement aux rebelles dans ce chapitre.

La malédiction n’est pas pour le chrétien, c’est pour les rebelles. La bénédiction est pour le chrétien. Ceux qui sont couverts par le sang, le destructeur passe par-dessus eux sans les toucher. Nous allons voir cela plus en détail tantôt.

Galates 3:13 Le Christ, en devenant objet de malédiction à notre place, nous a délivrés de la malédiction de la loi. L’Écriture déclare en effet: « Maudit soit quiconque est pendu à un arbre. » 14 C’est ainsi que la bénédiction promise à Abraham est accordée aussi aux non-Juifs grâce à Jésus-Christ, et que nous recevons tous par la foi l’Esprit promis par Dieu.

Dans les faits, ce n’est pas Dieu qui rend les gens malades, même si la Bible prend des raccourcis en disant que c’est Dieu. C’est ce qui explique que rapportant le même récit, le deuxième livre de Samuel dit que c’est Dieu qui excita David à faire le dénombrement du peuple alors que dans 1Chroniques, c’est Satan qui l’excita.

2Samuel 24:1 La colère de l’Eternel s’enflamma de nouveau contre Israël, et il excita David contre eux, en disant: Va, fais le dénombrement d’Israël et de Juda.

1Chroniques 21:1 Satan se leva contre Israël, et il excita David à faire le dénombrement d’Israël.

Ce qui se produit dans le monde spirituel, c’est que Dieu enlève sa protection et donne libre cours au destructeur de tenter les gens, de les rendre malades et même de les faire périr. C’est tellement clair dans le livre de Job où on lit au chapitre 42 que les gens étaient venus consoler Job pour tous les malheurs que Dieu avait fait venir sur lui alors qu’on lit dans les 2 premiers chapitres que Dieu avait permis à Satan de rendre Job malade et faire mourir ses enfants (Job 1:19).

Job 42:11 Les frères, les soeurs et les anciennes connaissances de Job vinrent tous lui rendre visite, et ils mangèrent avec lui dans sa maison. Ils lui exprimèrent leur compassion et le réconfortèrent à cause de tout le malheur que l’Eternel avait fait venir sur lui. Chacun lui donna une pièce d’argent et un anneau d’or.

Job 2:6 L’Eternel dit à Satan: «Le voici: je te le livre. Seulement, épargne sa vie.» 7 Satan se retira alors de la présence de l’Eternel. Puis il frappa Job d’un ulcère purulent, depuis la plante des pieds jusqu’au sommet du crâne.

Qui a rendu Job malade dans Job 42:11 ? L’Éternel. Qui a rendu Job malade dans Job 2:7 ? Satan. Contradiction ? Non ! Permission de Dieu accordée. Donc, même quand on lit que c’est Dieu qui rend les gens malades, comprenons que les auteurs prennent un raccourci pour ne pas alourdir les phrases, c’est Dieu qui rend un juste jugement comme salaire du péché qui est la pauvreté, la maladie et la mort en enlevant sa main protectrice, en disant à ses anges de se retirer et laisser passer le destructeur Satan et ses démons frapper les hommes de divers fléaux et de la mort. Dans Job 2:10, on lit que c’est parce que Dieu avait entouré Job de sa protection que Job avait été incapable de le frapper jusqu’alors.

Job 2:10 Ne l’as-tu pas entouré de ta protection, lui, sa famille et tout ce qui lui appartient? Tu as béni le travail de ses mains et ses troupeaux couvrent le pays. C’est le genre de protection promise dans Deutéronome 28 et Psaumes 91. Ce serait trop long ici d’expliquer pourquoi Dieu l’avait enlevé à Job sans qu’il se soit mal comporté, le cas de Job est particulier, hors de la norme habituelle de Deutéronome 28 connue des patriarches, c’est pour cela que personne n’arrivait à comprendre pourquoi il en était ainsi. Si cela vous intéresse de comprendre, je vous encourage à continuer à consulter cette section consacrée à Job.


janvier 20, 2021

Étiquettes :
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.