Comment bien calculer la dépense de la tour ?

Luc 14:28 Si l’un de vous veut construire une tour, il s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a assez d’argent pour achever le travail. 29 Autrement, s’il pose les fondations sans pouvoir achever la tour, tous ceux qui verront cela se mettront à rire de lui 30 en disant: Cet homme a commencé de construire mais a été incapable d’achever le travail!

On peut prendre cette parole de Jésus sur deux plans.

A) D’abord sur le plan littéral, il est en effet sage et prudent d’évaluer notre capacité de payer avant de s’embarquer dans un projet qui ne sera pas productif à moins d’être terminé.

Une tour d’observation à moitié construite ne sert strictement à rien, elle ne peut loger les surveillants qui ne peuvent y monter pour voir venir de loin les ennemis et les voleurs et avertir le propriétaire de se préparer à se défendre (Ésaïe 21:8. Marc 12;1), la dépense encourue est une pure perte.

B) Ensuite le plan spirituel, où Jésus voulait en venir avec cet exemple accessible à la sagesse humaine. Le salut par la foi est un don gratuit (Éphésiens 2:8) mais il y avait un prix à payer pour suivre Jésus.

Luc 14:25 Une foule immense faisait route avec Jésus. Il se retourna et dit à tous: 26 Celui qui vient à moi doit me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même à sa propre personne. Sinon, il ne peut pas être mon disciple. 27 Celui qui ne porte pas sa croix pour me suivre ne peut pas être mon disciple.

Jésus dit à la foule immense de calculer ce prix, cette foule qui le suivait pour bénéficier de ses miracles, mais qui n’était aucunement prête à payer le prix de suivre Jésus jusqu’au bout, jusqu’à porter aussi leur propre croix.

Le prix implique la folie de la croix, c’est de passer Jésus en premier dans notre vie en le reconnaissant comme Seigneur pour que la puissance de salut divin se manifeste dans nos vies (1Corinthiens 1:18).

– Au disciple qui voulait enterrer son père, Jésus lui dit de laisser les morts enterrer leurs morts et de le suivre et d’aller annoncer la venue royaume de Dieu (Matthieu 8:21-22 et Luc 9:59-60). LA récompense de Jésus, c’est qu’il a donné ensuite à beaucoup de ceux qui le suivaient de faire des miracles en son nom et d’avoir leurs noms inscrits dans les cieux (Luc 10:1-21). Jésus lui avait demandé un grand sacrifice, mais à comparer avec la récompense qui a suivi ensuite, cela en valait amplement la peine !

Dieu demande des sacrifices d’amour et de foi avant de révéler les récompenses qui suivront.

– A l’homme qui mettait sa joie et sa sécurité dans ses biens, Jésus lui dit de tout vendre et donner aux pauvres pour avoir un trésor qui dure éternellement et de le suivre.

Psaumes 37:4 Fais de l’Éternel tes délices et il te donnera ce que ton coeur désire mais si tes délices sont ailleurs, tu vas finir par perdre même ce que tu pensais avoir. Cet homme pensait pouvoir servir Dieu et Mammon en même temps, il pensait avoir la vie éternelle ainsi, mais il a déchanté. Jésus n’a pas été trop dur avec lui, il l’a aimé (Marc 10:21) en lui donnant l’opportunité de se libérer de l’esclavage de Mammon et expérimenter les grâces du royaume de Dieu, mais il a choisi la mauvaise part qui lui sera enlevée.

Matthieu 25:29 En effet, on donnera à celui qui a et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a.

mars 19, 2020

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.