Comment récolter au centuple ?

(plan de manioc)

Galates 6:6 Celui qui est instruit dans la foi chrétienne doit partager les biens qu’il possède avec celui qui lui donne cet enseignement.

Après ce verset, Paul donne ensuite la réponse sur la façon biblique d’obtenir une récolte abondante, mais je vais élaborer un peu avant d’y arriver. Voici d’abord le contexte de cette citation de Jésus parlant de la récolte au centuple.

Marc 10:28 Alors Pierre lui dit: «Nous avons tout quitté et nous t’avons suivi.» 29 Jésus répondit: «Je vous le dis en vérité, personne n’aura quitté à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle sa maison ou ses frères, ses soeurs, sa mère, son père, sa femme, ses enfants ou ses terres, 30 sans recevoir au centuple, dans le temps présent, des maisons, des frères, des soeurs, des mères, des enfants et des terres, avec des persécutions et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Pierre et les apôtres avaient tout quitté pour suivre Jésus ; travail, maison famille. Est-ce votre cas, avez-vous tout quitté pour suivre Jésus ? Le texte ne dit pas « si vous êtes fidèle dans vos dîmes et vos offrandes, vous allez recevoir le centuple ». Ce n’est pas mon cas ; je n’ai pas quitté mon travail, ni abandonné ma maison ni mon terrain quand je suis devenu chrétien. Même si cela fait plus de 40 ans que je suis chrétien, j’ai encore juste une maison et un terrain, pas 100 de chaque. Si je n’ai pas tout quitté, comment puis-je réclamer le centuple de ce que je n’ai pas tout quitté ? Bonne question.

Pour suivre Jésus dans son ministère itinérant, les disciples n’avaient pas le choix de tout quitter littéralement, sinon ils seraient demeurés des croyants comme Marthe, Marie et Lazare qui restaient dans leur propre maison, mais ne pouvaient le suivre et bénéficier de tous ses enseignements sauf quand Jésus leur rendait visite.

Cette expression « au centuple » est utilisé seulement dans un autre contexte (parabole du Semeur, Luc 18:8) alors ce n’est pas évident de se faire une idée exacte de son sens.

Luc 18:8 Une autre partie tomba dans la bonne terre: quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix: Que celui qui a des oreilles pour entendre entende!

A mon avis, on ne peut pas la prendre au sens littéral, – est-ce que le grain semé produit vraiment 100 fruits ? – mais plutôt au sens de bénédiction très abondante. Jésus promet à ses disciples qui avaient tout quitté pour le suivre qu’ils allaient recevoir tout ce qu’ils avaient quitté au centuple dans le temps présent en frais de maisons et de terres, est-ce que Pierre qui avait tout quitté s’est retrouvé propriétaire de 100 maisons et de 100 terres ? Non, au contraire, les premiers chrétiens vendaient tout ce qu’ils avaient pour subvenir aux besoins pressants après la Pentecôte.

Actes 4:34 Il n’y avait aucun nécessiteux parmi eux: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun en fonction de ses besoins.

De plus, Pierre faisait partie des pauvres demeurés à Jérusalem qui avaient eu besoin de l’aumône des Corinthiens. Dans Actes 3:6, Au boiteux, il avait avoué n’avoir ni argent ni or.

1Corinthiens 16:1 En ce qui concerne la collecte en faveur des saints, faites, vous aussi, comme je l’ai prescrit aux Eglises de la Galatie:
2 que chacun de vous, le dimanche, mette de côté chez lui ce qu’il pourra, en fonction de ses moyens, afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour récolter les dons.
3 Quand je serai chez vous, j’enverrai avec des lettres ceux que vous aurez choisis pour porter vos dons à Jérusalem.

Pierre a-t-il 100 pères et 100 mères de plus, a-t-il eu 100 enfants de plus ? a-t-il eu 100 frères et 100 soeurs de plus ? Oui et bien plus, 3000 se sont rajoutés à l’église en une seule prédication, c’est 2500 papas, mamans, frères, soeurs et enfants de plus que prédit par Jésus (100+100+100+100+100=500) (Actes 2:41). Et ce n’était que le départ, le chiffre a gonflé à 5000 quelques temps après et a continué à grandir (Actes 4:4) !

On fait donc fausse route de sortir notre calculatrice pour vérifier si on a atteint la centaine ! Qui voudrait vraiment avoir 100 enfants ?!

Alors comment faire pour avoir le centuple sans nécessairement que ce soit la centaine ? Jésus l’a promis à ceux qui ont tout quitté pour le suivre. Nous n’avons pas à tout quitter littéralement si ce n’est pas ce que Jésus nous demande, car nous pouvons très bien le servir dans le travail que nous faisons et dans la maison que nous habitons. Nous n’avons plus besoin de suivre Jésus physiquement, comme les disciples le faisaient.

Ce que nous sommes appelés à quitter, c’est notre manière vaine de vivre, héritée de nos parents. Si nous n’avons pas quitté notre ancienne vie, nous ne pouvons pas espérer accéder à la nouvelle vie en abondance promise par Jésus dans Jean 10:10. Comme on le voit avec les apôtres, l’abondance n’est pas comptabilisée comme dans le monde même si Jésus parle de maisons et de terres. Jésus emploie ces termes de manière imagée, comme à son habitude. Nous venons de voir comment ce serait impraticable que cela soit littéralement le cas.

Continuons à semer, car ce qui est certain, c’est que la récolte est toujours proportionnelle à la semence.

Galates 6:7 Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. L’homme récoltera ce qu’il aura semé.
8 S’il sème ce qui plaît à sa propre nature, la récolte qu’il en aura sera la mort; mais s’il sème ce qui plaît à l’Esprit Saint, la récolte qu’il en aura sera la vie éternelle.
9 Ne nous lassons pas de faire le bien; car si nous ne nous décourageons pas, nous aurons notre récolte au moment voulu.
10 Ainsi, tant que nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, et surtout à nos frères dans la foi.


(plantain sur mon terrain)
 

janvier 12, 2018

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *