Soulignez ce qui est bon dans votre prochain

Partager ce que tu as de bon, c’est bien

Révéler ce qui a de bon dans l’autre, c’est très bien !

En chacun, il y a du bon et du mauvais.

Le Saint-Esprit révèle le mauvais pour le remplacer par du bon et nous transforme à l’image de Jésus.

Je laisse le Saint-Esprit faire sa part, je m’applique à faire ressortir le bon des gens. Toi qui me lis, tu as du bon en toi, il faut que ça sorte !

Dieu arrive à trouver du bon chez certaines personnes, alors moi aussi je vais m’appliquer à trouver du bon chez les gens.

1Rois 14:13 il est le seul de la maison de Jéroboam en qui se soit trouvé quelque chose de bon devant l’Eternel, le Dieu d’Israël.

Jésus est mort pour nos péchés, mais l’homme ne fait pas que des péchés, il fait aussi des bonnes actions, même s’il n’est pas chrétien. Je viens de lire l’histoire d’un type qui a sauvé deux femmes d’un incendie. Il a fait une bonne action parce qu’il y avait dans son coeur quelque chose de bon qui l’a poussé à le faire. Mais il a aussi fait des péchés dans sa vie et il a besoin d’un bon Sauveur. On pourrait multiplier les exemples, je vais juste en citer un venant de la Parole de Dieu où un roi païen s’est comporté comme un homme bon avec le roi d’Israël.

Jérémie 52:31 La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Evil-Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le fit sortir de prison.
32 Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone.

Proverbes 11:17 L’homme bon fait du bien à son âme.

Matthieu 12:35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor

Luc 23:50 Il y avait un conseiller, nommé Joseph, homme bon et juste

Matthieu 25:23 Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.

Dans le passage suivant, est-ce que Jésus parle vraiment des arbres ou des hommes ?

Matthieu 7:17 Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
20 C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Alors est-ce que Jésus se contredit en faisant remarquer qu’il n’y a que Dieu de bon au jeune homme riche (Marc 10:18) ? Bien sûr que non, Jésus avait de la suite dans les idées, mais en regardant le contexte, je ne pense pas que c’était pour signifier qu’il n’y avait rien de bon en nous depuis la Chute. Je pense que Jésus avait plutôt discerné de la flatterie dans la manière que le jeune s’était intéressé à lui. Si on prend la déclaration de Jésus à l’absolu, Jésus lui-même ne serait pas bon et il dirait alors une chose et son contraire.

Paul ne contredit pas Jésus, il parle plus précisément de sa chair dans Romains 7:18. Paul précise que ce qui est bon n’est pas dans SA CHAIR, la chair est vendue au péché, inimitié avec Dieu. L’être humain n’est pas que chair. La chair est la partie humaine entachée par le péché dans son âme. L’homme a encore la capacité de choisir le bon, sinon Dieu ne lui demanderait pas de le faire.

Même après la Chute, Dieu considère qu’il reste assez de bon en l’homme pour être capable de faire de bons choix.

Deutéronome 30:11 »Le commandement que je te prescris aujourd’hui n’est certainement pas au-dessus de tes forces ni hors de ta portée.
12 Il n’est pas dans le ciel pour que tu dises: ‘Qui montera pour nous au ciel et ira nous le chercher? Qui nous le fera entendre afin que nous le mettions en pratique?’
13 Il n’est pas de l’autre côté de la mer pour que tu dises: ‘Qui passera pour nous de l’autre côté de la mer et ira nous le chercher? Qui nous le fera entendre, afin que nous le mettions en pratique?’
14 C’est une parole, au contraire, qui est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur, afin que tu la mettes en pratique.
15 »Regarde! Je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, ou la mort et le mal.
16 En effet, je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Eternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies et de respecter ses commandements, ses prescriptions et ses règles afin de vivre et de te multiplier, afin que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession.

David dit qu’il est une créature merveilleuse dans le Psaumes 139:14. Une créature merveilleuse doit bien avoir quelque chose de bon en elle. Je suis d’accord avec lui qu’il reste encore du merveilleux dans l’homme après la Chute même si ce n’est pas suffisant pour le sauver. Même les personnes merveilleuses ont besoin d’un merveilleux Sauveur 🙂

Personnellement, je vise à être bon, comme Timothée qui était un bon ministre de l’évangile.

1Timothée 4:6 En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.

Soyez bons et remplis du fruit du Saint-Esprit qui est aussi la bonté (Galates 5:22)

Éphésiens 5:9 Le fruit de l’Esprit consiste en effet dans toute forme de bonté, de justice et de vérité.

Pour un juif, même chrétien comme Jean, encore sous la loi de Moïse, le pécheur c’est celui qui désobéit à la loi de Moïse (1Jean 3:4), il est du diable car il fait les oeuvres du diable (1Jean 3:8), il est donc un enfant du diable (1Jean 3:10). À l’opposé, le juste c’est celui qui pratique la justice en observant la loi de Moïse comme Jésus l’avait fait lui aussi (1Jean 3:7), il est né de Dieu (1Jean 3:9), il est un enfant de Dieu et il aime les autres chrétiens (1Jean 3:10). Par exemple, c’est ainsi qu’on peut dire que Joseph d’Arimathée était un homme juste et bon, dans Luc 23:50.

1Jean 3:4 Tous ceux qui pratiquent le péché violent la loi, puisque le péché, c’est la violation de la loi.
5 Or, vous le savez, Jésus est apparu pour enlever nos péchés et il n’y a pas de péché en lui.
6 Ceux qui demeurent en lui ne pèchent pas; si quelqu’un pèche, il ne l’a pas vu et ne l’a pas connu.
7 Petits enfants, que personne ne vous égare. Celui qui pratique la justice est juste comme Christ lui-même est juste.
8 Celui qui pratique le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, c’est pour détruire les oeuvres du diable que le Fils de Dieu est apparu.
9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui et il ne peut pas pécher, parce qu’il est né de Dieu.
10 C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, tout comme celui qui n’aime pas son frère.

Apocalyspe 22:11 Que celui qui est injuste commette encore des injustices et que celui qui est sale se salisse encore, mais que le juste pratique encore la justice et que celui qui est saint progresse encore dans la sainteté.»

Jacques 4:11 Ne dites pas du mal les uns des autres, frères et sœurs. Celui qui parle contre un frère ou qui juge son frère parle contre la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu ne la mets pas en pratique, mais tu t’en fais le juge.

Michée 6:8 On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Eternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.

Proverbes 21:3 La pratique de la justice et de l’équité, Voilà ce que l’Eternel préfère aux sacrifices.

Proverbes 21:15 C’est une joie pour le juste de pratiquer la justice, Mais la ruine est pour ceux qui font le mal.

Jacques aussi observait la loi de Moïse, comme on vient de lire dans Jacques 4:11-12, c’était aussi le consensus parmi les onze autres apôtres et tous les chrétiens à Jérusalem (Actes 21:20). Jacques était tellement zélé pour la loi de Moïse que même Pierre qui forçait les païens à devenir juifs en avait peur, raconte Paul aux Galates.

Galates 2:11 Mais lorsque Pierre est venu à Antioche, je me suis ouvertement opposé à lui, parce qu’il était condamnable.
12 En effet, avant la venue de quelques personnes de l’entourage de Jacques, il mangeait avec les non-Juifs, mais après leur arrivée, il s’est esquivé et s’est tenu à l’écart par crainte des circoncis.
13 Les autres Juifs ont pratiqué avec lui ce double jeu, de telle sorte que même Barnabas a été entraîné dans leur hypocrisie.
14 Quand j’ai vu qu’ils ne marchaient pas droit, puisqu’ils ne respectaient pas la vérité de l’Evangile, j’ai dit à Pierre devant tous: «Si toi, qui es juif, tu vis à la manière des non-Juifs et non à la manière des Juifs, pourquoi veux-tu forcer les non-Juifs à se comporter comme des Juifs?
15 »Nous, nous sommes des Juifs de naissance, et non des pécheurs issus des autres nations.
16 Cependant, nous savons que ce n’est pas sur la base des oeuvres de la loi que l’homme est déclaré juste, mais au moyen de la foi en Jésus-Christ. Ainsi, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ afin d’être déclarés justes sur la base de la foi en Christ et non des oeuvres de la loi, puisque personne ne sera considéré comme juste sur la base des oeuvres de la loi.

La Bible ne se contredit pas, Paul avait eu une révélation qui manquait aux autres apôtres qui voyaient encore les choses sous l’angle de la loi de Moïse.

Quand on suit bien la révélation reçue par Paul, on comprend maintenant que le juste l’est parce qu’il met sa foi en Jésus (Galates 2:16), s’il tente de pratiquer la justice en s’attachant à observer la loi, il est encore sous la malédiction.

Galates 3:10 Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.

Paul explique comment nous devenons justes par la foi, c’est parce que Jésus a été le seul à accomplir parfaitement la loi à notre place.

Romains 8:2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.
3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,
4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.

C’est pour cela que Paul peut affirmer que Jésus est la fin de la loi de Moïse (Romains 10:4), nous sommes bénis en Jésus au lieu d’être maudit sous la loi (Galates 3:10). C’est en croyant en Jésus qu’on parvient à la justice et qu’on devient juste (Romains 10:10).

Romains 10:2 Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence:
3 ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu;
4 car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.
5 En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi: L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.
6 Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: Ne dis pas en ton coeur: Qui montera au ciel? c’est en faire descendre Christ;
7 ou: Qui descendra dans l’abîme? c’est faire remonter Christ d’entre les morts.
8 Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons.
9 Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.
10 Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut

Personne n’est assez juste ou bon pour se sauver lui-même, les autres apôtres reconnaissaient aussi leur besoin de Jésus comme Sauveur, pour eux le sang de Jésus qui a coulé sur la croix pardonnait tous les péchés qu’ils commettaient en enfreignant la loi de Moïse. Ils n’avaient plus besoin de faire des sacrifices sanglants pour que leurs péchés soient pardonnés, le sacrifice de Jésus suffisait pour qu’ils soient pardonnés quand ils confessaient leurs péchés mais ils continuaient à observer le reste de la loi de Moïse.

1Jean 1:7 Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus-Christ son Fils nous purifie de tout péché.
8 Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous.
9 Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal.

Pour Jean, Jésus est venu apporter une grâce supplémentaire pour observer la loi de Moïse. Il rejoint Matthieu 5:18 qui cite Jésus disant qu’il n’était pas venu abolir la loi mais l’accomplir.

Jean 1:16 Nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce. 17 En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ.

Plusieurs passages nomment des gens justes et bons, parce qu’on les a évalués selon la loi de Moïse qu’ils suivaient. J’ai parlé tantôt de Joseph d’Arimathée, un homme juste et bon (Luc 23:50), en voici d’autres qui sont identifiés comme justes.

Marc 2:17 Jésus, qui avait entendu, leur dit: «Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs, [à changer d’attitude].»

Luc 15:7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n’ont pas besoin de changer d’attitude.

Matthieu 1:19 Joseph, son fiancé, qui était un homme juste et qui ne voulait pas l’exposer au déshonneur, se proposa de rompre secrètement avec elle.

1Pierre 3:12 car les yeux du Seigneur sont sur les justes et ses oreilles sont attentives à leur prière, mais il se tourne contre ceux qui font le mal.

J’ai trouvé aussi une occasion où Paul mentionne aussi les justes selon la loi de Moïse.

1Timothée 1:8 Nous savons que la loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime, 9 en sachant bien qu’elle n’est pas faite pour les justes mais pour les malfaiteurs et les rebelles, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanateurs, ceux qui tueraient père et mère, les meurtriers,

Même avant la venue de la loi de Moïse, des gens pouvaient être considérés comme justes, Lot en faisait partie.

2Pierre 2:7 et il a délivré Lot le juste, qui était profondément attristé de la conduite immorale de ces hommes débauchés. 8 Ce juste, qui habitait au milieu d’eux, tourmentait en effet jour après jour son âme juste à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs agissements criminels

février 11, 2019

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.