Comment comprendre la perte d’un proche pour lequel on a prié avec foi ?

Nous compatissons beaucoup avec vous qui avez subi la perte de votre proche même après avoir prié avec foi pour sa guérison. La mort est une tragédie qui n’est pas évidente à expliquer.

Il existe des certitudes qu’on peut déclarer. La première c’est qu’il n’y a aucun mérite attaché la foi, la parole nous dit que c’est par la GRÂCE que nous sommes sauvés, par le moyen de la foi et cela ne vient pas de nous afin que personne ne se glorifie (Éphésiens 2:8). Quand c’est une grâce, cela veut dire que c’est le contraire d’un mérite. Ce qu’on mérite, c’est notre salaire et le salaire de nos péchés, c’est la mort. C’est pourquoi, même les meilleurs chrétiens du monde vont tous passer par la mort à moins que Jésus ne revienne avant. La grâce, le don gratuit, c’est la vie éternelle en Jésus, selon Romains 6:23, après que la mort sera définitivement vaincue à la résurrection des morts.

Le salut qu’on obtient par grâce, par le moyen de la foi en Jésus, c’est bien plus que le pardon des péchés qui nous sauve de la condamnation et de l’éternité loin de Dieu. Le salut, c’est aussi la possibilité d’expérimenter la délivrance, la guérison et la provision divines. Tout cela vient de la grâce de Dieu par la foi, sans aucun mérite de notre part.

La question que cela amène alors, c’est pourquoi si c’est une grâce qui ne dépend pas de nous, pourquoi est-ce qu’elle ne se manifeste pas alors que nous sommes dans la foi ? Mentionnons d’abord que nous avons une responsabilité spirituelle d’entretenir notre foi en méditant sur Dieu et sa parole, comme Romains 10:17 l’affirme Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. Dieu est une source inépuisable mais c’est à nous d’aller nous y abreuver constamment.

Il y a aussi une autre réalité spirituelle dévoilée dans la Parole de Dieu. Cette réalité spirituelle c’est qu’il y a deux royaumes qui s’affrontent présentement.

Jésus avait dit à Pilate que son royaume n’était pas de ce monde, il n’est pas ici-bas (Jean 18:36). Si son royaume n’est pas de ce monde, ce qui se passe dans le royaume de ce monde n’est pas sa volonté, car dans son royaume, c’est toujours sa volonté qui est accomplie !

C’est pourquoi Jésus nous a enseigné à prier que la volonté de Dieu se fasse sur la terre comme au ciel (Matthieu 6:10), c’est signe que ce n’est pas le cas présentement. Ce n’est pas la volonté de Dieu que ses créatures bien-aimées subissent des calamités, des maladies, des infirmités, des vols, des viols, des morts prématurées. Toutes ces choses viennent du royaume des ténèbres qui règne sur la terre. Dieu n’a rien à voir avec le fait qu’un jeune homme meurt brûlé dans un accident d’auto comme c’est arrivé à un de mes amis d’enfance ou qu’une jeune fille se fasse violer par son père et certains de ses frères comme c’est arrivé à quelqu’un que je connais très bien, ou encore, pour prendre un exemple biblique, qu’une tour s’effondre et tue 18 personnes (Luc 13:4-5). Jésus explique dans ce passage que cela n’est pas arrivé parce que ces personnes étaient pires que les autres.

Alors si ce n’est pas la faute de Dieu ni la faute des victimes, il reste qui à blâmer ?

Il reste à blâmer le voleur qui ne vient que pour voler, égorger et détruire; et ce voleur, ce n’est certainement pas le Seigneur Jésus qui est venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance ! Méditez Jean 10:10. En blâmant le diable, on n’est pas en train de dire non plus qu’il est plus fort que Dieu et qu’il impose sa volonté sur la terre sans que Dieu ne puisse rien y faire. Dieu y a fait quelque chose, il a envoyé Jésus sur la terre pour montrer ce qui se produit quand la gloire de Dieu est donnée aux hommes, le royaume s’approche et les maladies, les infirmités et même la mort ne peuvent y résister ! Le diable n’a pas d’autre autorité que celle que l’homme lui donne en écoutant ses mensonges plutôt que la vérité de la parole de Dieu qui libère de l’autorité de son royaume ténébreux.

Donc, dire que la souveraineté de Dieu s’étend sur la terre où règne les ténèbres, c’est attribuer à Dieu les œuvres suscitées par le diable, le prince des démons qui dominent sur la terre depuis le royaume des ténèbres se trouvant dans les lieux célestes (Éphésiens 6:12, 1Jean 5:19, 2Corinthiens 4:4). En appliquant la souveraineté de Dieu – qui est en fait sa volonté – à tout ce qui se passe sur la terre, on annule toutes les promesses de Dieu concernant la guérison quand on ne voit pas les résultats parce qu’on doit alors admettre que c’est Dieu qui contrôle dans sa souveraineté que des enfants meurent en souffrant, etc.

La volonté de Dieu est exprimée dans le Psaumes 103:2 Bénis l’Eternel, mon âme, et n’oublie aucun de ses bienfaits! 3 C’est lui qui pardonne toutes tes fautes, qui guérit toutes tes maladies.

La résurrection de Jésus proclame sa victoire sur le diable qui avait la puissance de le faire mourir en inspirant les religieux et les Romains. La résurrection de Jésus annonce aussi notre victoire associée à la sienne. Depuis, Jésus combat depuis son trône céleste pour faire venir son royaume sur la terre où règne le royaume des ténèbres depuis la Chute. Le puissant Saint-Esprit vient faire des incursions depuis toujours dans ce royaume maudit par des guérisons et des délivrances et depuis la Pentecôte, il vit en tous les chrétiens nés de nouveau ! Jésus va continuer à combattre ses ennemis jusqu’à ce qu’il les soumette tous sous ses pieds 1Corinthiens 15:24-26 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir anéanti toute domination, toute autorité et toute puissance. En effet, il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort.

Nous combattons aux côtés de Jésus avec ses anges contre les démons par nos déclarations et nos prières de foi pour faire reculer le royaume des ténèbres en amenant des percées glorieuses du royaume de Dieu sur la terre par des guérisons et des miracles opérés par le Saint-Esprit.

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles notre combat n’est pas toujours couronné de succès sur la terre contre la maladie. Le doute (Marc 11:22-24, Jacques 1:6) qui est en quelque sorte de la foi mélangée avec de l’incrédulité qui vient annuler la foi dans ce qu’ils aimeraient recevoir. Il y a aussi le manque de pardon (2Corinthiens 2:10-11) qui génère de l’amertume à partir d’une colère non résolue (Éphésiens 4:26). Il existe d’autres portes d’entrée permettant au diable de venir faire des dommages dans la vie des chrétiens, comme entretenir des pensées sexuelles en dehors du mariage (Matthieu 5:27-30). Toutefois, comme il y a des choses qu’on ne connaît pas, il ne fau jamais juger les malades en plaçant le blâme sur eux, il n’y a aucune condamnation pour ceux qui croient en Jésus, cf. Romains 8:1. Comme je l’ai dit plus tôt, les seuls à blâmer, c’est le diable et ses démons qui détestent l’humanité dont ils jalousent les privilèges. Une chose qui est certaine, c’est que ce n’est jamais par un manque de volonté de Dieu de sa part. Dieu ne change jamais (Jacques 1:17), il est toujours plein de compassion et Jésus est l’image du Dieu invisible toujours ému de compassion, comme on lit dans les évangiles (Matthieu 9:36, 14:14, 15:32, Marc 1:41, Luc 7:13).

Jésus ne prend jamais de pause dans le combat spirituel sans merci qu’il livre au royaume des ténèbres, il n’y aura jamais de trêve ni de compromis entre ces deux royaumes, c’est seulement quand Jésus aura soumis tous ses ennemis pour en marche son marchepied accédant à son trône que nous serons totalement et définitivement délivrés de l’impact du royaume des ténèbres dans nos vies, alors il n’y a aura plus jamais de la maladie, d’infirmité et de mort et toute larme de nos yeux seront essuyées pour être remplacées par un sourire joyeux qui durera pour l’éternité !

Mais en attendant ce glorieux jour de la pleine réception de notre héritage en Jésus-Christ, parce que nous avons reçu les arrhes du Saint-Esprit (2Corinthiens 1:22, 5:5) comme gage de la gloire à venir, nous sommes en droit d’espérer vivre une dimension de la gloire de Dieu plus élevée sur la terre par des guérisons et des prodiges comme cela se produit occasionnellement dans les Actes des apôtres et s’est reproduit aussi dans l’histoire de l’église. Nous nous attendons à vivre aussi ce niveau de gloire plus élevé à notre époque.

Persévérons dans le bon combat de la foi jusqu’au bout par lequel on peut recevoir la guérison, car la victoire qui a triomphé du monde c’est notre foi, 1Jean 5:4. Ce bon combat de la foi honore Dieu en ne le rendant jamais responsable des malheurs qui frappent ses enfants. Jamais nous ne mettrions nos propres enfants en danger pour leur apprendre des leçons, au contraire, nous nous évertuons à leur donner de bonnes choses et Dieu est un bien meilleur Père que nous le sommes.

Matthieu 7:7 Demandez et vous recevrez; cherchez et vous trouverez; frappez et l’on vous ouvrira la porte. 8 Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve et l’on ouvre la porte à qui frappe. 9 Y a-t-il quelqu’un parmi vous qui donne à son fils une pierre si celui-ci demande du pain? 10 ou qui lui donne un serpent s’il demande un poisson? 11 Tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants. A combien plus forte raison, donc, votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent!

EN CONCLUSION

La foi ne permet pas de comprendre absolument tout, nous connaissons en partie et nous prophétisons en partie», disait Paul dans 1Corinthiens 13:9, c’est pourquoi ce n’est pas nécessaire de toujours être capable d’expliquer pourquoi telle personne n’a pas reçu l’exaucement de ses prières. Qu’il nous suffise d’avoir la foi des enfants qui savent que Dieu est bon et que le diable est méchant.

Les faits sont que vous n’avez pas vu le résultat de votre foi, vous n’avez pas obtenu présentement ce que vous aviez tant désiré. Vous êtes en compagnie des héros de la foi dans Hébreux 11 qui nous donne une longue liste de personnes qui ont obtenu des grandes grâces par la foi mais qui se terminent avec d’autres personnes qui n’auront vu les bénéfices de leur foi que dans le monde futur, parce que Dieu avait prévu mieux encore pour eux (Hébreux 11:39-40) !

Hébreux 11:35 Par la foi, des femmes virent leurs morts se relever et leur être rendus. D’autres ont été torturés à mort; ils refusèrent la délivrance, afin d’être relevés de la mort et de parvenir à une vie meilleure. 36 D’autres encore subirent les moqueries et le fouet, certains furent enchaînés et jetés en prison. 37 Certains furent tués à coups de pierres, d’autres sciés en deux ou mis à mort par l’épée. Ou bien, ils allaient d’un endroit à l’autre vêtus de peaux de moutons ou de chèvres, pauvres, persécutés et maltraités. 38 Le monde n’était pas digne de ces gens-là! Ils erraient dans les déserts et les montagnes, ils vivaient dans les cavernes et les trous de la terre. 39 Ils ont tous été approuvés par Dieu à cause de leur foi; pourtant, ils n’ont pas obtenu ce que Dieu avait promis. 40 En effet, Dieu avait prévu mieux encore pour nous et il n’a pas voulu qu’ils parviennent sans nous à la perfection.

Donc, plutôt que de vous avouer vaincus devant le diable qui vous avait bien dit que la foi en la guérison ne fonctionne pas, prenant bien soin d’éviter de vous parler des multitudes de personnes qui ont été guéries suite à leur foi, soyez puissamment consolés par le Saint-Esprit et richement bénis en continuant à marcher par la foi, c’est la seule option qui honore Dieu et comporte des promesses glorieuses ! Mettez votre foi dans les promesses de Dieu plutôt que dans les circonstances que le diable peut vous amener à interpréter selon de faux paradigmes, il excelle à faire passer un mensonge comme si c’était un raisonnement logique.


Versets cités ci-dessous de la Bible en Français courant.

Marc 11:22 Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. 23 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. 24 C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.

Jacques 1:5 Cependant, si l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui la lui donnera; car Dieu donne à tous généreusement et avec bienveillance. 6 Mais il faut qu’il demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable à une vague de la mer, que le vent soulève et pousse d’un côté ou de l’autre. 7 Un tel homme ne doit pas s’imaginer qu’il recevra quelque chose du Seigneur, 8 car il est indécis et incertain dans tout ce qu’il entreprend.

2Corinthiens 2:10 Quand vous pardonnez à quelqu’un une faute, je lui pardonne aussi. Et si je pardonne-pour autant que j’aie à pardonner quelque chose-je le fais pour vous, devant le Christ, 11 afin de ne pas laisser Satan prendre l’avantage sur nous; nous connaissons en effet fort bien ses intentions.

Éphésiens 4:26 Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas; que votre colère s’apaise avant le coucher du soleil. 27 Ne donnez pas au diable l’occasion de vous dominer.



février 26, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.