Les premiers chrétiens et le royaume



Les premiers chrétiens n’étaient pas traumatisés à l’idée que leurs biens-aimés allaient passer une éternité de souffrance en enfer s‘ils refusaient de croire en Jésus. Ils étaient justes tristes de voir les bénédictions terrestres rattachées à Jésus que leurs proches manquaient par incrédulité.

C’est ainsi que Paul exprime sa tristesse en se peinant pour ses compatriotes incrédules :

Romains 9:2 j’éprouve une grande tristesse et j’ai dans le coeur un chagrin continuel. 3 Oui, je voudrais être moi-même maudit et séparé de Christ pour mes frères, mes propres compatriotes, 4 les Israélites; c’est à eux qu’appartiennent l’adoption, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses 5 et les patriarches; c’est d’eux que le Christ est issu dans son humanité, lui qui est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement. Amen!

Les premiers chrétiens pensaient que c’était seulement les juifs qui avaient accès aux bénédictions du royaume de Dieu qui viendrait sur la terre. Cela a pris une dizaine d’années après la Pentecôte et une vision pour que Pierre se décide à aller présenter l’évangile à un païen (le centenier romain Corneille – Actes 10) et il s’était fait faire des remontrances par les autres chrétiens pour cela (Actes 11:1-3) ! Ils ne se tourmentaient pas du tout à l’idée que des milliards de personnes soient torturées dans un enfer de feu éternel. Inconscience de leur part ou est-ce autre chose …

Si on avait été voir Pierre et les premiers chrétiens durant les premières années après la Pentecôte, ils n’auraient même pas voulu nous recevoir pour ne pas devenir impurs (Actes 10:14-15), et encore moins nous parler de Jésus, pour eux ils étaient convaincus que Jésus n’était venu que pour les juifs comme il l’avait dit lui-même.

Matthieu 10:5 Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N’ALLEZ PAS VERS LES PAÏENS, ET N’ENTREZ PAS DANS LES VILLES DES SAMARITAINS; 6 ALLEZ PLUTÔT VERS LES BREBIS PERDUES DE LA MAISON D’ISRAËL.

Matthieu 15:22 Alors une femme cananéenne qui venait de cette région lui cria: «Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par un démon.» 23 Il ne lui répondit pas un mot; ses disciples s’approchèrent et lui demandèrent: «Renvoie-la, car elle crie derrière nous.» 24 Il répondit: «JE N’AI ÉTÉ ENVOYÉ QU’AUX BREBIS PERDUES DE LA COMMUNAUTÉ D’ISRAËL.» 25 Mais elle vint se prosterner devant lui et dit: «Seigneur, secours-moi!» 26 Il répondit: «IL N’EST PAS BIEN DE PRENDRE LE PAIN DES ENFANTS ET DE LE JETER AUX PETITS CHIENS.»

Avec de telles paroles de Jésus en mémoire, il ne faut pas s’étonner que les apôtres aient compris l’ordre d’aller prêcher la Bonne Nouvelle dans toutes les nations (Matthieu 28:19, Actes 1:8) seulement aux Juifs qui y habitaient et aux païens qui avaient décidé de se faire prosélyte Juif par la circoncision – ok l’éthiopien eunuque, ministre de la reine Candace n’avait pas eu à passer par le rituel pour des raisons évidentes, le baptême lui avait suffit (Actes 8:27-39) … Paul qui se comportait comme les Juifs avec les Juifs et comme les païens avec les païens – sans tomber dans le péché évidemment – avait reçu une révélation de Jésus impossible à digérer pour plusieurs.

1Corinthiens 7:19 La circoncision n’est rien, et l’incirconcision n’est rien

Galates 5:6 Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par l’amour.

1Corinthiens 9:19 Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. 20 Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi; 21 avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi. 22 J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns. 23 Je fais tout à cause de l’Evangile, afin d’y avoir part.

Cela explique pourquoi il a accepté de suivre un rituel de la loi de Moïse pour montrer qu’il en était un observateur.

Actes 21:18 Le lendemain, Paul s’est rendu avec nous chez Jacques, où tous les anciens se sont réunis. 19 Après les avoir salués, il a raconté en détail ce que Dieu avait fait au milieu des non-Juifs à travers son ministère. 20 Après l’avoir entendu, ils se sont mis à célébrer la gloire du Seigneur. Puis ils lui ont dit: «Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs on compte parmi les croyants, et tous sont zélés pour la loi. 21 Or, ils ont entendu dire que tu enseignes à tous les Juifs vivant parmi les non-Juifs d’abandonner la loi de Moïse; tu leur dirais de ne pas circoncire leurs enfants et de ne pas se conformer aux coutumes. 22 Que faire donc? Sans aucun doute une foule se rassemblera, car on apprendra que tu es venu. 23 C’est pourquoi, fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un voeu. 24 Prends-les avec toi, accomplis la cérémonie de purification avec eux et pourvois à leurs dépenses afin qu’ils se rasent la tête. Ainsi, tous sauront que ce qu’ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu vis en respectant la loi. 25 Quant aux croyants d’origine non juive, nous leur avons communiqué par écrit notre décision: ils doivent seulement s’abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l’immoralité sexuelle.» 26 Paul prit alors ces hommes, se purifia avec eux et entra le lendemain dans le temple pour annoncer à quelle date la période de purification prendrait fin et l’offrande serait présentée pour chacun d’eux.

novembre 1, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.