La porte de l’amour

Jean 10:9 C’est moi qui suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir.

On pourrait faire un rapprochement entre l’action d’entrer et sortir et son inverse qui est de sortir et d’entrer pointant sur l’activité humaine cyclique de sortir travailler et entrer se reposer ensuite.

Deutéronome 31:2 Aujourd’hui, leur dit-il, je suis âgé de cent vingt ans, je ne pourrai plus sortir et entrer, et l’Eternel m’a dit: Tu ne passeras pas ce Jourdain.

Josué 14:11 Je suis encore vigoureux comme au jour où Moïse m’envoya; j’ai autant de force que j’en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir et pour entrer.

Cependant, Jésus parle d’entrer avant de sortir, alors cela doit être significatif. Ses paroles font écho à celle du prophète Zacharie où Dieu parle de les sauver de leur ennemi et de leur permettre de jouir du fruit de leur travail dans la paix alors qu’ils entrent et sortent.

Zacharie 8:9 Ainsi parle l’Eternel des armées: Fortifiez vos mains, vous qui entendez aujourd’hui ces paroles de la bouche des prophètes qui parurent au temps où fut fondée la maison de l’Eternel des armées, où le temple allait être bâti. 10 Car avant ce temps, le travail de l’homme ne recevait pas sa récompense, et le salaire des bêtes était nul; il n’y avait point de paix pour ceux qui entraient et sortaient, à cause de l’ennemi, et je lâchais tous les hommes les uns contre les autres. 11 Maintenant je ne suis pas pour le reste de ce peuple comme j’étais dans le temps passé, dit l’Eternel des armées. 12 Car les semailles prospéreront, la vigne rendra son fruit, la terre donnera ses produits, et les cieux enverront leur rosée; je ferai jouir de toutes ces choses le reste de ce peuple. 13 De même que vous avez été en malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, de même je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient!

Jésus – dont le nom signifie l’Éternel sauve – est la porte par lequel les croyants peuvent entrer et sortir en paix. Dans Jean 10, cela est développé avec l’image de la bergerie où les brebis peuvent y entrer pour se reposer et sortir pour y trouver du vert pâturage et de l’eau paisible qui restaure l’âme, cf. Psaumes 23.

Cette application est claire et logique, du moment qu’on ne pousse pas l’analogie jusqu’à associer l’entrée par la porte qui est Jésus, en pensant spécifiquement à Jean 10:9, à l’entrée dans le royaume de Dieu, sinon on n’aurait plus le goût de ressortir, on voudrait évidemment rester dans le royaume de Dieu et ne plus retourner dans le royaume des ténèbres pour y trouver de la nourriture.

On voudrait trouver notre nourriture à l’intérieur pour se régaler du fruit du Saint-Esprit, n’est-ce pas ? On voudrait rester dans le royaume de Dieu où on est entré en esprit ! Le royaume de Dieu, c’est la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit (Romains 14:17).

Jean 3:5 Jésus répondit: «En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

Vous voyez, si on prend cette piste de compréhension, l’idée d’entrer et sortir ne fait plus de sens. La bonne manière d’interpréter Jean 10:9 c’est de comprendre la porte du salut comme permettant d’avoir Jésus comme bon berger qui nous fait entrer comme des brebis dans sa bergerie et nous permet aussi d’en sortir pour aller se nourrir. C’est ce que le Seigneur voulait faire passer comme message.

Plus de 40 ans après avoir compris que Jésus est la porte du salut me faisant entrer dans sa bergerie, j’ai reçu un rhema pendant mon sommeil qui m’a donné une application spirituelle sur l’action d’entrer et sortir pour se nourrir. Sur ma couche, aux petites heures du matin du samedi 12 octobre 2019, j’ai vu cela comme une image du cœur où le sang entre et ressort constamment et nourrit tous les membres du corps.

Pourquoi le coeur ? Parce que le coeur est le symbole de l’amour, on est d’ailleurs appelés à aimer de tout notre cœur. L’amour est la nourriture de nos âmes. L’amour c’est un échange constant et continuel de don et de réception, d’entrée et de sortie, d’entrée de l’amour de Dieu en nous et ensuite de sortie de l’amour de Dieu envers les autres.

C’est pourquoi il est impossible d’aimer Dieu sans aimer les autres. D’ailleurs le degré d’amour qu’on manifeste aux autres manifeste la profondeur de l’amour qu’on a pour Dieu. Plus on aime Dieu plus nos relations humaines seront harmonieuses.

L’amour de Dieu est la solution à tous les problèmes de relations conjugales et fraternelles !

1Jean 4:20 Si quelqu’un dit: «J’aime Dieu», alors qu’il déteste son frère, c’est un menteur. En effet, si quelqu’un n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?

1Jean 4:7 Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu, et toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu. 8 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

Jésus disait que sa nourriture c’était de faire la volonté de son Père dans Jean 4:34. La volonté de son Père, c’est d’aimer Dieu et notre prochain (voir les deux plus grands commandements), c’est la nourriture de notre âme par notre cœur qui laisse entrer et sortir constamment l’amour de Dieu.

Le coeur physique de la première création va arrêter de battre un jour, mais le coeur spirituel de la deuxième création va continuer à pomper et à répandre l’amour pour l’éternité ! Rien ne peut battre un coeur spirituel qui bat ! Celui qui aime ne peut être vaincu, même pas par la mort !

Entends ton coeur qui bat et donne des coups d’amour deux fois à la seconde (la moyenne étant 120 coups à la minute), donc constamment tu peux ressentir l’amour de Dieu entrer et sortir de ton coeur.

Plus on fait l’effort d’aimer, plus notre coeur spirituel va battre vite. C’est comme quelqu’un qui s’entraîne une fois par semaine versus quelqu’un qui a l’opportunité de s’entraîner 5 fois par semaine, le niveau de performance du deuxième va augmenter plus rapidement que celui du premier. C’est pourquoi Pierre et Paul encouragent à y mettre tous les efforts nécessaires pour que les progrès soient évidents pour tous dans la transformation à l’image de Jésus. Nous sommes des athlètes de Jésus-Christ (2Timothée 2:5, 1Corinthiens 9:24-27), alors nous devons être en excellente forme spirituelle !

2Pierre 1:5 Pour cette raison même, FAITES TOUS VOS EFFORTS afin d’ajouter à votre foi la qualité morale, à la qualité morale la connaissance, 6 à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, 7 à la piété l’amitié fraternelle, à l’amitié fraternelle l’amour. 8 En effet, si ces qualités sont en vous et se développent, elles ne vous laissent pas inactifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. 9 Quant à celui qui ne possède pas ces qualités, il est aveuglé par sa myopie: il oublie qu’il a été purifié de ses anciens péchés. 10 C’est pourquoi, frères et soeurs, APPLIQUEZ-VOUS D’AUTANT PLUS À AFFERMIR l’appel et le choix dont vous avez été l’objet, car si vous faites cela, vous ne trébucherez jamais.

2Pierre 3:14 C’est pourquoi, bien-aimés, dans cette attente, faites tous vos efforts pour qu’il vous trouve sans tache et irréprochables dans la paix.

1Timothée 4:12 Que personne ne méprise ta jeunesse, mais SOIS UN MODÈLE pour les croyants par tes paroles, ta conduite, ton amour, ton esprit, ta foi, ta pureté. 13 En attendant que je vienne, APPLIQUE-TOI à lire les Ecritures dans l’assemblée, à encourager, à enseigner. 14 Ne néglige pas le don que tu as reçu, celui qui t’a été donné d’après une prophétie lorsque le conseil des anciens a posé les mains sur toi. 15 OCCUPE-TOI DE CES CHOSES, DONNE-TOI TOUT ENTIER À ELLES, afin que tes PROGRÈS soient évidents pour tous. 16 VEILLE SUR TOI-MÊME et sur ton enseignement. METS-Y DE LA PERSÉVÉRANCE, car en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même ainsi que ceux qui t’écoutent.

2Corinthiens 3:18 Nous tous qui, sans voile sur le visage, CONTEMPLONS comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.

Ça fait tellement du bien d’aimer Dieu, de faire battre notre coeur au rythme du sien et aimer en action (entrer et sortir) et en vérité. Je comprends de plus en plus pourquoi c’est le plus grand commandement, Dieu nous demande de l’aimer autant qu’il nous aime, de tout notre coeur.

octobre 22, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.