La liberté est la limite de l’amour

La liberté est la limite de l’amour, l’amour ne peut qu’inviter, il ne peut pas contraindre. À un moment donné, il faut accepter cela. Jésus a dit au jeune homme riche ce qu’il devait faire, mais il a dû le laisser partir même s’il est écrit qu’il aimait ce jeune homme dans Marc 10:21.

Lisez dans Marc 3, vous allez voir l’attitude de Jésus envers sa famille qui n’était pas d’accord avec son ministère.

Marc 3:20 Ils se rendirent à la maison, et la foule se rassembla de nouveau, de sorte qu’ils ne pouvaient même pas prendre leur repas. 21 Lorsqu’ils l’apprirent, les membres de la famille de Jésus vinrent pour s’emparer de lui, car ils disaient: «Il a perdu la raison.» (…) 31 Sa mère et ses frères arrivèrent donc. Ils se tenaient dehors et l’envoyèrent appeler. 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit: «Voici, ta mère et tes frères et soeurs sont dehors et te cherchent.» 33 Il répondit: «Qui est ma mère, et qui sont mes frères?» 34 Puis il promena le regard sur ceux qui étaient assis tout autour de lui et dit: «Voici ma mère et mes frères. 35 En effet, celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, ma mère.»

On vit tous des situations semblables où on sait ce dont les gens ont besoin de faire pour s’en sortir mais on constate qu’ils ne sont pas disposés à le faire pour le moment.

La bonne nouvelle, c’est que les gens peuvent changer. La famille de Jésus qui trouvait qu’il avait perdu la raison dans Marc 3, eh bien, on retrouve sa famille à la Pentecôte en train de parler en langue avec les autres après avoir reçu le baptême du Saint-Esprit !

Croyons que cela va changer, si Jonas le prophète entêté a changé, si Saul de Tarse est devenu l’apôtre Paul, tout le monde peut aussi changer !

septembre 1, 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *