La colère de Dieu qui se manifeste depuis que Jésus l’a subie sur la croix

Un Dieu d’amour en colère ? N’est-ce pas un oxymore ?

Il ne faut pas limiter la manifestation de la colère de Dieu à l’Ancien Testament ou aux coupes dans l’Apocalypse. La colère de Dieu a atteint les hommes qui s’opposent à l’évangile ; Hérode frappé par un ange qui meurt rongé par les vers (Actes 12:23), Élymas frappé de cécité temporaire pour s’être opposé à l’évangile (Actes 13:11) et même le peuple juif l’ont subie (1Thessaloniciens 2:16). 

Éphésiens 5:5  Vous le savez bien en effet, aucun être immoral, impur ou toujours désireux de posséder plus – c’est-à-dire idolâtre – n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. 6  Que personne ne vous trompe par des paroles sans fondement, car c’est pour cela que la colère de Dieu vient sur les hommes rebelles.

Romains 3:5  Par ton endurcissement et ton refus de te repentir, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour où Dieu révélera sa colère et son juste jugement.

On pourrait encore citer Paul comme Romains 9:22 et Éphésiens 2:3. J’espère maintenant que vous ne tomberez pas en bas de ta chaise en lisant ce qui suit. Je suis encore en train d’essayer de digérer la prochaine citation de Paul … 

Romains 13:4 Le magistrat est serviteur de Dieu pour TON bien. Mais si TU fais le mal, sois dans la crainte. En effet, ce n’est pas pour rien qu’il porte l’épée, puisqu’il est serviteur de Dieu pour manifester sa colère en punissant celui qui fait le mal. 5  Il est donc nécessaire de se soumettre aux autorités, non seulement à cause de cette colère, mais encore par motif de conscience. (Segond21) Lire le contexte ici

Ce qui est tout à fait choquant c’est que Paul enseigne aux chrétiens de Rome que la colère de Dieu atteint aussi les chrétiens qui agissent mal, on est rendu très très loin de ceux qui avancent que la colère de Dieu ne s’appliquent même plus sur les païens !!!

Dans le contexte de cette parole, Paul écrit aux chrétiens de Rome en leur disant que s’ils agissent mal en se vengeant eux-mêmes, ils s’exposent à mourir par l’épée. C’est un jugement de mort exercé par le gouvernement en tant que  serviteur de Dieu pour manifester sa colère contre la mauvaise action. Ce jugement s’applique bien à Ananias et Saphira qui ont goûté à la colère de Dieu, qu’ils aient été nés de nouveau ou pas, Pierre ayant fait office de magistrat en tant qu’apôtre des juifs.

Pour prouver que Paul écrit bien à des chrétiens dans Romains 13:4-5, on a juste à continuer la lecture du chapitre 13 pour arriver à Romains 13:14  Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de votre nature propre pour satisfaire ses convoitises. 14:1  Accueillez celui qui est faible dans la foi sans discuter ses opinions.

Comment alors comprendre le fait que nous ne sommes pas destinés à la colère parce que Jésus nous a sauvés de la colère de Dieu ?

Romains 5:9 Puisque nous sommes maintenant considérés comme justes grâce à son sang, nous serons à bien plus forte raison sauvés par lui de la colère de Dieu.

1Thessaloniciens 1:10 et pour attendre du ciel son Fils qu’il a ressuscité, Jésus, celui qui nous délivre de la colère à venir.

1Thessaloniciens 5:9 En effet, Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,

Ce qu’on doit absolument comprendre c’est que la colère de Dieu qui entraîne la condamnation et la damnation n’atteint jamais le chrétien parce que Jésus l’a subi à sa place.

  C’est ce qui fait qu’il n’y a de même aucune condamnation pour ceux qui ont placé leur foi en Jésus (Romains 8:1). Cela ne dispense pas le fait que Dieu va châtier et juger ses enfants afin qu’ils ne soient pas condamnés avec le monde au jugement dernier. Certains seront sauvés avec peine, comme s’échappant de justesse d’un incendie.

1Pierre 4:17 En effet, c’est le moment où le jugement commence, et il commence par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il débute, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu? 18 Et si le juste est sauvé avec peine, que deviendront l’impie et le pécheur?

Hébreux 12:4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre combat contre le péché 5 et vous avez oublié l’encouragement qui vous est adressé comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend. 6 En effet, le Seigneur corrige celui qu’il aime et il punit tous ceux qu’il reconnaît comme ses fils. 7 Supportez la correction: c’est comme des fils que Dieu vous traite. Quel est le fils qu’un père ne corrige pas? 8 Mais si vous êtes dispensés de la correction à laquelle tous ont part, c’est donc que vous êtes des enfants illégitimes et non des fils. 9 D’ailleurs, puisque nos pères terrestres nous ont corrigés et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas d’autant plus nous soumettre à notre Père céleste pour avoir la vie? 10 Nos pères nous corrigeaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon, tandis que Dieu le fait pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. 11 Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix: la justice.

1Corinthiens 11:26 En effet, toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne. 27 C’est pourquoi, celui qui mange ce pain ou boit la coupe du Seigneur indignement sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s’examine lui-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe, 29 car celui qui mange et boit indignement, sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. 30 C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et que plusieurs sont morts. 31 Si nous nous examinions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. 32 Mais quand nous sommes jugés, c’est le Seigneur qui nous corrige afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde.

1Corinthiens 3:10 Conformément à la grâce que Dieu m’a donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre construit dessus. Cependant, que chacun fasse attention à la manière dont il construit dessus, 11 car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus-Christ. 12 Que l’on construise sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille, 13 l’oeuvre de chacun sera dévoilée: le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l’oeuvre de chacun. 14 Si l’oeuvre que quelqu’un a construite sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. 15 Si son oeuvre brûle, il perdra sa récompense; lui-même sera sauvé, mais comme au travers d’un feu. 16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous? 17 Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira, car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes.

Faisons un parallèle avec nous, nous sommes créés à l’image de Dieu, si nos enfants agissent mal, cela va nous mettre en colère aussi et cela ne sera pas par manque d’amour. La colère va monter en nous parce qu’ils se font du tort à eux-mêmes et aux autres. De plus, ils portent notre nom et entachent notre réputation. Cela ne veut pas dire qu’on va les renier pour autant et ne plus jamais les voir, mais nous ne resterons pas sans émotion devant les bêtises.

Contexte

Romains 12:17  Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. 18  Si cela est possible, dans la mesure où cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. 19  Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit: C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui donnerai à chacun ce qu’il mérite, dit le Seigneur. 20  Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s’il a soif, donne-lui à boire, car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête. 21  Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien. 13 :1 Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent, car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été établies par Dieu. 2  C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. 3  En effet, on n’a pas à craindre les magistrats quand on fait le bien, mais quand on fait le mal. Veux-tu ne pas avoir à craindre l’autorité? Fais le bien et tu auras son approbation, 4  car le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, sois dans la crainte. En effet, ce n’est pas pour rien qu’il porte l’épée, puisqu’il est serviteur de Dieu pour manifester sa colère en punissant celui qui fait le mal. 5 Il est donc nécessaire de se soumettre aux autorités, non seulement à cause de cette colère, mais encore par motif de conscience.  ?

L’oxymore (aussi appelé oxymoron) fonctionne comme l’antithèse : elle rapproche des termes opposés. Toutefois, l’effet de l’oxymore est accentué puisque les termes opposés sont côte à côte dans l’énoncé.- source de la définition d’oxymore : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/francais/l-oxymore-figure-de-style-f1354

juin 28, 2023

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *