JUDA – JUDAS – JUDE – même nom, destinées distinctes

Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement.

Le quatrième fils de Léa, femme de Jacob fut appelé Juda : Que Dieu soit loué, en hébreu

Genèse 29:35 ‭‭Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit : Cette fois, je louerai l’Eternel. C’est pourquoi elle lui donna le nom de Juda.

Donc le juif (nom dérivé de Juda), c’est celui qui est reconnu pour louer Dieu. Quand Léa a eu ses trois premiers fils, elle pensait que cela la ferait aimer par Jacob, mais à la naissance du quatrième, son regard était tourné plutôt vers Dieu et cela l’a amené à louer Dieu. Juda était appelé à amener la louange à Dieu.

Juda, le quatrième fils de Jacob avec Léa est mal parti dans la vie, il n’avait pas le coeur à la louange. Il était rempli de colère contre Joseph, le fils à papa. C’est Juda qui a lancé l’idée de vendre son frère Joseph (Genèse 37:26-27), mais il a bien terminé en étant prêt à prendre la place de Benjamin qu’il croyait coupable (Genèse 44:33). Il a reflété ainsi le coeur de Dieu, en se comportant comme Jésus l’a fait avec nous, lui innocent prenant la place des coupables.

Jude, le frère de Jésus (Marc 6:3), était aussi mal parti en refusant de croire en Jésus pendant son ministère terrestre (Jean 7:5), mais il a bien terminé en étant baptisé du Saint-Esprit à la Pentecôte et en participant même à la composition du Nouveau Testament (Actes 1:4, Jude 1:1).

Jude, le fils de Jacob (Luc 6:16) est bien parti en étant désigné pour faire partie des douze apôtres et il a accompli beaucoup de miracles au nom de Jésus, il a aussi bien terminé en étant baptisé du Saint-Esprit à la Pentecôte, en allant ensuite annoncer l’évangile avec assurance, Dieu appuyant son témoignage par des miracles (Actes 1:13, 2:4, 4:31-33, 5:12, Hébreux 2:3-4).

Judas Iscariot est bien parti en étant désigné pour faire partie des douze apôtres et il a accompli beaucoup de miracles au nom de Jésus mais il a mal terminé en adorant Mammon plutôt que Dieu, livrant Jésus pour le prix d’un esclave.

Comme Salomon disait dans Ecclésiaste 7:8 :

‭‭Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement.

Parce que Juda a bien terminé, sa tribu fut la plus prospère, au point qu’elle est devenue le nom accordé aux douze tribus et elle a reçu la prophétie que le Messie sortirait de cette tribu (Genèse 49:10).

Parce que Judas a mal terminé, méprisant son héritage concernant un trône pour régner sur l’une des douze tribus (Luc 22:30), un autre a pris sa place parmi les douze apôtres (Actes 1:15-26).

Judas a subi le même sort que la tribu de Dan (62,700 hommes de plus de 20 ans, Nombres 1:39) qui n’avait pas pris possession de son héritage au sud du pays. Pour se trouver un autre lieu à s’établir, Dan avait tué un peuple paisible sans défense que Dieu voulait laisser tranquille (Juges 18:27-28). La tribu de Dan s’est ensuite mêlée aux peuplades du Nord (2Chroniques 2:13), étant aussi la première à se faire envahir et subir la déportation au point de disparaître de la liste des douze tribus citées dans l’Apocalypse 7:4-9, remplacée par celle de Manassé (32,000 hommes de plus de 20 ans Nombres 1:35), premier-né de Joseph.

L’idéal, c’est de bien débuter ET bien terminé comme l’apôtre Jude, fils de Jacob, mais si tu as mal débuté, encourage-toi, tu peux te ressaisir comme Juda et bien terminer ta course, et ta louange viendra de Dieu lui-même qui te donnera ta part d’héritage parmi les rachetés.

mai 4, 2019

Étiquettes : , ,
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.