Est-ce que les livres chrétiens devraient être gratuits ?

payer

Matthieu 10:8 Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

On pourrait citer cette parole de Jésus dans Mt.10:8 pour appuyer la revendication que les livres chrétiens soient gratuits et que tout autre service spirituel soit gratuit.

Regardons le contexte de cette citation de Jésus

Mt.10:5  Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains; 
6  allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
7  Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche.
8  Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.
9  Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures; 
10  ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l’ouvrier mérite sa nourriture.
11  Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s’il s’y trouve quelque homme digne de vous recevoir; et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez.

Cette citation concernait les 12 apôtres pour une circonstance bien particulière, SI VOUS TENEZ AU VERSET 8 en exigeant que donner gratuitement, APPLIQUEZ AUSSI LES VERSETS 9 ET 10 (ne pas avoir un centime sur vous ni en banque, ne pas avoir deux vêtements, ni plus d’une paire de souliers, etc) APRES AVOIR PRATIQUÉ LES VERSETS 5 -8 (ne pas prêcher l’évangile aux païens ni aux samaritains, mais seulement aux juifs, guérir les malades et ressusciter les morts, purifier les lépreux et chasser les démons !)

Les disciples n’avaient pas eu à débourser un sou pour aller bénir les autres, contrairement aux écrivains qui doivent payer l’éditeur pour publier leurs livres et les frais de transport pour les envoyer.

Même après avoir dit de donner gratuitement ce qu’il avait donné à ses apôtres, Jésus rajoute que l’ouvrier mérite sa nourriture, donc ceux qui bénéficiaient de leurs services devaient quand même les nourrir et les loger. Allez-vous envoyer un service de traiteur à l’auteur du livre qui vous édifie ?

Par la suite, Jésus va donner d’autres instructions aux 12 apôtres pour une autre occasion bien précise (Luc 22:35-36), ce qui montre que ce qu’il avait dit aux 12 apôtres n’était pas une ordonnance valable jusqu’à son retour, d’ailleurs aucun de nous ne lui a obéi parce que c’est tout simplement impossible de fonctionner en société sans un sou.

Luc 22:35  Il leur dit encore: Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose? Ils répondirent: De rien.
36  Et il leur dit: Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée.

Cette ordonnance de Jésus concernait aussi une situation bien précise, Jésus ne nous demande pas à nous de vendre notre linge pour s’acheter des armes !

Dans les épîtres, nous avons des ordonnances concernant les services spirituels offerts, et ces ordonnances ne concernent pas des situations bien particulières comme celle entourant les paroles de Jésus de donner gratuitement ce qui avait été reçu gratuitement.

Galates 6:6  Celui qui est instruit dans la foi chrétienne doit partager les biens  qu’il possède avec celui qui lui donne cet enseignement. 7  Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. L’homme récoltera ce  qu’il aura semé.

DONC, si on veut bien appliquer ce passage à la question posée au départ, la personne qui est enseignée par un livre chrétien édifiant DOIT partager ses biens avec celui qui lui a donné cet enseignement, sinon ELLE SE MOQUE DE DIEU. Exiger que les livres qui ont coûté de l’argent à imprimer soit donnés et que leur auteur soit muselé comme le boeuf qui foule le grain, C’EST se moquer de Dieu.

Si l’auteur du livre a les moyens de l’offrir gratuitement et qu’il veut le faire, libre à lui, il en aura une récompense supplémentaire, comme Paul qui avait offert l’évangile gratuitement aux gens de Corinthe (voir 1Corinthiens 9), mais ce sera son choix et non une obligation divine.

janvier 9, 2018

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *