Comment se comporter quand on est dérangés par ceux qui sont favorisés dans le ministère ?

Romains 2:11 En Dieu, il n’y a pas de favoritisme, car 1Timothée 2:4 Dieu veut que tous soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

Romains 3:22 la justice de Dieu est manifestée par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a pas de distinction.

Ces textes disent clairement que pour le salut, Dieu ne fait pas de distinction, pas de favoritisme pour le salut. Dieu accorde la même valeur à tous, Jésus a payé le fort prix pour le rachat de tous les êtres humains.

Cela dit, dans les relations interpersonnelles, il y aura nécessairement des favoris. Personne n’a le même type de relation avec tout le monde. Même Jésus entretenait différents niveaux de profondeur relationnelle avec ses disciples, comme nous allons le voir plus loin.

Quand on décide de devenir par la foi en Jésus des enfants de Dieu, on devient particulièrement favorisés, cependant il y a aussi des responsabilités qui viennent avec ces privilèges. Dans Jérémie 3:19 Dieu disait à son peuple : ‘Comme je voudrais te mettre au même rang que des fils et te donner un pays de délices, l’héritage le plus beau parmi toutes les nations!’

Nos privilèges, entre autres,
  • – c’est d’avoir un accès direct par Jésus auprès du Père,
  • – c’est de participer à l’héritage de Jésus,
  • – c’est de pouvoir expérimenter le fruit et les dons du Saint-Esprit.
  • – c’est de recevoir de la compréhension de textess voilés pour ceux qui périssent.
Même si Dieu aime tous les hommes, ces privilèges sont réservés à ses enfants.

Sur le plan humain, c’est la même chose, on est tous appelés à aimer notre prochain comme nous-mêmes, cependant quand on fait partie d’une famille, il y a des privilèges et des responsabilités particulières qui viennent avec. Mon père était coiffeur, j’ai eu le privilège d’avoir des meilleurs conditions de travail en coiffant avec lui que si j’avais été un employé. C’est naturel, mon père me connaît très bien, il m’a vu grandir, il connaît ma loyauté et sait qu’il peut me faire confiance et c’est normal aussi qu’il me privilégie par rapport aux autres.

C’est la même chose aussi avec votre père et votre mère, ils ne vous traitent pas de la même manière qu’ils traitent les autres enfants, ils vont vous faire passer en premier et c’est tout à fait normal! Vous pouvez constater qu’ils vous traitent mieux que les autres enfants même s’ils aiment tout le monde.

A l’église, c’est la même chose encore, on est tous appelés à s’aimer les uns les autres comme Jésus nous a aimés, cependant, même si on trouve cela décevant, c’est normal que le pasteur va faire passer ses enfants avant ceux des autres même s’ils aiment les autres comme Jésus les aime, ce sont quand même ses enfants! Il y a des privilèges à être les enfants du pasteur et il y a aussi des responsabilités plus grandes que les enfants du pasteur sont appelées à porter. Ils sont jugés plus sévèrement justement parce qu’ils sont des enfants de pasteur et on leur applique des standards supérieurs.

Cela se vérifie aussi à d’autres niveaux que la filialité. Certaines pasteurs auront naturellement plus d’affinités à travailler avec d’autres personnes chez lesquelles ils trouveront des qualités et des attitudes recherchées. Ceux qui placent leur valeur dans ce qu’ils font plutôt que dans ce qu’ils sont en Jésus-Christ s’offusquent de cette réalité et tombent dans le piège de la comparaison et de la compétition. La frustration peut alors rapidement se transformer en amertume et pourrir l’entourage. Dans le corps, il ne faut pas que le bras entrave l’usage de la jambe ! Le bien-être de tout le corps doit primer.

Personnellement, je refuse de me laisser influencer négativement par les privilèges accordés aux autres, au contraire, je me réjouis pour eux alors qu’ils avancent dans leur destinée. Je suis la seule personne qui peut m’empêcher d’accomplir ce que Dieu a préparé d’avance pour moi, selon Éphésiens 2:10 et Luc 7:30. Alors je garde mon coeur plus que tout autre chose, comme Salomon le recommande. C’est Jésus le Seigneur que je sers et c’est lui que je veux plaire plus que tout, c’est lui qui va me faire partager son héritage pour toute l’éternité.

Même Jésus avait des privilégiés, est-ce que cela vous choque ? Et ses disciples, eux, ne pourraient pas en avoir ? Quand Jésus est allé sur la montagne de la transfiguration (Matthieu 17:1-3), il avait amené avec lui seulement Pierre, Jacques et Jean, même s’il aimait tous les apôtres qu’il avait lui-même choisis. Si vous aviez pu demander aux neuf autres s’ils auraient aimé y être pour voir Jésus transfiguré avec Moïse et Élie dans la gloire, que pensez-vous qu’ils vous répondraient … ? C’est clair que j’aurais aimé y être moi-même !

Jean 15:16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

Pierre et Jean avant d’être baptisés du Saint-Esprit, étaient toujours en compétion pour savoir qui était le plus grand des deux, Jésus les a repris à plus d’une reprise à ce sujet. Même après sa résurrection, quand Jésus avait dit à Pierre ce qui lui arriverait, la première réaction de Pierre fut de demander : «et Jean, que va-t-il y arriver ?». La réponse de Jésus fut sans appel. Laisse faire Jean et suis-moi !

Jean 21:18 En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu mettais toi-même ta ceinture et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu tendras les mains et c’est un autre qui attachera ta ceinture et te conduira où tu ne voudras pas.» 19 Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre révélerait la gloire de Dieu. Puis il lui dit: «Suis-moi.» 20 Pierre se retourna et vit venir derrière eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché vers Jésus et avait dit: «Seigneur, qui est celui qui va te trahir?» 21 En le voyant, Pierre dit à Jésus: «Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il?» 22 Jésus lui dit: «Si je veux qu’il vive jusqu’à ce que je revienne, en quoi cela te concerne-t-il? Toi, suis-moi.»

Alors ne soyons pas frustrés de voir certaines personnes être préférées à nous pour servir sur l’estrade ou pour tout autre privilège. Nous ne méritons absolument rien, tout est grâce dans la vie chrétienne parce que le salut est par grâce, alors tout ce qui suit le salut est évidemment aussi une grâce. Le ministère que nous accomplissons est une grâce. C’est une grâce que Dieu nous donne de faire ce qu’il a prévu pour nous, il est dit aussi que cela fait partie de ses plans de bonheur pour notre vie (Jérémie 29:11). Alors soyons reconnaissants, cette humble attitude nous positionnera pour recevoir encore plus de grâce, selon Jacques 4:6.

Que cela nous motive tous à rechercher l’excellence qui va vous ouvrir des portes insoupçonnées. Notre caractère sera plus formé et préparé à affronter les défis de la vie. Le diable nous déteste et cherche à nous faire dévier de notre destinée en nous sortant de l’église ou s’il n’y arrive pas, en nous sortant de notre appel. Satan inspire le monde qui ne nous fera pas de cadeau, nous avons besoin de rester attachés à l’église pour notre protection et pour notre épanouissement personnel, même si nous ne sommes pas les préférés du pasteur.

Hébreux 10:22 Approchons-nous donc de Dieu avec un coeur sincère et une entière confiance, le coeur purifié de tout ce qui donne mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure. 23 Gardons fermement l’espérance que nous proclamons, car Dieu reste fidèle à ses promesses. 24 Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à mieux aimer et à faire des actions bonnes. 25 N’abandonnons pas nos assemblées comme certains ont pris l’habitude de le faire. Au contraire, encourageons-nous les uns les autres, et cela d’autant plus que vous voyez approcher le jour du Seigneur.

On peut appliquer cela aussi à d’autres sphères comme la famille, les loisirs et le travail, où ceux qui sont en position d’autorité pourraient préférer d’autres à nous. Jésus nous porte serrés contre son coeur parce que nous sommes précieux à ses yeux, nous avons de la valeur et il nous aime.

Esaïe 43:4 Oui, parce que tu m’es précieux, et que tu as du prix pour moi, et que je t’aime, Matthieu 25:21 je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.


novembre 5, 2020

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.