Est-ce que la masturbation est un péché ?

On pourrait aussi demander :« Qu’est-ce qu’il y a de mal avec la masturbation? »

La Bible ne mentionne pas spécifiquement la masturbation, on ne trouvera nulle part une parole du genre « Tu ne te masturberas pas », mais cela ne veut pas dire pour autant qu’elle est neutre concernant au sujet de l’autostimulation.

Voici des raisons expliquant pourquoi ce n’est pas une activité acceptable pour des chrétiens:

Première raison

1° Il y a un passage qui doit être rappelé à ceux qui prennent la masturbation à la légère, c’est Mt.5:27-30.

Mt.5:27 Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. 28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. 29 Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. 30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.

Comme le faisait remarquer le pasteur fondateur des Églises ACER, Alain Patrick Tsengue, dans un de ses messages, je le cite librement, de mémoire :

«celui qui se masturbe ne pense pas aux mathématiques, non ! soyons réalistes, lorsque quelqu’un se masturbe, il pense au sexe, il pense à quelqu’un et cela le stimule et lui procure un grand plaisir mais alors il a déjà commis un péché sexuel dans son coeur. Le péché commence dans la pensée, le passage à l’acte est juste la correspondance de ce qui a dans le coeur

Ja.1:14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. 15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.

David Kyle Foster (qui a été un prostitué pendant 10 ans mais qui en a été délivré depuis 1983) abonde dans le même sens, même si théoriquement, il laisse 0,1% d’occasions où la personne pourrait se masturber sans penser au sexe, voici ce qu’il en dit :

Il est aussi important de regarder aux circonstances qui entourent et inspirent l’activité. Plusieurs professionnels ont conclu que la masturbation est une réponse inoffensive à la surproduction corporelle d’hormones sexuelles et qu’elle est une réaction inévitable, surtout dans l’adolescence, à cette pression. Même plusieurs leaders chrétiens respectés ont une telle position. Cependant, je crois que ces mêmes leaders chrétiens seraient d’accord que trop souvent d’autres influences et activités pécheresses compliquent la question et créent une activité qui peut conduire à un sérieux esclavage au péché.

Il est théoriquement possible de limiter la masturbation à des occasions sporadiques de relâchement sexuel, où les images mentales ne font pas intrusion ni où d’autres comportements émotionnels dysfonctionnels n’entrent pas en considération, mais je doute sérieusement que c’est ce qui se passe dans 99.9% des cas.

Voici comment Greg Farrah présente la problématique:

Quand les gars choisissent de se masturber, cela implique en général des pensées de convoitise sexuelle. Je n’ai jamais entendu parler d’un gars se masturber en pensant à un arbre. L’amour de Dieu envers vous ne change pas si vous vous masturbez. Il sera toujours en amour avec ses enfants. Mais il veut que vous évitiez d’agir suite à des pensées de convoitise et que vous remplaciez ces pensées par d’autres qui vont lui plaire. Vous n’êtes pas un échec, vous êtes un enfant de Dieu.»

Deuxième raison

2° Chaque fois que la Bible ne mentionne pas spécifiquement une activité particulière, notre réponse doit être trouvée dans les principes corrélatifs.

Par exemple, la Bible ne défend pas l’usage de la marijuana, mais différents principes comme d’obéir à la loi, de traiter son corps comme un temple, de ne pas s’intoxiquer, et de ne rien laisser nous dominer, tout cela a une portée sur la question et peut par conséquent vous conduire à une conclusion « biblique » que l’usage de la marijuana est un péché.

Lors de la masturbation, deux choses se produisent: la personne est égoïste et elle fixe son attention sur ce qui est inapproprié. Puisque la Bible traite directement de ces deux domaines, cf. Ro.12:3, nous avons des lignes directives… On peut aussi sortir des versets bibliques corrélatifs comme Pr.16:30

Celui qui ferme les yeux pour se livrer à des pensées perverses, celui qui se mord les lèvres a déjà consommé le mal.

Il y a aussi Pr.18:1-2 qui décrit bien l’état d’âme du masturbateur:

Celui qui se tient à l’écart cherche son propre intérêt et il s’irrite contre tout ce qui est sage. Ce n’est pas à l’intelligence que prend plaisir l’insensé, c’est à la manifestation de ses pensées.

Autrement dit, il se tient à l’écart pour jouir dans des fantasmes sexuels et il s’irrite si on lui suggère que c’est pervers de penser et d’agir ainsi.

1Co.10:22 Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui? 23 Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas. 24 Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui.

Voir aussi 2Co.10:5, 1Co.6:17-20, 9:27, Ro.13:14.

Troisième raison

3° Des rêvasseries et des pensées lascives sont généralement impliquées dans la masturbation, sur ce point il n’y a pas de doute que Jésus y fait allusion dans le passage de Mt.5:28 cité plus haut.

Quatrième raison

4° Dans la pensée de Dieu, l’expression sexuelle doit être accomplie par 2 personnes de sexe opposé, aboutissant à un saine et nécessaire dépendance l’un de l’autre pour cette expérience. La masturbation empêche cette dépendance voulue par Dieu. Le masturbateur devient autosuffisant, il n’a pas à souffrir la privation s’il est célibataire ou bien si sa femme n’est pas en état de le soulager. Celui qui aime s’expose à la souffrance, son offre peut être refusée. Celui qui se masturbe n’offre rien, il s’en remet à lui-même pour satisfaire son besoin, il évite la souffrance du refus et de la privation mais il s’isole en même temps des autres. La masturbation est du sexe sur une île déserte.

Cinquième raison¸

5° Un sentiment de honte secrète, d’autocondamnation, de culpabilité est presque toujours la conséquence de la masturbation, c’est encore plus lourd si vous avez été élevé dans certaines traditions religieuses, cela vous fait sentir aussi très, très coupable… à moins que ce sentiment écrasant ne soit chassé par la philosophie humaniste
qui ne croit pas à la conscience d’origine divine et, en bien des cas, ni au bien, ni au mal. Cette culpabilité bloque la croissance spirituelle et donne des sentiments de défaite, surtout chez les jeunes célibataires. Pour eux, il s’agit d’une course aux obstacles pour leur autodiscipline qu’ils doivent gagner pour grandir en Christ et marcher selon l’Esprit.

Sixième raison

6° La masturbation viole l’enseignement de 1Co.7:9 «Car il vaut mieux se marier que de brûler». Si un jeune homme pratique la masturbation, il tend à rendre nulle une motivation nécessaire et importante pour le mariage. Il y a déjà assez de facteurs sociaux, éducatifs et financiers à l’encontre du mariage, sans y ajouter celui-là.

Septième raison

7° Elle crée une habitude avant le mariage à laquelle il sera facile de revenir après, comme échappatoire, quand un mari et une femme auront des conflits sexuels ou autres rendant le coït difficile.

Huitième raison

8° Cette activité peut inhiber le développement de la relation visé par notre sexualité. Elle diminue l’énergie sexuelle, physique et mentale qui devrait être une ressource pour faire et garder une bonne relation entre personnes. Elle fait tort à la femme 1Co.7:3-5. Aucun homme marié ne devrait assouvir son désir naissant, que Dieu lui a donné pour sa femme, autrement que par le coït. La femme se sentira mal-aimée et inquiète. Beaucoup de petits problèmes seront amplifiés par ce drainage artificiel du besoin sexuel. Cela devient de plus en plus vrai lorsque le couple atteint l’âge mûr.

Neuvième raison

9° La masturbation apporte un soulagement seulement de courte durée. Si vous vous masturbez pour vous soulager de cette tension intérieure, vous devrez y revenir souvent car elle fait grandir plutôt qu’amoindrir les pulsions sexuelles de s’unir à une autre femme, réelle ou imaginaire.

Dixième raison¸

10° Il y a un phénomène d’accoutumance qui s’installe, un organe stimulé souvent perd de sa sensibilité quelque peu. Par exemple, quand je me suis rasé la barbe après l’avoir portée plusieurs années, je pouvais sentir l’air sur ma peau juste en me tournant la tête, mais cette sensibilité est disparue rapidement. Celui qui se masturbe souvent perd de cette sensibilité et il peut même en arriver à se blesser, causant des lésions à son organe génital dans sa rage d’expérimenter la stimulation.

Onzième raison

11° Comme l’apôtre Paul le faisait remarquer dans 1Co.10, si tout est permis, tout n’est pas utile et il n’est pas question de se laisser asservir par quoi que ce soit. Or celui qui s’adonne à la masturbation s’y asservit. Comme Jésus l’a fait remarquer, dans Jean 8:34

Quiconque pratique le péché est esclave du péché.

Douzième raison

12° Tout péché est une invitation ouverte aux esprits impurs de venir siphonner notre énergie vitale. Autant que le Saint-Esprit et les bons anges peuvent nous fortifier (on l’a vu avec Jésus dans le jardin de Gethsémané), autant les démons viennent nous affaiblir quand nous cédons au péché. Dans sa lettre aux Éphésiens, l’apôtre Paul décrit comment la colère mal gérée ouvre une porte au diable et nous faisons entrer en communion avec des démons. Les temples consacrés aux idoles étaient des lieux de déviation sexuelle bien connus, et la Bible nous révèle que des démons se cachaient derrière ces idoles.

Éphésiens 4:26 Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas. Que le soleil ne se couche pas sur votre colère,
27 et ne laissez aucune place au diable.

1Corinthiens 10:19 Que veux-je donc dire? Que la viande sacrifiée aux idoles aurait de l’importance, ou qu’une idole serait quelque chose? Pas du tout.
20 Mais ce que les non-Juifs sacrifient, ils le sacrifient à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.
21 Vous ne pouvez pas boire à la coupe du Seigneur et à la coupe des démons; vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des démons.
22 Ou bien voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?
23 Tout m’ est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’ est permis, mais tout n’édifie pas.
24 Que personne ne cherche son propre intérêt, mais plutôt celui de l’autre.

Identifier les éléments catalyseurs peut contribuer à casser cette mauvaise habitude

Il ne suffit pas juste de dire «se masturber ce n’est pas bien», il faut comprendre que cette pratique peut être une tentative de rencontrer un besoin émotionnel, pas seulement une recherche d’une sensation physique. Quand tu as envie de te masturber, quel est ce besoin que tu tentes vraiment de combler? Un manque d’amour, d’affection ? Si oui, la masturbation te laissera un sentiment d’insatisfaction, une fois la sensation terminée car ton manque ne sera que plus vif encore puisque Dieu a créé la sensation sexuelle comme un canal privilégié de l’amour et de l’affection dans le mariage.

Maintenant que tu connais la source de ton problème tu peux demander au Seigneur de venir guérir les émotions brisées de ton enfance qui ont conduit à prendre la voie du soulagement rapide comme analgésique. N’aie pas peur de Lui demander de te rappeler les émotions et les sentiments que tu vivais à cette époque et que tu refoulais et que tu tentais de soulager par la masturbation. Ne t’en culpabilise pas, tu ne connaissais pas mieux. Mais maintenant tu sais que tu peux aller au Seigneur avec ta douleur et recevoir de lui sa consolation. Cette partie émotionnelle de ton être blessé n’a pu grandir comme le reste de l’adulte que tu es, cela ne pourra se faire qu’après avoir reçu la guérison du Seigneur.

Ensuite tu pourras lui demander de créer des nouvelles habitudes pour gérer le stress ou toute autre situation où tu serais porté(e) à recourir à la masturbation comme apaisement factice et fugitif. Nous n’avons plus à réagir comme des enfants, dans le Seigneur nous pouvons exprimer librement ce que nous ressentons. Comme tu peux le réaliser, la connaissance du problème est une chose, il te faut maintenant recevoir le remède du Seigneur pour être guéri(e). Pour faire un parallèle, il ne suffit pas de savoir qu’on a le cancer mais bien d’être soigné. Prends courage, le Saint-Esprit qui t’a révélé la source de ton problème va aussi t’apporter la solution à ton problème.

C’est le temps de passer à la «clinique», le Seigneur a un rendez-vous avec toi. J’ai déjà accompagné quelqu’un dans cette démarche et c’est merveilleux de voir la consolation de Dieu venir dans un coeur qui en a tellement besoin et qui en plus ploie sous le doigt accusateur du diable.

Le Seigneur t’encourage à relever la tête et à le regarder dans ses yeux et te laisser aimer par lui. Les mots ne suffisent plus, va à sa rencontre, il t’attend.

Conclusion

Pour toute ces raisons, il est préférable de rechercher la plénitude de l’Esprit, car en marchant selon l’Esprit, vous ne marcherez pas selon la chair, et la masturbation en fait assurément partie des oeuvres de la chair. Il n’y a rien de spirituel dans cette pratique qui ne reflète pas le but visé par Dieu en donnant la sexualité aux humains pour illustrer que nous avons été créés à son image pour ne faire qu’une seule chair.

Sur mon site croixsens.net, j’ai rajouté encore d’autres citations de chrétiens à ce sujet.

novembre 11, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.