Notre capacité vient de Dieu

Zacharie 4:6 L’ange me dit de transmettre cette parole à Zorobabel : voici ce que déclare le Seigneur de l’univers : « Ce n’est pas par la violence ni par tes propres forces que tu accompliras ta tâche, mais c’est grâce à mon Esprit. »

Nous sommes habitués de lire ce passage dans la version Segond 1910, mais je l’ai cité à escient depuis la version Segond21 pour mieux faire ressortir le texte original.

Le mot hébreu chayil traduit par « violence » ici ou par force dans la Segond 1910 est souvent employé pour désigner les armées et les richesses, cela pointe vers les ressources humaines pour accomplir les désirs, pensons aux forces armées appelées à user de violence.

Le mot hébreu koach traduit par forces – ou puissance dans la Segond 1910 – est le même utilisé dans un autre passage connu et essentiel pour l’expérience de la vie abondante :

Deutéronome 8:17  Garde-toi de dire en ton coeur: Ma force (koach) et la puissance de ma main m’ont acquis ces richesses (chayil, en hébreu).
De 8:18  Souviens-toi de l’Eternel, ton Dieu, car c’est lui qui te donnera de la force (koach) pour les acquérir, afin de confirmer, comme il le fait aujourd’hui, son alliance qu’il a jurée à tes pères.

On voit bien ici le rapport entre chayil et koach. C’est le chayil – la puissance – qui permet d’avoir le koach – les richesses. Dieu rappelle que c’est son Esprit qui communique la puissance d’acquérir les richesses, la prospérité qui nous donne les moyens de financer les projets de Dieu.

Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, telle est la promesse depuis la Pentecôte, la flamme de Dieu venue du ciel.

Dieu voulait vraiment faire passer le message que ce n’était pas grâce aux capacités humaines que la reconstruction du temple allait se faire et ce n’est pas non plus par nos propres forces que nous allons entrer dans notre terre promise.

2Corinthiens 3:5  Je ne dis pas que nous soyons capables, par nous-mêmes, de concevoir quelque chose comme si cela venait de nous. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu.
6  Il nous a aussi rendus capables d’être serviteurs d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit; car la lettre tue, mais l’Esprit fait vivre.

Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire (Jean 15:5), c’est son Esprit qui nous fait vivre.
Qu’on en soit conscient ou non, c’est de lui que vient la vie, le mouvement et l’être, comme Paul avait rappelé aux Athéniens dans Actes 17:28. Cette pensée nous gardera humbles dans l’expérience du succès.

L’oeuvre de Dieu ne peut s’accomplir par nos propres forces, la gloire irait alors à nous, l’oeuvre de Dieu s’accomplit par la puissance du Saint-Esprit. La reconstruction du temple est passée par les mains humaines mais elle a été dynamisée par la puissance de Dieu. C’est la même chose avec notre projet de terrain et de construction, elle passera par les mains humaines, mais c’est Dieu qui donnera la capacité et la volonté de l’accomplir.

août 1, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.