Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

Job 14:7 »En effet, pour un arbre il y a de l’espérance: quand on le coupe, il repousse et il produit encore des rejetons; 8 même si sa racine a vieilli dans la terre et que son tronc meurt dans la poussière, 9 il reverdit à l’approche de l’eau, il développe des branches comme une jeune plante. 10 Quant à l’homme, il meurt et il reste inerte. Quand l’être humain expire, où est-il?

On sait maintenant la réponse à cette question. Les croyants décédés sont en présence de Jésus, c’est ce qu’il avait confirmé lui-même au brigand repentant sur la croix. Lu 23:43 Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. L’apôtre Paul le confirme à plusieurs reprises : Philippiens 1:23, Éphésiens 4:8-10, 2Corinthiens 5:8 et 1Thessaloniciens 4:13-17, par exemple.. Les incrédules vont demeurer dans le séjour des morts jusqu’au jugement dernier, après le millénium. Voici l’un des premiers versets que j’ai appris par coeur dans la Bible, il démontre la fausseté de la théorie de la réincarnation.

Hébreux 9:27 Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement. 28 De même, Christ s’est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d’hommes, puis il apparaîtra une seconde fois, sans rapport avec le péché, à ceux qui l’attendent pour leur salut.

Job 14:11 »L’eau de la mer se retire, les fleuves arrêtent de couler et deviennent tout secs. 12 De la même manière, l’homme se couche pour ne plus se relever. Il ne se réveillera pas tant que le ciel subsistera, il ne sortira pas de son sommeil.

Les cieux et la terre ne subsisteront pas toujours, ils passeront au jour du Seigneur. L’homme se relèvera alors de ce qui ressemble à son sommeil d’un point de vue terrestre, car l’homme qui est mort est comme un homme qui dort, il n’est plus en contact avec la réalité de la vie terrestre.

2Pierre 3:10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas,

Matthieu 24:35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Par contre, l’âme de la personne décédée ne dort pas, c’est juste son corps terrestre qui semble dormir, l’âme peut discuter avec Dieu par exemple, c’est ce qu’on lit dans Apocalypse 6:9. Moïse et Élie sont venus discuter avec Jésus et une nuée de témoins nous entourent, selon Hébreux 12:1. Les croyants que Jésus a ramené avec lui au ciel du séjour des morts (Éphésiens 4:8-10) n’étaient pas en train de dormir, ils n’ont pas fait le voyage jusqu’au ciel en plein sommeil !

Job 14:13 Si seulement tu voulais me cacher dans le séjour des morts, m’y tenir à l’abri jusqu’à ce que ta colère soit passée! Tu me fixerais un délai, puis tu te souviendrais de moi.

Quand les épreuves ont fondu sur Job, Dieu n’était pas en colère contre Job, il était au contre très fier de lui, le vantant devant la cour angélique. Cependant, Job a réussi à mettre Dieu en colère avec toutes ses fausses accusations le montrant comme un être tout-puissant mais aussi caractériel, imprévisible et injuste. Dieu lui a répondu du milieu de la tempête, ce qui n’est pas un signe de bonne humeur ! Mais, comme on lit dans le Psaumes 30:5 même « sa colère dure un instant, mais sa grâce toute la vie; le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse. » C’est pourquoi il a fait grâce à Job et ses amis après leur repentance.

Job 14:14 Mais si l’homme meurt, revivra-t-il? Si tel était le cas, je garderais l’espoir, pendant toute ma vie de luttes, que ma situation vienne à changer.

Job ne croyait pas en la réincarnation mais il ne croyait pas non plus à la résurrection, semble-t-il. Job n’était pas au courant que les hommes allaient tous ressusciter. Salomon semblait aussi l’ignorer. Les sadducéens au temps de Jésus ne croyaient ni à la résurrection ni aux anges et Jésus leur avait dit qu’ils étaient grandement dans l’erreur parce que le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants (Matthieu 22:32).

Ecclésiaste 9:4 Pour tous ceux qui vivent il y a de l’espérance; et même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort. 5 Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.

février 1, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.