Votre sécurité humaine est le cercueil de votre destinée !

Votre sécurité humaine est le cercueil de votre destinée

– Parole lancée par le pasteur Joël Spinks à la fin de sa prédication, disponible à la fin de cette méditation.

Quelqu’un qui privilégie la sécurité humaine est incapable de faire un pas de foi en dehors de sa zone de confort. Si Abraham avait privilégié la sécurité humaine, il ne serait pas sorti de sa ville et ne serait pas devenu le père de la foi. Abraham a décidé de faire confiance à la parole de Dieu plutôt qu’à la raison humaine qui demande de savoir où l’on va avant de faire ses bagages et partir.

Genèse 12:1 Le Seigneur dit à Abram: Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père et va dans le pays que je te montrerai. 2 Je ferai naître de toi une grande nation; je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre. Tu seras une bénédiction pour les autres. 3 Je bénirai ceux qui te béniront, mais je maudirai ceux qui te maudiront. A travers toi, je bénirai toutes les nations de la terre. 4 Abram, qui était âgé de soixante-quinze ans, accepta de quitter Haran comme le lui ordonnait le Seigneur.



Cela nous sert d’exemple, Abraham est un archétype pour tous ceux qui décident de marcher par la foi au lieu de par la vue.

Il nous arrive tous de ne pas marcher par la foi, même Abraham quand il a VU qu’il était dans un pays aux moeurs débridés, a décidé de faire passer sa femme pour sa soeur, il n’a pas marché par la foi sur la parole de Dieu qu’il allait avoir une postérité avec Sarah même dans une terre étrangère idolâtre avec une sexualité débridée.

On connaît la suite, le roi Abimélec avait fait kidnapper Sarah et Dieu l’a menacé de mort s’il la touchait, alors il l’a rendue à Abraham. Cela a contribué à fortifier la foi d’Abraham par la suite en la parole de Dieu et il a cessé de faire passer Sarah pour sa soeur, ce qui était une demi-vérité trompeuse digne du serpent au jardin d’Eden. Voici le récit.

Genèse 20:1 Abraham partit de là pour la contrée du midi; il s’établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar. 2 Abraham disait de Sara, sa femme: C’est ma soeur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara. 3 Alors Dieu apparut en songe à Abimélec pendant la nuit, et lui dit: Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari. 4 Abimélec, qui ne s’était point approché d’elle, répondit: Seigneur, ferais-tu périr même une nation juste? 5 Ne m’a-t-il pas dit: C’est ma soeur? et elle-même n’a-t-elle pas dit: C’est mon frère? J’ai agi avec un coeur pur et avec des mains innocentes. 6 Dieu lui dit en songe: Je sais que tu as agi avec un coeur pur; aussi t’ai-je empêché de pécher contre moi. C’est pourquoi je n’ai pas permis que tu la touchasses. 7 Maintenant, rends la femme de cet homme; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras. Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras, toi et tout ce qui t’appartient. Abimélec se leva de bon matin, il appela tous ses serviteurs, et leur rapporta toutes ces choses; et ces gens furent saisis d’une grande frayeur. 9 Abimélec appela aussi Abraham, et lui dit: Qu’est-ce que tu nous as fait? Et en quoi t’ai-je offensé, que tu aies fait venir sur moi et sur mon royaume un si grand péché? Tu as commis à mon égard des actes qui ne doivent pas se commettre. 10 Et Abimélec dit à Abraham: Quelle intention avais-tu pour agir de la sorte? 11 Abraham répondit: Je me disais qu’il n’y avait sans doute aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l’on me tuerait à cause de ma femme. 12 De plus, il est vrai qu’elle est ma soeur, fille de mon père; seulement, elle n’est pas fille de ma mère; et elle est devenue ma femme. 13 Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara: Voici la grâce que tu me feras; dans tous les lieux où nous irons, dis de moi: C’est mon frère. 14 Abimélec prit des brebis et des boeufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham; et il lui rendit Sara, sa femme. 15 Abimélec dit: Voici, mon pays est devant toi; demeure où il te plaira. 16 Et il dit à Sara: Voici, je donne à ton frère mille pièces d’argent; cela te sera un voile sur les yeux pour tous ceux qui sont avec toi, et auprès de tous tu seras justifiée. 17 Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes; et elles purent enfanter. 18 Car l’Eternel avait frappé de stérilité toute la maison d’Abimélec, à cause de Sara, femme d’Abraham.

Quand Dieu parle, faisons lui confiance même si c’est déraisonnable aux yeux des hommes. Votre destinée passe par l’obéissance à la parole de Dieu, si vous la filtrez avec tout ce qui est raisonnable, vous allez avoir de la friture sur la ligne de communication avec Dieu !



mai 8, 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *