Quel est le sens du baptême dans la Bible ?

Le baptême a une signification très riche dans les Écritures et comporte plusieurs facettes.

Très tôt, une théologie du baptême s’est formée avec des développements qui seront parfois controversés.

Une tendance qui s’est manifestée très tôt, c’est l’importance accordée à l’eau et au rituel entourant le baptême au point de reléguer au second plan l’action du Saint-Esprit qui y est symbolisée. Dans les Écritures, il n’est pas toujours facile de déterminer si les auteurs parlent du baptême d’eau ou du baptême de l’Esprit ou encore des deux à la fois. Souvent le baptême est mentionné sans qu’il soit spécifié toutefois s’il s’agit du baptême d’eau ou du baptême de l’Esprit. Il semble que les premiers chrétiens ne dissociaient pas toujours le baptême d’eau d’avec le baptême de l’Esprit, comme nous le faisons maintenant systématiquement. La raison pourrait être bien simple ; la repentance, la profession de foi, le baptême d’eau et le baptême d’Esprit sont considérés dans plusieurs passages des Écritures comme le début de la vie chrétienne, comme l’illustrent les deux passages ci-dessous :

Actes 26:18 afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.

Actes 2:38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

  • Sans la repentance, il n’y a pas de pardon des péchés Actes 5:31
  • Sans la foi, on ne peut être sauvé Ephésiens 2:8
  • Sans le baptême d’eau, on ne peut être un disciple Matthieu 28:19
  • Sans le baptême du Saint-Esprit, on ne fait pas partie du corps de Christ 1Corinthiens 12:13

En plus, ce qui est dit de la repentance ou de la foi peut être dit aussi du baptême dans d’autres passages (Marc 16:16 et Actes 2:38), ce qui démontre que ce sont tous des éléments touchants la nouvelle naissance inaugurant la vie chrétienne.

Les écrivains du Nouveau Testament en étaient bien conscients, il y avait un seul baptême reflétant deux réalités pour marquer la nouvelle naissance (une visible et matérielle, une autre invisible et spirituelle) ; c’est pourquoi, selon la perspective abordée, Paul peut affirmer qu’il y a un seul baptême dans Ephésiens 4:5 et l’auteur de l’épître aux hébreux – possiblement Paul aussi – peut parler de la doctrine des baptêmes dans Hébreux 6:2.

Paul enseigne que le baptême remplace la circoncision dans Colossiens 2:11-13 comme rite d’introduction dans le peuple de Dieu.

Ce n’est pas toujours facile de distinguer quand nous recevons le Saint-Esprit ; certains, comme Paul, vivent des conversions parfois dramatiques peuvent nommer un moment précis tandis que chez d’autres, comme Timothée, cela s’est fait graduellement et l’on reconnaît sa présence par les fruits qu’ils portent. Il serait inexact de limiter la réception du Saint-Esprit au baptême d’eau même si cela peut être le cas parfois, selon la souveraineté de Dieu. Le pardon des péchés est relié à l’invocation du nom du Seigneur Jésus, ce qui était souvent fait lors du baptême d’eau, mais pas exclusivement.

Versets cités

Actes 5:31 Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.

Ephésiens 2:8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu

Matthieu 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

1Corinthiens 12:13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

Marc 16:15 Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

Ephésiens 4:4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;
5 il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,
6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

Hébreux 6:1 C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, de la foi en Dieu,
2 de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.

avril 27, 2019

Étiquettes :
    • Le baptême d’eau manifeste qu’on est devenu un disciple de Jésus (Mt.28:19), mais il n’est pas essentiel pour être sauvé, il peut y avoir des bonnes raisons pour ne pas être baptisés dans l’eau, par exemple, s’il n’y a pas d’eau disponible. L’eunuque et Philippe ont dû passer près d’un plan d’eau pour que l’eunuque lui demande de se faire baptiser par lui (Actes 8:36). Celui qui est sauvé voudra se faire baptiser quand il en aura l’opportunité, tout comme celui qui est en amour voudra se marier quand il en aura l’opportunité. On peut questionner la sincérité de la foi de la personne qui refuse de se faire baptiser tout comme on peut questionner la sincérité de l’amour pour sa dulcinée de celui qui refuse de se marier.

  • Merci Pasteur Yvan pour cette refléxion si interpellatrice.
    Au fait, le baptême d’eau a vraiment sa place dans la foi chrétienne puisque ça constitue un serment public de notre foi et de notre appartenance à Christ; Cependant, cela ne peut pas être inscrit comme étant le seul moyen pour être sauvé puisqu’il peut arriver que vous croyez éant sur le lit de l’hôpital et vous n’ayaez pas la possibilité de vous faire bâptiser avant votre mort…Mais le fait de croire est plus important Rom 10:9. Entant qu’enseignant, montrons l’importance du baptême à l’Eglise tout en instant sur le fait de croire d’abord en Dieu.
    Que Dieu vous bénisse Pasteur Yvan

    • Amen, le baptême n’a en soi aucune vertu salvatrice, il n’a de sens que pour celui qui a vécu la réalité intérieure du baptême en s’associant par la foi à la mort et la résurrection de Jésus pour le pardon et la délivrance de ses péchés.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.