Le destructeur dont parle les Écritures, qui est-il ?

La grande patience de Dieu a atteint parfois ses limites et il décide alors puisqu’il connaît le futur qu’il n’y a plus d’autre solution que d’exercer un jugement sur les habitants de la terre. La question qui se pose alors, c’est comment s’est exercé ce jugement ?

Envoie-t-il de ses anges pour l’accomplir ?
Exigent-ils de ses anges de laisser tomber la protection accordée aux hommes pour permettre au diable et à ses démons d’exercer le jugent sur l’humanité ? Emploie-t-il des hommes pour aller détruire les rebelles ?

On a des exemples détaillés où ces trois options se sont produites. C’est clairement des anges qui accompagnaient l’Éternel quand ils sont allés voir Abraham avant d’aller détruire Sodome et Gomorrhe (Genèse 19). C’est clairement Satan aussi qui est allé faire périr les enfants de Job et le rendre malade (Job 1:12-19, 2:6-7). Et enfin, c’est Nebucanetsar le destructeur dont Dieu s’est servir pour punir les gens qui se sont détournés de lui pour adorer les idoles (Jérémie 4:7).

Donc l’identité du destructeur doit se faire en examinant le contexte et parfois on ne peut pas en être certain à 100%, on sait juste que Dieu a exercé un jugement.

Le mot hébreu traduit par destructeur est souvent shachath, Dieu a tout créé, comme il a créé l’ouvrier qui a décidé de forger des idoles, alors il a créé aussi le destructeur Nebucanetsar.

Esaïe 54:16 Voici, j’ai créé l’ouvrier qui souffle le charbon au feu, et qui fabrique une arme par son travail; mais j’ai créé aussi le destructeur (shachath) pour la briser.

La destruction, c’est d’abord les hommes qui la causent en se détruisant eux-mêmes et tout ce qui les entoure quand ils se laissent inspirer par le destructeur qui déteste tout ce que Dieu a créé. Ce n’est pas la faute de Dieu, ce n’est pas le désir de Dieu.

Deutéronome 32:3 Car je proclamerai le nom de l’Eternel. Rendez gloire à notre Dieu! 4 Il est le rocher; ses oeuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes; C’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. 5 S’ils se sont corrompus (shachath) , à lui n’est point la faute; La honte est à ses enfants, race fausse et perverse. 6 Est-ce l’Eternel que vous en rendrez responsable, Peuple insensé et dépourvu de sagesse? N’est-il pas ton père, ton créateur? N’est-ce pas lui qui t’a formé, et qui t’a affermi?

Psaumes 53:1 L’insensé dit en son coeur: Il n’y a point de Dieu! Ils se sont corrompus (shachath), ils ont commis des iniquités abominables; Il n’en est aucun qui fasse le bien.

Sophonie 3:7 Mais ils se sont hâtés de pervertir (shachath) toutes leurs actions.

Moïse avait prophétisé que le peuple allait se corrompre et aller vers sa destruction après son départ.

Deutéronome 31:28 Assemblez devant moi tous les anciens de vos tribus et vos officiers; je dirai ces paroles en leur présence, et je prendrai à témoin contre eux le ciel et la terre. 29 Car je sais qu’après ma mort vous vous corromprez (shachath, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, au point de l’irriter par l’oeuvre de vos mains.

Alors Dieu permet au destructeur d’achever le travail pour que les hommes goûtent pleinement aux conséquences de leurs mauvaises actions qu’ils se croyaient justifiés de commettre.

On voit donc que le mot hébreu shachath comporte une idée de violence destructrice. Dieu voyait que les hommes détruisaient la terre avec violence alors il a décidé d’agir aussi avec une violence destructrice pour les punir et les éradiquer afin de repartir à neuf avec Noé et sa famille, les seuls qui ne s’étaient pas laissés entraînés dans cette violence destructrice par les Nephilim qui avaient rempli la terre (Genèse 6:4-6).

Shachath peut aussi selon le contexte désigner à la fois la corruption répandue sur la terre et la destruction envoyée par Dieu avec le déluge dans Genèse 6:11-13 parce que les hommes étaient rendus trop destructeurs eux-mêmes.

Genèse 6:11 La terre était corrompue (shachath) devant Dieu, la terre était pleine de violence. 12 Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue (shachath) ; car toute chair avait corrompu (shachath) sa voie sur la terre. 13 Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire (shachath) avec la terre.

Ce n’est pas Satan qui a envoyé le déluge sur la terre. Dieu a permis au destructeur de détruire la terre, comme il permet aux anges dans l’Apocalypse de faire venir toute sorte de fléaux sur les hommes qui détruisent la terre. C’est le même type de scénario se reproduira à la fin des temps.

Apocalypse 11:18 Les nations se sont irritées; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.

On voit de voir que les hommes peuvent être des destructeurs et que Dieu aussi peut être un destructeur quand il en a assez d’endurer des comportements destructeurs. Prenons maintenant comme exemple la dernière des 10 plaies d’Égypte.

Exode 12:12 Pendant cette nuit, je passerai à travers l’Égypte et je ferai mourir tous les premiers-nés du pays, ceux des hommes comme ceux des bêtes. 13 Mais sur les maisons où vous vous tiendrez, le sang sera pour vous un signe protecteur; je le verrai et je passerai sans m’arrêter chez vous. Ainsi vous échapperez au fléau destructeur, lorsque je punirai l’Égypte.

Exode 12:23 Quand l’Eternel passera pour frapper l’Egypte et qu’il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, il passera par-dessus la porte et ne permettra pas au destructeur d’entrer dans vos maisons pour frapper.

Dans ce passage, on distingue bien le destructeur de Dieu. Le destructeur agit seulement ce que Dieu lui permet de faire, il n’est donc pas Dieu dans ce récit. C’est le destructeur qui fait le dommage, pas Dieu. Maintenant, la grande question est la suivante. Qui est ce destructeur ? Certains l’associent Satan mentionné dans l’Apocalypse 9:11 comme le roi de l’abîme, chef des «sauterelles» qui sortent de la terre pour faire du mal aux hommes. Les sauterelles faisaient aussi partie des 10 plaies d’Égypte (Exode 10:12). On peut citer également la description aussi faite par Jésus dans Jean 10:10 où il dit que le voleur ne vient que pour égorger, tuer et détruire. On pourrait également faire le parallèle avec l’histoire de Job où Dieu avait aussi établi des paramètres de restriction à ce que Satan pouvait accomplir comme oeuvre de destruction. C’est donc une possibilité à envisager que le destructeur ici soit le diable.

Mais il faut alors s’imaginer que si le destructeur est Satan, il viendrait aider la cause de Dieu en envoyant ces plaies sur les Égyptiens pour libérer enfin le peuple de Dieu de l’esclavage, Ne serait-ce pas plutôt incongru que Satan qui a toujours voulu maltraiter le peuple de Dieu au cours de l’histoire viendrait cette fois rendre service à Israël en faisant cesser la maltraitance par les Égyptiens ???

Remarquez que cela n’est pas impossible puisqu’il pensait bien mal agir en faisant crucifier Jésus alors que cela a permis au Seigneur d’offrir un moyen de salut à toute l’humanité. Peut-être que Satan pensait que les Égyptiens ne laisseraient jamais partir les hébreux même si on tuait tous les premiers-nés. C’est une possibilité.

Quand on parle de destruction, c’est l’oeuvre du destructeur, certains ont aussi fait un rapprochement avec Apocalypse 9:11 où l’on donne au diable les surnom de Apollyon en grec, et de Abaddon, en hébreu.

Apocalypse 9:11 Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon.

C’est un rapprochement invitant à faire, car cela reflète bien le caractère méchant du diable, mais j’ai de la difficulté à soutenir cette association à cause pour trois raisons.

La première raison, c’est que le mot hébreu pour destructeur dans l’Ancien Testament n’est pas «abaddon» mais «shachath». Abaddon est le mot pour abîme. Ce mot abaddon est employé 6 fois dans l’Ancien Testament et Segond21 le traduit par «gouffre de perdition», jamais par «destructeur». Pourquoi Satan est-il appelé Abaddon dans Apocalypse 9:11 alors ? Pas parce qu’il est le destructeur, mais parce qu’il est le roi de l’abîme qui est le gouffre de perdition. L’abîme est un endroit où les démons avaient supplié Jésus de ne pas les envoyer (Luc 8:31 même mot grec abussos que dans Apocalypse 9:11), cet abîme ou se trouvent les «sauterelles» apocalyptiques présentement n’est donc pas un endroit où même les démons veulent se retrouver ! Les versets suivants montrent une distinction entre le séjour des morts où vont tous les hommes avant la résurrection de Jésus et le gouffre de perdition où Satan est le roi sur les sujets qui s’y trouvent.

Job 26:6 Devant Dieu le séjour des morts se retrouve nu, le gouffre de perdition est sans protection.

Job 28:22 Le gouffre de perdition et la mort disent: ‘Nous en avons entendu parler.’

Job 31:12 c’est un feu qui dévore jusqu’au gouffre de perdition et qui aurait détruit jusqu’à la racine toute ma récolte.

Psaumes 88:11 Parle-t-on de ta bonté dans la tombe, de ta fidélité dans le gouffre de perdition?

Proverbes 15:11 Le séjour des morts et le gouffre de perdition sont devant l’Eternel. C’est d’autant plus le cas du coeur des hommes!

Proverbes 27:20 Le séjour des morts et le gouffre de perdition ne sont jamais rassasiés; les yeux de l’homme non plus ne sont jamais rassasiés.

Apollyon ne signifie par non plus destructeur ni destruction mais perdition. C’est le participe du verbe apollumi souvent employé et qui signifie perdre, périr. On s’accorde pour dire que détruire et périr transmettre un concept semblable, mais ce sont quand même deux mots un peu différents. On peut être perdu sans être détruit car quand on place notre foi en Jésus, on n’est plus perdu, on est sauvé, mais quand on est détruit on est perdu irrémédiablement. Satan est celui qui est perdu et qui essaie d’entraîner les hommes avec lui dans la destruction éternelle.

Marc 1:24 «Ah! Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth? Es-tu venu pour nous perdre (apollumi)? Je sais qui tu es: le Saint de Dieu.» 25 Jésus le menaça en disant: «Tais-toi et sors de cet homme.»

Luc 17:28 Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; 29 mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr (apollumi).

Genèse 18 :18 Alors l’Eternel dit: Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire?… 18 Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. 19 Car je l’ai choisi, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Eternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu’ainsi l’Eternel accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites… 20 Et l’Eternel dit: Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme. 21 C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi; et si cela n’est pas, je le saurai. 22 Les hommes s’éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l’Eternel. 23 Abraham s’approcha, et dit: Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant? (…) 28 Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq: pour cinq, détruiras (shachath) tu toute la ville? Et l’Eternel dit: Je ne la détruirai (shachath) point, si j’y trouve quarante-cinq justes.

Qui a fait périr les gens de Sodome et Gomorrhe ? Satan ? C’était deux anges apparaissant comme des hommes, le texte nous dit. Mais qui était ces deux anges destructeurs alors ? Comment pourraient-ils être deux démons puisqu’ils tenaient à sauver Lot et sa famille sur l’ordre de Dieu? Non, cela devaient les deux anges qui étaient avec Jésus et qui ont causé probablement une éruption volcanique. Ces deux anges n’étaient certainement pas des démons quand on voit leur relation étroite avec Jésus qui est l’Éternel dans ce passage et pourtant ils étaient envoyés pour accomplir une destruction majeure.

Genèse 19 :12 Les hommes dirent à Lot: Qui as-tu encore ici? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t’appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu. 13 Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l’Eternel. L’Eternel nous a envoyés pour le détruire (shachath)

L’Éternel qui avait envoyé les deux anges pour détruire irrémédiablement le lieu de Sodome et Gomorrhe, c’était Jésus lui-même, c’est ce qu’il dit dans Jean 8:56-58.

Jean 8:56 Abraham, votre père, s’est réjoui à la pensée de voir mon jour; il l’a vu et en a été heureux. 57 Les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans et tu as vu Abraham? 58 Jésus leur répondit: Oui, je vous le déclare, c’est la vérité: avant qu’Abraham soit né, je suis.

Pour ce qui est de shachath (destructeur, destruction), on va regarder encore son utilisation plus loin dans cette étude, c’est instructif, mais le point à ressortir ici, c’est que le destructeur, ce n’est pas nécessairement le diable ou ses démons. Et comme cela ne l’est manifestement pas dans Genèse 19, cela ne l’est peut-être pas non plus ailleurs, on doit examiner le contexte chaque fois. Cela nous amène à la deuxième raison.

La deuxième raison qui pousse à examiner attentivement avant de procéder à l’identification du destructeur dans un passage, c’est que ce ne serait pas la seule fois qu’un terme soit à la fois associé aux bons et aux mauvais. Le terme lion, par exemple est associé autant à Satan (1Pierre 5:8) qu’à Jésus (Apocalypse 5:5) pour représenter des traits de leur personnalité qui sont à l’opposé.

La troisième raison c’est qu’il y a une considération aussi à soulever. Comment Satan pourrait être motivé à détruire son propre royaume ? N’est-ce ce qui se serait produit si Satan est le destructeur qui vient détruire en Égypte qui sont les ennemis du peuple de Dieu ? Si Satan au lieu de l’archange Michel, serait venu aider Gabriel contre le chef de Perse, son royaume serait divisé, alors comment Satan pourrait-il être divisé en allant combattre le démon qu’il avait placé sur l’Égypte pour influencer Pharaon à soumettre de force le peuple hébreu dans l’esclavage ?

Matthieu 12:25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il?

Vraiment, pourquoi Satan irait faire périr des gens qu’il avait placé sous un démon et qui contribuerait à accomplir sa volonté d’écraser et exterminer le peuple hébreu ? Sur chaque pays, Satan place un puissant démon, comme on le voit avec le chef de Perse contre qui Gabriel avait eu besoin de l’aide de Michel l’ange placé comme chef sur le pays d’Israël.

La quatrième raison, c’est l’usage du mot shachath lui-même dans l’Ancien Testament.

Dans le passage ci-dessous de 1Chroniques 21, par exemple, celui qui apporte la destruction est appelé l’ange de l’Éternel parce qu’il est envoyé par l’Éternel. David désirait faire cesser le fléau en se substituant au peuple avec sa famille pour être puni par la peste, mais Dieu a voulu épargner David qui manifestait son grand coeur. Dieu ordonne à l’ange de cesser de faire mourir les gens de la ville par la peste.

Dieu ordonne ensuite à l’ange d’aller parler au prophète Gad pour qu’il ordonne à David de faire un autel à Dieu pour qu’il cesse de répandre la peste dans le pays. Si l’ange de l’Éternel est Satan dans ce récit, il ne devait vraiment pas être de bonne humeur de devoir communiquer le moyen de faire cesser la peste qu’il répandait dans la ville.

1Chroniques 21:11 Gad alla vers David, et lui dit: Ainsi parle l’Eternel: Accepte, 12 ou trois années de famine, ou trois mois pendant lesquels tu seras détruit par tes adversaires et atteint par l’épée de tes ennemis, ou trois jours pendant lesquels l’épée de l’Eternel et la peste seront dans le pays et l’ange de l’Eternel portera la destruction (shachath) dans tout le territoire d’Israël. Vois maintenant ce que je dois répondre à celui qui m’envoie. 13 David répondit à Gad: Je suis dans une grande angoisse! Oh! que je tombe entre les mains de l’Eternel, car ses compassions sont immenses; mais que je ne tombe pas entre les mains des hommes!14 L’Eternel envoya la peste en Israël, et il tomba soixante-dix mille hommes d’Israël. 15 Dieu envoya un ange à Jérusalem pour la détruire(shachath) ; et comme il la détruisait (shachath) , l’Eternel regarda et se repentit de ce mal, et il dit à l’ange qui détruisait (shachath) : Assez! Retire maintenant ta main. L’ange de l’Eternel se tenait près de l’aire d’Ornan, le Jébusien. 16 David leva les yeux, et vit l’ange de l’Eternel se tenant entre la terre et le ciel et ayant à la main son épée nue tournée contre Jérusalem. Alors David et les anciens, couverts de sacs, tombèrent sur leur visage. 17 Et David dit à Dieu: N’est-ce pas moi qui ai ordonné le dénombrement du peuple? C’est moi qui ai péché et qui ai fait le mal; mais ces brebis, qu’ont-elles fait? Eternel, mon Dieu, que ta main soit donc sur moi et sur la maison de mon père, et qu’elle ne fasse point une plaie parmi ton peuple! 18 L’ange de l’Eternel dit à Gad de parler à David, afin qu’il montât pour élever un autel à l’Eternel dans l’aire d’Ornan, le Jébusien. 19 David monta, selon la parole que Gad avait prononcée au nom de l’Eternel. (…) 26 David bâtit là un autel à l’Eternel, et il offrit des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Il invoqua l’Eternel, et l’Eternel lui répondit par le feu, qui descendit du ciel sur l’autel de l’holocauste. 27 Alors l’Eternel parla à l’ange, qui remit son épée dans le fourreau.

2Samuel 24:16 Comme l’ange étendait la main sur Jérusalem pour la détruire, l’Eternel se repentit de ce mal, et il dit à l’ange qui faisait périr le peuple: Assez! Retire maintenant ta main. L’ange de l’Eternel était près de l’aire d’Aravna, le Jébusien. 17 David, voyant l’ange qui frappait parmi le peuple, dit à l’Eternel: Voici, j’ai péché! C’est moi qui suis coupable; mais ces brebis, qu’ont-elles fait? Que ta main soit donc sur moi et sur la maison de mon père! 18 Ce jour-là, Gad vint auprès de David, et lui dit: Monte, élève un autel à l’Eternel dans l’aire d’Aravna, le Jébusien. 19 David monta, selon la parole de Gad, comme l’Eternel l’avait ordonné.

En résumé, c’est en examinant chaque récit qu’on peut déterminer, quand c’est possible, qui est le destructeur qui agit toujours avec la permission de Dieu, même quand ce n’est pas sa volonté. Car ce n’est jamais volontiers que Dieu afflige l’humanité, mais il doit manifester parfois sa justice pour que les hommes le prennent au sérieux et en éprouvent une sainte crainte respectueuse, comme la fois, dans Actes 5:1-11, où Ananias et Saphira étaient morts subitement pour avoir été hypocrites.

Actes 5:11 Une grande crainte s’empara de toute l’Eglise et de tous ceux qui apprirent ces événements.

Lamentation 3:31 Car le Seigneur ne rejette pas à toujours. 32 Mais, lorsqu’il afflige, il a compassion selon sa grande miséricorde; 33 Car ce n’est pas volontiers qu’il humilie et qu’il afflige les enfants des hommes. 34 Quand on foule aux pieds tous les captifs du pays, 35 Quand on viole la justice humaine à la face du Très-Haut, 36 Quand on fait tort à autrui dans sa cause, le Seigneur ne le voit-il pas? 37 Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée? 38 N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens?

Oui, dans sa volonté permissive, en passant par des anges ou des démons, Dieu juge les hommes en leur envoyant des maux pour les corriger quand c’est possible ou les exterminer quand il n’y a plus rien à faire avec eux, mais dans sa volonté parfaite, il aurait bien mieux aimé leur faire du bien parce qu’il les aime.


janvier 22, 2021

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.