« Va en eau profonde  » a dit Jésus à Pierre dans le livre de Luc 5:4 , concrètement qu’est ce que cela veut dire ?

Concernant votre question, je vais vous répondre concrètement sans allégorie. Jésus savait où se trouvaient les poissons, il y a des sortes de poissons se promènent en banc, ils n’étaient pas à cet endroit durant la nuit, c’est pourquoi Pierre l’a fait remarquer à Jésus. Les poissons préfèrent l’eau froide pour être actifs, dans le jour, ils vont plus profondément parce que l’eau de surface se réchauffe par le soleil.

Luc 5:4 Quand il eut fini de parler, il dit à Simon: Avance plus loin, là où l’eau est profonde, puis, toi et tes compagnons, jetez vos filets pour pêcher.
5 Simon lui répondit: Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre. Mais puisque tu me dis de le faire, je jetterai les filets.
6 Ils les jetèrent donc et prirent une si grande quantité de poissons que leurs filets commençaient à se déchirer.

La leçon de la pêche miraculeuse en eau profonde en est une d’obéissance.

Quand c’est le temps de Dieu, une action qui n’avait rien donné auparavant obtiendra de bons résultats et Dieu en sera glorifié car les hommes réalisent alors que c’est seulement par la grâce de Dieu que le résultat a pu être différent.

On le voit régulièrement dans l’évangélisation. On prêche le même message aux mêmes personnes, et le jour où leurs coeurs sont disposés, des multitudes sont sauvées.

La pêche miraculeuse de Pierre a eu son pendant spirituel quand il a prêché suite à la Pentecôte et 3000 personnes ont été sauvées, assurément plus que ce que son filet pouvait contenir de poisson à l’époque, si on prend comme mesure les 153 poissons pris après la résurrection (Jn.21:11).

Actes 2:40 Et par beaucoup d’autres paroles, il rendait témoignage et les encourageait en disant: «Sauvez-vous de cette génération pervertie!»
41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d’environ 3000 personnes.

Maintenant si on veut trouver des sens allégoriques au fait d’avancer dans l’eau profonde, on peut par exemple faire un parallèle avec la vision d’Ézéchiel 47 où l’eau profonde représente l’onction du Saint-Esprit et pour voir du succès dans l’évangélisation, la plénitude du Saint-Esprit est un incontournable (Actes 1:8, 4:31).

Avancer en eau profonde c’est ne plus voir le fond de l’eau, la lumière ne se rend jusque là. Cela peut signifier aussi « sortir de sa zone de confort » quand c’est le temps d’aller évangéliser, par exemple, en allant parler à des gens qui nous intimident par leur attitude sévère mais qui n’est souvent qu’une façade. On ne peut avancer en eau profonde par la vue, on doit y aller par l’obéissance de la foi en faisant confiance à celui qui nous a dit d’y aller et non à nos propres capacités.

Avec Dieu la capacité suit l’obéissance, elle ne la précède pas car elle découle de la foi.

C’est pourquoi, dans Joël 3:10, le Saint-Esprit veut que les faibles proclament par la foi :

Que le faible dise: Je suis fort!

Quand la parole de foi est déclarée, le Saint-Esprit peut venir avec puissance pour la confirmer et les faibles deviennent alors vraiment forts et cela impressionne !

Actes 4:13 Lorsqu’ils virent l’assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c’étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.

juillet 4, 2018

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.