Pourquoi Isaac avant de bénir son fils Esaü, lui a-t-il demandé d’aller chercher un gibier ? Ne pouvait-il pas le faire sans qu’on prépare quelque chose pour lui ? Quelle leçon en tirer ?

Isaac aurait certainement pu bénir Ésaü sans que ce dernier aille lui chercher de la viande. Jacob a béni ses douze enfants sans rien demander en retour.

Genèse 49:1 Jacob appela ses fils et dit : Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans les jours à venir.

La leçon que j’en tire personnellement c’est que la bénédiction paternelle est inspirée par le Saint-Esprit, elle n’est pas selon les affinités de paternel. À preuve, Joseph était le fils préféré de Jacob mais le Messie descend de Juda et non de Joseph.

Genèse 49:8 Juda, c’est toi que tes frères célébreront. Ta main sera sur la nuque de tes ennemis. Les fils de ton père se prosterneront devant toi. 9 Juda est un jeune lion. Tu remontes du carnage, mon fils ! Il plie (les genoux), il se couche comme un lion, Comme une lionne : qui le fera lever ? 10 Le bâton (de commandement) ne s’écartera pas de Juda, Ni l’insigne du législateur d’entre ses pieds, Jusqu’à ce que vienne le Chilo Et que les peuples lui obéissent.

De même, Isaac voulait bénir plus Ésaü que Jacob car Ésaü était un homme d’action comme lui qui aimait aller dans les champs chasser, alors que Jacob préférait se tenir avec sa mère. Dieu s’est servi de ce qui plaisait à Isaac pour permettre à Jacob de prendre son identité et recevoir la part du lion dans l’héritage.

Le préféré des hommes n’est pas nécessairement le préféré de Dieu. C’est tellement évident dans le cas de Samuel quand il avait eu à trouver le remplacer de Saül.

1Samuel 16:6 Lorsqu’ils arrivèrent, il se dit, en voyant Éliab : Certainement, le messie de l’Éternel est ici devant lui.
7 Mais l’Éternel dit à Samuel : Ne prends pas garde à son apparence et à sa haute taille, car je l’ai rejeté. (Il ne s’agit) pas de ce que l’homme considère ; l’homme regarde à (ce qui frappe) les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur.
8 Isaï appela Abinadab et le fit passer devant Samuel. Samuel dit : L’Éternel n’a pas non plus choisi celui-ci.
9 Isaï fit passer Chamma, et Samuel dit : L’Éternel n’a pas non plus choisi celui-ci.
10 Isaï fit passer ses sept fils devant Samuel, et Samuel dit à Isaï : L’Éternel n’a choisi aucun d’eux.
11 Puis Samuel dit à Isaï : N’y a-t-il plus d’autres jeunes gens ? Et il répondit : Il reste encore le petit, mais il fait paître le troupeau. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne nous installerons pas avant qu’il ne vienne ici.
12 Isaï l’envoya chercher. Or il était roux, avec de beaux yeux et une bonne apparence. L’Éternel dit (à Samuel) : Lève-toi, donne-lui l’onction, car c’est lui !
13 Samuel prit la corne d’huile et l’oignit au milieu de ses frères. L’Esprit de l’Éternel s’empara de David, à partir de ce jour et après. Samuel se leva et s’en alla à Rama.

janvier 10, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.