Accueillir c’est recevoir à un niveau plus élevé !

Je vais comparer l’usage de deux verbes en grec qui se ressemblent mais qui méritent une distinction : lambanô (recevoir) et dechomai (accueillir).

Matthieu 10 :40 Celui qui vous reçoit (dechomai) me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé. 41 Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. -LSG

Matthieu 10 :40 »Si quelqu’un vous accueille (dechomai), c’est moi qu’il accueille, et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. 41 Celui qui accueille un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui accueille un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. – Segond21

La traduction Segond 21 et d’autres aussi, ont tenu compte que le verbe employé en grec (dechomai) méritait un sens plus intense que le verbe plus usité (lambanô) qu’on traduit normalement par recevoir ou prendre.

Le verbe dechomai a aussi une application intellectuelle et spirituelle

Matthieu 11:14 et, si vous voulez le comprendre (dechomai), c’est lui qui est l’Elie qui devait venir. – LSG

Matthieu 11:14 Si vous voulez bien l’accepter, c’est lui l’Elie qui devait venir. – Segond21

Matthieu 11:14 Et, si vous voulez le croire, c’est lui, cet Elie qui devait venir. – Semeur Siméon l’a fait à la fois physiquement et spirituellement et le Saint-Esprit l’a fait prophétiser ensuite. En méditant sur le verbe dechomai, on peut s’imaginer tout le bonheur et la tendresse éprouvés par Siméon en accueillant le Messie dans ses bras qu’on lui avait promis de voir avant de partir pour le ciel. Non seulement Siméon a vu le voir, mais il a vu le serrer dans ses bras. Qu’est-ce que Siméon a vu dans les yeux de Jésus en posant son regard sur lui ?

Luc 2:28 il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit: -LSG

Luc 2:28 il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit: – S21

Voici le contexte de ce qui est pour moi l’une des plus touchantes histoires dans la Bible. Le fait d’accueillir Jésus l’a conduit à prophétiser. Accueillons aussi Jésus pour nous prophétisions par sa parole que sortira de notre bouche !

Luc 2:25 Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit saint était sur lui. 26 Le Saint-Esprit lui avait révélé qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Messie du Seigneur. 27 Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et quand les parents amenèrent le petit enfant Jésus pour accomplir à son sujet ce que prescrivait la loi, 28 il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit: 29 «Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, conformément à ta promesse, 30 car mes yeux ont vu ton salut, 31 salut que tu as préparé devant tous les peuples, 32 lumière pour éclairer les nations et gloire d’Israël, ton peuple.» 33 Joseph et la mère de Jésus étaient émerveillés de ce qu’on disait de lui. 34 Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère: «Cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de beaucoup en Israël et à devenir un signe qui provoquera la contradiction. 35 Toi-même, une épée te transpercera l’âme. Ainsi, les pensées de beaucoup de coeurs seront révélées.»

mai 8, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.