S’imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations



Ephésiens 3:20 A Dieu qui a le pouvoir de faire infiniment plus que tout ce que nous demandons ou même imaginons, par la puissance qui agit ennous, 21 à lui soit la gloire dans l’Église et par Jésus-Christ,dans tous les temps et pour toujours! Amen.

L’imagination te fait démarquer dans la foule !

1° Le lépreux dans Matthieu 8:1-3

Avant de donner le sermon sur la montagne, Jésus avait parcouru le région en guérissant tous les problèmes de santé.

Matthieu 4:2 Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

Alors ce lépreux, juste après le sermon sur la montagne, s’est imaginé que Jésus pourrait le rendre pur, alors il est venu le voir, le premier en ligne parmi une grande foule, il fallait qu’il soit décidé!

Matthieu 8:1 Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit. 2 Et voici, un lépreux s’étant approché se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. 3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.

Il a méprisé la honte de son état, il vivait dans l’espoir, il se voyait déjà guéri. Il avait entendu parler de la puissance de Jésus, alors la seule chose qu’il se demandait, c’est si Jésus voulait le guérir. Peut-être toi aussi tu te demandes: «Est-ce que Jésus veut me guérir? Ça fait tellement longtemps que je traîne ce problème de santé.

Matthieu 8:4 Puis Jésus lui dit: Écoute bien: ne parle de cela à personne. Mais va te faire examiner par le prêtre, puis offre le sacrifice que Moïse a ordonné, pour prouver à tous que tu es guéri.

Jésus désire que les incrédules qui n’étaient pas capables de s’imaginer qu’il était le Messie soient en mesure de reconnaître l’authenticité de sa puissance de guérison. En allant se montrer aux prêtres tout en suivant les prescriptions de la loi de Moïse, il montrait que Jésus enseignait l’oébissance à la loi, même s’il ne respectait pas le sabbat de la manière que les religieux l’enseignaient. Il leur fournissait ainsi une preuve devant les religieux qui refusaient de reconnaître en lui le Messie alors qu’il faisait les oeuvres que les religieux s’attendaient de voir faire le Messie selon les prophéties.

2° Femme avec la perte de sang

La femme qui avait des menstruations difficiles avait enduré ce problème pendant 12 ans, pas 12 mois, pas 12 jours, pas 12 heures, 12 ans!

Matthieu 9:20 Et voici, une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans s’approcha par derrière, et toucha le bord de son vêtement. 21 Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. 22 Jésus se retourna, et dit, en la voyant: Prends courage, ma fille, ta foi t’a guérie. Et cette femme fut guérie à l’heure même.

Marc donne plus de détails qui montrent à quel point son imagination a dû être puissante pour la pousser jusqu’à Jésus.
  1. – Allait-il la faire souffrir sans la soulager comme les autres médecins
  2. – Allait-il lui demander de l’argent alors qu’elle avait tout dépensé ce qu’elle avait ?
  3. – Allait-il lui dire qu’il ny avait rien à faire d’autre que d’endurer son mal pour «la gloire de Dieu !?»

La femme a choisi de s’imaginer des bonnes choses basées sur la bonté et la puissance de Jésus. La femme a refusé d’entretenir les pires scénarios inspirés des ténèbres.



Choisissons aussi de s’imaginer le meilleur de Jésus même quand on est en train de vivre le pire comme cette femme et notre situation va changer, gloire à Dieu !

Marc 5:25 Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans. 26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. 27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement. 28 Car elle disait: Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie. 29 Au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.

La femme s’imaginait être guérie dès qu’elle toucherait les vêtements de Jésus. C’est cette pensée qui l’a soutenue alors qu’elle devait se frayer un chemin au travers de la foule compacte alors qu’elle était impure et aurait dû selon la loi de Moïse se tenir à l’écart.

3° Les aveugles Matthieu 9:28-31

Jésus fait appel à leur imagination en leur demandant s’ils croient que Jésus peut leur rendre la vue. Ils lui ont répondu «oui, Seigneur».

Matthieu 9:28 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire cela? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils. 29 Alors il leur toucha les yeux, en disant: Qu’il vous soit fait selon votre foi. 30 Et leurs yeux s’ouvrirent.

Tout ce que ces aveugles avaient, c’était son imagination, alors Jésus a fait appel à ce qu’ils avaient. Jésus ne demande jamais ce que nous n’avons pas. Jésus connaissait leur cœur (Jean 2:23-25), quand il pose la question, ce n’est pas pour qu’il découvre s’ils peuvent se voir guéris, les aveugles se voyaient retrouver la vue s’il pouvait rencontrer Jésus.

Jean 2:23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, au moment de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu’il faisait. 24 Mais Jésus n’avait pas confiance en eux, parce qu’il les connaissait tous très bien. 25 Il n’avait pas besoin qu’on le renseigne sur qui que ce soit, car il savait lui-même ce qu’il y a dans le coeur humain.

Ton imagination doit être plus forte que les circonstances environnantes. En basant ton imagination sur la vérité de la Parole de Dieu, tu poses une solide fondation pour recevoir ta provision. Dans le spirituel, la provision va de pair avec la vision car Dieu a promis que celui qui croirait en lui ne serait pas confus, selon ce que dit l’Ecriture dans Romains 10:10-11 Quiconque croit en lui ne sera point confus.

janvier 7, 2022

Étiquettes : , , ,
  • Merci beaucoup, Pasteur Yvan, pour cet enseignement. Nous devons aligner nos pensées et nos circonstances par rapport aux promesses de Dieu. Soyez richement béni!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.