Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

Je ne parle pas de s’abaisser au niveau des malfaisants et de rendre le mal pour le mal ici. Paul le dit deux fois plutôt qu’une.

1Thessaloniciens 5:15 Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous.

Romains 12:17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.

Comment répliquer alors ?

Non avec nos poings fermés mais avec une foi ferme par des déclarations justes. C’est ainsi qu’on recherche le bien et qu’on le poursuit devant Dieu et les hommes. Ne rien dire, c’est donner raison tacitement à ceux qui agissent mal envers nous.

Premier exemple : Jésus lui-même

Jean 18:22-23 A ces mots, un des gardes qui se trouvait là donna une gifle à Jésus en disant: «C’est ainsi que tu réponds au grand-prêtre?» Jésus lui dit: «Si j’ai mal parlé, explique-moi ce que j’ai dit de mal; et si j’ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu?»

Deuxième exemple : Paul

Actes 22:25-29 Alors qu’ils l’attachaient avec des courroies, Paul dit à l’officier qui était présent: «Avez-vous le droit de fouetter un citoyen romain qui n’est pas même condamné?» A ces mots, l’officier alla avertir le commandant en disant: «Attention à ce que tu vas faire, car cet homme est romain.» S’approchant de Paul, le commandant lui demanda: «Dis-moi, es-tu romain?» «Oui», répondit-il. Aussitôt ceux qui devaient procéder à l’interrogatoire se retirèrent, et le commandant eut peur en prenant conscience que Paul était romain et qu’il l’avait fait enchaîner.

Troisième exemple : David

1Samuel 24:5, 12-21 Les hommes de David lui dirent: «Voici le jour où l’Eternel te dit: ‘Je livre ton ennemi entre tes mains; traite-le comme tu le jugeras bon.’» David se leva et coupa doucement le pan du manteau de Saül (…) Regarde, mon père, regarde donc le pan de ton manteau dans ma main. J’ai coupé le pan de ton manteau, mais je ne t’ai pas tué. Sache et reconnais donc qu’il n’y a dans ma conduite ni méchanceté ni révolte et que je n’ai pas péché contre toi. Et pourtant tu me dresses des embuscades pour m’enlever la vie! L’Eternel sera juge entre toi et moi, et il me vengera de toi, mais je ne porterai pas la main contre toi. ‘Des méchants vient la méchanceté’, dit l’ancien proverbe. Aussi, je ne porterai pas la main contre toi. Contre qui le roi d’Israël s’est-il mis en marche? Qui poursuis-tu? Un chien mort, une puce! L’Eternel jugera et prononcera son verdict entre toi et moi. Il regardera et il défendra ma cause, il me rendra justice en me délivrant de toi.» Lorsque David eut fini d’adresser ces paroles à Saül, celui-ci dit: «Est-ce bien ta voix, mon fils David?» Et Saül se mit à pleurer tout haut. Il dit à David: «Tu es plus juste que moi, car tu m’as fait du bien, alors que moi je t’ai fait du mal. Tu démontres aujourd’hui la bonté avec laquelle tu agis envers moi, puisque l’Eternel m’avait livré entre tes mains et que tu ne m’as pas tué. Si quelqu’un rencontre son ennemi, le laisse-t-il poursuivre tranquillement son chemin? Que l’Eternel te récompense pour ce que tu as fait pour moi aujourd’hui! Maintenant, je sais que tu régneras et que le royaume d’Israël tiendra solidement entre tes mains. (Segond 21)

Quatrième exemple : Ânesse du prophète Balaam

Nombre 22:23 L’ânesse vit l’ange de l’Eternel qui se tenait sur le chemin, son épée dégainée à la main. Elle s’écarta du chemin et partit dans les champs. Balaam frappa l’ânesse pour la ramener dans le chemin. 24 L’ange de l’Eternel se posta sur un sentier entre les vignes, bordé d’un mur de chaque côté. 25 L’ânesse vit l’ange de l’Eternel. Elle se serra contre le mur et pressa ainsi le pied de Balaam contre le mur. Balaam la frappa de nouveau. 26 L’ange de l’Eternel passa plus loin et se posta à un endroit où il n’y avait aucun espace pour s’écarter à droite ou à gauche. 27 L’ânesse vit l’ange de l’Eternel et elle s’affaissa sous Balaam. La colère de Balaam s’enflamma et il frappa l’ânesse avec un bâton. 28 L’Eternel fit parler l’ânesse et elle dit à Balaam: «Que t’ai-je fait pour que tu m’aies frappée déjà trois fois?» 29 Balaam répondit à l’ânesse: «C’est parce que tu t’es moquée de moi. Si j’avais une épée dans la main, je te tuerais sur-le-champ.» 30 L’ânesse dit à Balaam: «Ne suis-je pas ton ânesse, que tu as montée depuis toujours jusqu’à aujourd’hui? Ai-je l’habitude d’agir ainsi envers toi?» «Non», répondit-il. 31 L’Eternel ouvrit les yeux de Balaam et Balaam vit l’ange de l’Eternel qui se tenait sur le chemin, son épée dégainée à la main. Il s’inclina alors et se prosterna, le visage contre terre.

Répliquer avec fermeté et sagesse, c’est se faire respecter !

Keith Moore a fait cette remarque pertinente à méditer Ce n’est pas de l’humilité de vous dégrader en recevant les accusations contre vous, c’est vous qui vous vous mettez du côté de l’ennemi contre vous-mêmes, l’accusateur, le trouveur de fautes.

Pour ce qui est de donner des coups, laissons cela au Seigneur qui ne sera pas subjectif dans la mesure à donner.

Luc 12:42 Le Seigneur dit: «Quel est donc l’intendant fidèle et prudent que le maître établira responsable de ses employés pour leur donner la nourriture au moment voulu? 43 Heureux le serviteur que son maître, à son arrivée, trouvera occupé à son travail! 44 Je vous le dis en vérité, il l’établira responsable de tous ses biens. 45 Mais si ce serviteur se dit en lui-même: ‘Mon maître tarde à venir’, s’il se met à battre les autres serviteurs et servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, 46 alors le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas. Il le punira sévèrement et lui fera partager le sort des infidèles. 47 Le serviteur qui a connu la volonté de son maître mais qui n’a rien préparé ni fait pour s’y conformer sera battu d’un grand nombre de coups. 48 En revanche, celui qui ne l’a pas connue et qui a fait des choses dignes de punition sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et l’on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié.

2Thessaloniciens 1:6 En effet, il est juste aux yeux de Dieu de rendre la souffrance à ceux qui vous font souffrir 7 et de vous donner, à vous qui souffrez, du repos avec nous lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, 8 au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ. 9 Ils auront pour peine une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force 10 lorsqu’il viendra, ce jour-là, pour être célébré parmi ses saints et admiré parmi tous ceux qui auront cru; or vous avez cru à notre témoignage.

Romains 12:18 S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. 19 Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. 20 Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s’il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. 21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.



Pour la petite histoire, je me suis réveillé avec cette méditation à l’esprit que j’ai écrite tout de suite pour ne pas l’oublier et quand je suis allé lire mes courriels, j’ai vu que c’était la réponse textuelle à donner à une question d’une internaute. Ah, le Saint-Esprit, quel merveilleux et précieux navigateur qui nous indique d’avance quoi faire !

août 28, 2021

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.