C’est une question de goût !

Nous pouvons goûter à plusieurs choses, geuomai en grec. Goûter ne peut pas demeurer au niveau théorique, cela va s’expérimenter!

Nous pouvons goûter à la nourriture, bien entendu, c’est ce qui nous vient à la pensée tout naturellement.

Actes 20:11 Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea (geuomai), et il parla longtemps encore jusqu’au jour. Après quoi il partit.

Paul n’a pas juste rompu la miche de pain en plusieurs morceaux et puis passer à autres choses, il en a mangé aussi. C’est probablement la sainte Cène qu’il a pris avec les anciens d’Éphèse à ce moment.

Nous pouvons goûter aux dons spirituels.

Hébreux 6:4 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté (geuomai) le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit,

Nous pouvons goûter la bonne parole de Dieu qui appelle la manifestation des puissances qui seront notre quotidien pendant le millénium quand nous serons dans notre corps ressuscité. On peut y goûter présentement, mais pas au niveau que ce sera dans le monde à venir qui sera instauré au retour de Jésus.

Hébreux 6:5 qui ont goûté (geuomai) la belle parole de Dieu et les forces du monde à venir (Bible de Jérusalem)

Les religieux ne veulent pas d’expérience spirituelle, ils s’imaginent que leur foi doit demeurer au niveau théorique pour être vraiment de la foi, ils s’opposent à toute expérience, se trouvant heureux d’avoir cru sans avoir vu (Jean 20:28-29), mais ne réalisant pas que ceux qui croient véritablement vont voir Dieu à l’oeuvre avec leurs sens. Car Jésus a dit aussi dans le même évangile «Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu» (Jean 11:40) et la gloire de Dieu se manifeste de manière visible par des miracles et des guérisons.

Les religieux aiment se rappeler ce que Dieu a fait dans le passé mais demeurent dans l’incrédulité qu’il puisse agir dans leur quotidien. Alors que Jésus avait ordonné de demander pour recevoir dans Matthieu 7:7, eux disent comme dans Colossiens 2:21 Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas! Leur conception de la foi n’a aucun impact dans leur vie, ils ne saisissent pas Christ (Philippiens 3:12), ils ne goûtent pas combien il est bon (1Pierre 2:3), ils ne touchent pas le bord de son vêtement pour être restaurés, délivrés et guéris (Matthieu 14:36).

Parce que Jésus a goûté la mort à notre place, nous ne verrons jamais la mort comme il l’a vécue, en étant séparé de son Père alors qu’il portait nos péchés sur la croix. C’est de cette mort que Jésus parle, il ne parle pas de la mort physique, comme pensaient ses interlocuteurs incrédules. L’incrédulité te fait toujours tout comprendre de travers. Cesse d’être incrédule pour expérimenter la vérité qui libère !

Jean 8:51 En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra (theoreô) jamais la mort. 52 Maintenant, lui dirent les Juifs, nous connaissons que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et tu dis: Si quelqu’un garde ma parole, il ne verra (geuomai) jamais la mort.

Hébreux 2:9 Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît (geuomai) la mort pour tous.

Tite 2:11 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.

Jésus a goûté à la mort pour tous les êtres humains, pas seulement pour un petit nombre prédestiné, car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés, alors la provision a été constituée pour tout le monde.

1Timothée 2:3 Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. 5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, 6 qui s’est donné lui-même en rançon pour tous.

juillet 12, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.