Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !





L’investissement ministériel pour former des ouvriers ne donne pas toujours d’excellents résultats malgré les efforts qui y ont été mis, même quand c’est le Seigneur Jésus le mentor.

Dans les évangiles synoptiques, Jacques est toujours nommé juste après Pierre, avant Jean quand Jésus les prend tous les trois à part.

On sait ce que Pierre et Jean ont accompli pour la cause de l’évangile dans le démarrage de l’église. C’est majeur, ils sont ceux qui ont contribué le plus après Paul dans l’écriture du Nouveau Testament.

Mais Jacques n’a rien dit tout seul et il n’a rien écrit non plus. L’épître de Jacques est l’œuvre du frère de Jésus qui était à la tête de l’église de Jérusalem (Galates 1:19) et non du frère de Jean.

Jacques a été le premier martyr parmi les apôtres à cause de sa foi avant même la moitié d’une durée de vie habituelle pour l’époque. On ne parlera pas de l’apôtre Judas qui est mort à cause de son incrédulité.

Jacques a été banalement tué par l’épée (Actes 12:2), la mort prophétisée par Jésus de ceux qui auront vécu par l’épée (Matthieu 26:62). Pourtant c’est Pierre qui avait coupé l’oreille du soldat Malchus Jean 18:10) et non Jacques qui avait peut être aussi pris une des deux épées disponibles (Luc 22:38) puisqu’il venait tout de suite après Pierre dans le trio intime. Jacques aurait alors uni sa voix à Pierre pour demander s’ils devaient se servir de leurs deux épées (Luc 22:49). Pierre est passé à l’action, impulsif comme toujours, sans attendre la réponse de Jésus, alors que Jacques aurait attendu que Jésus réponde.

Jacques n’avait rien d’un leader, il laisse les autres se mouiller à sa place, c’est encore Pierre qui l’avait fait littéralement en sortant du bateau à la rencontre de Jésus.

Donc ce que Jacques semble avoir accompli est bien insignifiant par rapport à sa demande d’être assis à la droite de Jésus dans son royaume et je me demande bien aussi pourquoi Jésus l’avait pris dans son entourage intime avec Pierre et Jean, ce n’est quand même pas parce qu’il était juste le frère de Jean, il aurait pu mettre André à sa place puisqu’il avait eu un rôle à jouer dans la conversion de Pierre et qu’il avait été un disicple de Jean-Baptiste avec Jean. Faisons quand même confiance au Seigneur Jésus d’avoir mis Jacques directement après Pierre. Si Pierre ne s’était pas repenti et revenu à la fois après à crucifixion, Jacques aurait été en ligne pour apporter le message après la Pentecôte, lui qui ne restait en arrière-plan tout le temps. Cette réflexion donne une motivation supplémentaire à Jésus de prier pour que Pierre ne choisisse pas la voie de Judas après son reniement !

Luc 22:31 Le Seigneur dit: «Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32 Mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas; et toi, quand tu seras revenu à moi, affermis tes frères.»

Ce n’est pas parce que tu t’investis dans quelqu’un qu’il va nécessairement produire à la hauteur du temps et des efforts que tu y auras mis. Et ce ne sera pas non plus nécessairement de ta faute si ton élève passe sous le radar par la suite. L’élève a ses choix à faire aussi, on veut seulement lui fournir le maximum d’outils possibles pour qu’il ait du succès.

Le même engagement envers quelqu’un d’autre peut produire des résultats mémorables pour des générations à venir.

Ecclésiaste 11:6 Sème tes graines dès le matin et le soir ne laisse pas ta main en repos, car tu ne sais pas ce qui réussira: est-ce que ce sera ceci ou cela? Est-ce que l’un et l’autre seront également bons? (Bible Segond 21).

Peut-être que quand toutes choses seront dévoilées, on trouvera des raisons pour lesquelles Jacques avait été si privilégié, peut-être qu’on verra aussi que c’était juste la grâce de Dieu dans l’élection qui ne tient pas compte des œuvres de chacun comme dans l’exemple du choix avant leur naissance de Jacob plutôt que celui de Ésaü (Romains 9:11-13).

janvier 1, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.